Château de Blandy les Tours
 

   chateau blandy les tours 

Le château de Blandy les Tours est situé en  Seine-et-Marne dans la ville de Blandy-les-Tours. Depuis 1992, le château a bénéficié d’une restauration importante qui permet notamment de visiter le donjon qui culmine à 35 mètres de haut. La forteresse est cantonnée de cinq tours et surplombe le village briard, elle fut édifiée entre 1371 et 1388, pour le comte de Tancarville.


 

 

 

Histoire du château

source : éditions atlas, documentation au château

 


Les premières traces écrites sont de 1216, il appartenait au Vicomte de Melun, Adam II de Chailly. À la base, il n’était qu’un manoir seigneurial que l’on pourrait qualifier d'Aula. Il intégrait aussi une chapelle dont il reste la crypte. Louis VIII viendra dans le domaine.

Si la première construction connue date du XIIIe, des fouilles ont permis d'établir que le site est déjà occupé à la préhistoire, puis par les Celtes et pendant l'époque Gallo-Romaine. 

 

chateau de blandy les tours


La guerre de Cent-Ans va très vite, comme un grand nombre de châteaux, modifier de manière importante la forme et l’architecture du château.

Un fossé y fut creusé, et on entreprend la création d’un pont-levis avec flèches. Charles V et Charles VI vont financer directement les modifications majeures du château pour en faire une place forte de taille moyenne mais comportant quand même un donjon de 35 mètres de haut avec la particularité d’avoir trois entrées, ce qui pour un donjon est plutôt rare. En effet le donjon était le dernier rempart, la multiplicité des ouvertures faisait prendre le risque d’une moins bonne protection.

1371, Jean II de Chailly, comme d'autres seigneurs, sont chargés par le roi Charles V de renforcer leur défense. Le comte de Tancarville recevra des financements du roi afin de renforcer le château de Blandy.

1388, fin des travaux.

XVe

1439, Dunois épousa en secondes noces, le 26 octobre, Marie d'Harcourt  qui l'héritière de la branche des Harcourt, barons de Montgomery et Parthenay, sires de Varenguebec et connétables de Normandie, seigneurs de Montreuil-Bellay, princes de Châtelaillon, vicomtes de Melun et d'Abbeville, comtes de Tancarville et donc dernière héritière de Blandy-les-Tours. Le comte de Dunois prend possession du domaine, mais c'est surtout ses héritiers de la branche Orléans-Longueville qui vont y apporter quelques modifications.
 
Au XVIIème, il fut en partie modifié par François II d’Orléans, elle devint une demeure d’habitation périodique. La princesse de Clèves s’y maria sous l’œil du futur roi de France Henri IV.

1707, le maréchal de Villars achète Blandy mais le délaisse pour Vaux-le-Vicomte.

marechal de villars

Maréchal de Villars

 

1730, elle est confiée un exploitant agricole et restera une exploitation jusqu'en 1914. D'importantes destructions sont faites pendant deux siècles afin de l'adapter aux exigences agricoles.

Le changement trop fréquent de propriétaires amena à une notable détérioration du château. Au XVII siècle, le château fut très sérieusement touché par des modifications importantes. En effet le Maréchal de Villars, alors propriétaire du non loin château de Vaux le Vicomte, va le transformer en ferme.

En 1764, il fut une nouvelle fois revendu à César Gabriel de Choiseul-Praslin, ministre de Louis XV.

1883, le château est racheté par le maire de la ville et offert à la municipalité.  Il devint Monument Historique. Mais la ville n'a pas les moyens d'entretenir efficacement la forteresse.

Presque un siècle plus tard, plusieurs associations remettent  en état le château. Mais en 1992 le Conseil Régional rachète le château et engage une restauration gigantesque, qui lui permet d’obtenir le résultat actuel.

 


 

Photographies
  • chateau-blandy-les-tours-seine-et-marneDonjon du château de Blandy les Tours en Seine-et-Marne, 77
  • chateau-blandy-les-tours-visiteVisite Château de Blandy les Tours
  • chateau-de-blandy-les-toursCour intérieure du château de Blandy les Tours
  • eglise-chateau-blandy-les-toursEntrée du château de Blandy-les-Tours, sur la gauche l'église