Château de Lusignan

 

Selon la légende le premier château fut édifié par la fée Mélusine, fée que l’on retrouve figuré dans les Très Riches Heures du Duc de Berry en dragon. En réalité, la première forteresse fut édifiée probablement par Hugues II de Lusignan puis par ses descendants comme Hugues VIII et ses fils., cette première forteresse se trouvait probablement sur un promontoire rocheux qui dominait la route reliant Poitiers à l’Océan Atlantique, sur l’actuelle « promenades de blossac ».

La forteresse actuelle est datée du XIIIe, elle fut remaniée par le duc de Berry, avant sa destruction quasi totale au XVIe et XVIIe siècle.

Jacques Cœur y est enfermé avant son jugement à Poitiers au XVe.

 chateau de lusignan

Il ne reste presque plus rien de la grandeur passée du château de Lusignan.

 

 

Historique & Histoire 

 

 

Situé dans le Poitou, le château de Lusignan fut l’une des forteresses les plus importantes dans la région. Lusignan, fut le siège de la très puissante famille des Lusignan dont certains membres vont devenir Roi de Chypre, de Jérusalem et d’Arménie.

Selon la légende le premier château fut édifié par la fée Mélusine, fée que l’on retrouve figuré dans les Très Riches Heures du Duc de Berry en dragon. En réalité, la première forteresse fut édifiée probablement par Hugues II de Lusignan puis par ses descendants comme Hugues VIII et ses fils. Cette forteresse se trouvait probablement sur un promontoire rocheux qui dominait la route reliant Poitiers à l’Océan Atlantique, sur l’actuelle « promenades de blossac ». (1) 

Le récit du Moine Pierre Bersuire (v. 1300-1362), écrit au XIVe siècle, entre 1342-1350, dans son Reductorium morale :

«  Dans mon pays de Poitou, on dit que le très fort château de Lusignan fut construit par un certain chevalier et son épouse qui était fée ; et que cette fée donna naissance à une multitude de nobles et de grands ; et que de là tirent leur origine les rois de Jérusalem et de Chypre, ainsi que les comtes de la Marche et de Parthenay. On dit cependant que la fée fut vue nue par son mari et fut transformée en serpent. Et aujourd’hui encore, le bruit court que ce serpent se manifeste dans le château chaque fois que celui-ci change de seigneur.  »

Il existe de multiple légende sur Mélusine.

1168, le château est rasé, ou partiellement détruit, par Henri II de Plantagenêt, roi d’Angleterre, afin de punir les Lusignan d’avoir encouragé et dirigé la révolte des seigneurs du Poitou.

Henri II Plantagenet chapelle sainte radegonde

Henri II de Plantagenêt selon une possible représentation du roi dans la chapelle Sainte-Radegonde à Chinon.

Fin XIIe, début XIIIe, une nouvelle forteresse est reconstruite, peut-être par Hugues IX qui devient comte de la Marche en 1199. Hugues X et son épouse, Isabelle d’Angoulême ancienne reine d’Angleterre, parachèveront les travaux commencés.

Hugues XII de Lusignan (av. 1241-ap. 25 août 1270) fut seigneur de Lusignan, comte de la Marche et d'Angoulême (1250-1270). Il hérita de sa mère des seigneuries de Chilly et de Longjumeau. Son mariage avec Jeanne de Fougères, héritière bretonne de la Maison de Fougères, lui apporta les fiefs du château de Fougères et du Porhoët,j ce qui explique la tour Mélusine au château de Fougères.

1308, Hugues XIII meurt et le domaine des Lusignan tombe dans le domaine royal.

1360, le duc Jean de Berry, restaure le château et le fait représenter dans les magnifiques Riches Heures du Duc de Berry, soulignant même d’une certaine façon son importance aux yeux du duc.

chateau de lusignan riches heures duc de berry mars

Château de Lusignan, Mars - Activités agricoles: labourer avec des bœufs, tailler des vignes, un berger avec des moutons et remplir un sac de céréales pour le semis. Le dragon ailé au-dessus de la tour à droite représente Mélusine en Dragon. Le château de Lusignan dans l’ouest de la France était une résidence préférée de Jean, duc de Berry. Une page des « Très Riches Heures du Duc de Berry », un livre d’heures produit pour Jean, Duc de Berry et commandé aux frères Limbourg. Réalisé entre 1412 et 1489 environ, et considéré comme l’un des plus beaux exemples d’enluminure de manuscrits européens, il se trouve aujourd'hui au Musée Condé, Chantilly, France. Artiste Paul Limbourg, Jean Colombe. Source fichier :  wikipedia, légèrement modifié.

1453, Jacques Cœur, argentier du roi Charles VII qui venait régulièrement au château, est enfermé dans le château de Lusignan avant son jugement au Palais des comtes de Poitiers.

Guillaume Jouvenel des UrsinsGuillaume de Jouvenel des Ursins, chancelier de France dès 1445, rendit le jugement de condamnation. Il fut également chargé de l'instruction lors du procès de Jean II d'Alençon en 1458. Il est condamné le 21 mai 1453 par lettres patentes données à Lusignan. Il était accusé de crime de lèse-majesté pour atteinte à l'honneur du Roi et selon Robert Guillot de concussion et exactions.

La sentence est notifiée au condamné le 3 juin 1453 dans la grande salle du palais Comtal de Poitiers par le Chancelier de France et dans les 48 heures qui suivirent, le Procureur Général Jean Dauvet fit procéder à l'amende honorable infligée au condamné. (2) 

1488, juillet, le futur Louis XII est fait prisonnier à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier qui met fin à la Guerre Folle. Après avoir été enfermé pendant trois années, dans les châteaux de d’Angers, de Sablé, de Lusignan, de Poitiers, de Mehun-sur-Yèvre et de Bourges, il est en définitive gracié. Il part ensuite en Italie avec le roi Charles VIII où il tente en vain de conquérir le duché de Milan.  (3) 

1539, Charles-Quint souhaitait se rendre dans les Flandre, il y vint le 8 décembre et chassa dans grand parc et dormi dans le château. (4) Jacques Pineau : Lusignan, Vivonne, Couché, Château-Larcher sur Gallica.bnf.fr

1574, le 27 septembre, pendant les guerres de Religion, le duc de Montpensier tente de prendre la forteresse de Lusignan. Après avoir pris les faubourgs de la ville, il entreprend un siège de la ville et du château. C’est seulement le 5 janvier 1575 que le vicomte de Rohan capitule, après de nombreuses pertes de part et d’autre.

Afin qu’il ne soit réutilisé, le régiment de Sarrieu qui y resta après la prise de la ville et du château entreprend de la rendre inutilisable.

1586, Henri III ordonne son démantèlement, l’ensemble est rasé à l’exception de la tour Mélusine qui ne sera détruite qu’en 1622.

 

 canonniere pivotante

Cas peut-être unique en France, cette canonnière pivotante, peut-être du XVIe.

 

 

sources : 

(1) Panneau Affichage au musée de Lusignan ( source principale des éléments de la page ). 

(2)  https://www.jacques-coeur-bourges.com/evasion_jacques_coeur.htm

(3)  https://www.cercleculturelroyalseculier.fr/newpage4003115f

LUSIGNAN - VIVONNE - COUHÉ CHATEAU LARCHER. Mystères de leur histoire, Jacques Pineau

 

Photographies & Photos

Recherche dans le site