les Saintes Chapelles

 

Les Saintes-Chapelles palatiales peuvent être définies en trois catégories :

  1.  Saintes-Chapelles Royales fondées par des Rois.
  2.  Saintes-Chapelles Princières réalisées par des princes ou membres de la famille royale.
  3.  Sainte-Chapelle apocryphe, elles deviennent avec le temps des saintes chapelles mais elles ne le sont pas à l'origine, même si par la suite elles ont conservée des reliques du Christ.

 

 1 ) Saintes-Chapelles Royales

 


Elles ont la particularité d'avoir en leurs murs des reliques de la Sainte-Croix et parfois du Christ. Elles ont normalement comme point commun d'avoir été fondées par Saint-Louis pour les deux premières ou par les descendants de ce dernier et d'être aussi une chapelle castrale, ou palatine, donc à l'intérieur d'un Château ou palais appartenant au domaine royal. Leur construction avait en général un but politique mais surtout d'y conserver, dès la construction, des reliques du Christ.
 

 


Les Saintes-Chapelles royales  édifiées par les Rois de France, ou le dauphin, entre 1248 et 1379

 

Sainte-Chapelle de Paris

Sainte-Chapelle de Paris 

1238Sainte-Chapelle de Saint-Germain-en-Laye fondée par Roi Saint-Louis, Louis IX. Il reste un doute sur le fait qu'elle ait eu en ses murs des reliques du Christ, néanmoins il semble qu'elle fut bien construite pour cet objectif. Elle est de toute façon très probablement la première des Saintes Chapelles Royales, c'est en sorte une maquette à taille humaine de celle de Paris édifiée 10 ans plus tard.

1248, Sainte-Chapelle de Paris  fondée Saint Louis (1214-1270) 

Nichée au cœur du cœur historique de la capitale française, la Sainte-Chapelle se dresse comme un chef-d'œuvre architectural du Moyen Âge, attirant des visiteurs du monde entier pour sa beauté extraordinaire et son importance historique.

Édifiée au XIIIe siècle sous le règne de Louis IX, plus connu sous le nom de Saint Louis, la Sainte-Chapelle fut conçue pour abriter des reliques sacrées, notamment la Couronne d'Épines du Christ. Son architecture gothique rayonnante est une véritable prouesse artistique, caractérisée par ses vitraux impressionnants et ses détails délicats. Ces vitraux, inestimables joyaux colorés, racontent des histoires bibliques et historiques, transformant l'intérieur de la chapelle en une mosaïque de lumière et de couleur.

L'histoire de la Sainte-Chapelle est tissée de moments significatifs. Elle a été le témoin de mariages prestigieux et d'événements politiques cruciaux au fil des siècles. Malgré les défis, y compris les dommages causés lors de la Révolution française, la chapelle a été restaurée avec soin, préservant son charme d'antan.

1329, Sainte-Chapelle de Gué-de-Maulny : Philippe VI de Valois (1294-1350) ( détruite en 1743 )

1352, Sainte-Chapelle Royale du Vivier, à la demande du futur Charles V (1338-1380) alors âgé d'environ 14 ans. ( belle ruine )

1379Sainte-Chapelle du Château de Vincennes fondée par Charles V (1338-1380).

 

2) Les Saintes-Chapelles princières


Les Saintes-Chapelles princières ont été fondées entre 1315 et 1505 

 

Sainte Chapelle de Chateaudun chateau

Sainte-Chapelle de Châteaudun

 

1315, la Sainte-Chapelle du château de Bourbon-l’Archambault, Ière chapelle : Louis Ier duc de Bourbon (1280-1342), petit-fils de Saint Louis. Détruite.

1382, la Sainte-Chapelle de Riom : Jean Ier, duc de Berry (1340-1416), frère de Charles V

1405, Sainte-Chapelle de Bourges par le duc de Berry. Détruite en 1757.

1451, la Sainte-Chapelle du Château de Châteaudun par le Comte Jean de Dunois - Bâtard d'Orléans, petit-fils de Charles V et cousin germain de Charles VII.

1475,  Sainte-Chapelle d'Aigueperse, élevée à partir de 1475 et terminée avant 1496, est le dernier élément qui reste du Château des dauphins d'Auvergne. Le château a été détruit par un incendie en 1574. Elle fut édifiée par Louis Ier de Bourbon, comte de Montpensier (1405-1486).

1483, la Sainte-Chapelle du château de Bourbon-l’Archambault, seconde chapelle édifiée à côté de la première : Jean II, duc de Bourbon (1426-1488)  ( détruite )

1498Sainte-Chapelle de Champigny-sur-Veude, Saint-Louis : Louis Ier de Bourbon, comte de Montpensier (1473-1520)

1505, Sainte-Chapelle de Vic-le-Comte (appelée aussi église Saint-Pierre ) : elle fut édifiée par Anne de la Tour, petite-fille de Jean II de Bourbon, comtesse de Boulogne et d’Auvergne (décédée en 1536), et Jean Stuart, régent d’Ecosse et comte de la Marche (décédé en 1524).

 

3 ) Les  Saintes-Chapelles apocryphes 

Ces  "Saintes-Chapelles" sont différentes de celles construites pendant et après Saint-Louis par la famille Royale, elles n'avaient pas les mêmes caractéristiques et les mêmes ambitions, bien souvent elles furent construites pour des raisons religieuses puis elles sont devenues de fait des "Saintes-Chapelles" par un abus de language car elles ont eut en leurs seins des reliques du Christ. 

1172, la Sainte-Chapelle de Dijon a été la chapelle particulière des Ducs de Bourgogne, et le siège de l'ordre de la Toison d'or jusqu'à la mort de Charles le Téméraire et au déplacement de l'Ordre au palais de Coudenberg à Bruxelles. Elle fut fondée en 1172 par Hugues III de Bourgogne  qui y conservait l'hostie miraculeuse reçue par Philippe le Bon du pape Eugène IV, en 1433. Elle a été rasée en 1802.

1430, la Sainte-Chapelle du château des ducs de Savoie fut construite au XVe siècle sous le règne d'Amédée VIII, premier duc de Savoie, en  1502 elle conservait le Saint-Suaire , avant son transfert à Turin en 1578 .

chateau de thouars sainte chapelle

Château de Thouars et sa collégiale, visible ici sur Gallica.Bnf.fr

1503 - 1509, Chapelle du Château de Thouars par  Gabrielle de Bourbon-Montpensier, épouse de Louis II de la Trémoïlle. Edifiée initialement comme une chapelle castrale, elle reçut ultérieurement une relique de la Croix du Christ.  Erigée en collégiale en 1515 par le pape  Léon X.

 

 

sources : Claudine Billot, sources diverses, wikipédia, Christian Corvisier

Recherche sur le site

Partage