Histoire & Visite

 

Château de Billy

 

Le château est situé dans l'Allier en Auvergne-Rhône-Alpes. Edifié sur 10 ans environ au milieu du XIIIe siècle de 1232 à 1243, il ne fut pas l'objet d'importante modification, sauf au XIVe siècle mais avec des rajouts mineurs. D'où vient le nom de Billy ? on aurait pu penser aujourd'hui à un prénom anglophone, en réalité il vient d'un nom d'origine Gauloise. 

C'est  l'une des plus belles fortifications du XIIIe siècle en bon état dans l'Allier, malgré quelques ruines, et les visites guidées sont plutôt agréables. Le tarif est tout à fait en concordance avec ce qui est proposé ( en 2018 ). Le village, plutôt jolie, est cependant un peu désert en été et n'invite pas vraiment au voyage et à flâner, seule la forteresse mérite le déplacement. Il est assez facile de se garer à côté du château.

 

 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses, wikipedia, edition atlas le château de billy,Les fiefs du Bourbonnais : Lapalisse : notes et croquis / par Aubert de La Faige et Roger de La Boutresse (3), et voir en bas de page

 

De forme ovoïde, épousant parfaitement le piton rocheux, il domine, surveille les routes stratégiques entre Clermont–Autun et Lyon-Bourges et veille sur le village de Billy, offrant à ses châtelains et défenseurs une vue imprenable à des kilomètres à la ronde.

Le nom de Billy était d’abord Billay, puis Bilhet, son nom est d’origine gauloise Bilius. On en trouve un peu partout en Gaule : Billy sur Ourcq, Billy sur Aisne etc[i]

Le donjon de Billy a des murs épais de 1.90m pour un diamètre hors œuvre de 6.55m, tandis que la salle fait 3.75m. Les tours de flanquement, semi-circulaires, ont un diamètre de 5m et des murs épais de 1.65m. Dix tours rondes sont disposées pour défendre l’ensemble.[ii]

C’est un emplacement naturel où les gaulois avaient édifié un oppidum, les Romains après l’invasion de la Gaule s’y installèrent.

Devenue Gallo-Romaine, la forteresse en bois est renforcée pour résister aux invasions barbares du Ve siècle.

 

Porte ( cour intérieure ) du château de BIlly

 

Billy fut le chef de l’une des dix-sept Châtellenies du Bourbonnais.

1232, Archambault VII, Sire de Bourbon acquiert le château pour la somme de 10 livres tournois auprès d’un certain Hugues de Colombi ou Colombier (3). C’est probablement de cette époque, début XIIIe, que date une partie des fortifications actuelles. Les travaux vont durer une dizaine d’année.

Il est possible qu'il existait une fortification sous Philippe-Auguste, dont XIIe siècle, une des archères longiligne pourrait accréditer cette thèse, mais aucun document historique ne permet de l'affirmer encore aujourd'hui.

1243, Le premier capitaine connu est Étienne de Créchy, capitaine châtelain, il occupe son poste de 1243 à 1260. Il avait un gage annuel, ainsi que la jouissance des fruits et herbes poussant à l’intérieur de l’enceinte. Ce qui n'était auparavant qu'un ouvrage de défense, Archambault VII en fit un solide château-fort.

1337, Jean Ameilh est capitaine de la place.

1367, Louis II, duc de Bourbon, l'embellit (1356-1410) et renforce les fortifications. Il fut l’un des régents du royaume de France sous Charles V Le châtelet et le porche sont remaniés et une tour de guet est rajoutée au donjon ( commun à beaucoup de châteaux dans le Bourbonnais ).

1373, le village est appelé Bilhet.

Pendant la guerre de Cent-Ans, les Anglais tenteront d’investir Billy, en vain.

1394, Henri de Chantelot est capitaine

1440, la forteresse sera notamment mise à l’épreuve lors de la Praguerie (sous Charles VII ). Les troupes royales assiègent le château dirigé par Charles Ier de Bourbon qui conteste « l’ordonnance d’Orléans » sur les gens de guerre. Louis de Brie est capitaine de la place.

1465, Louis de Breuil est alors capitaine de la forteresse.

1466 à 1474, il s'agit de Jean Tranchelyon, seigneur de Marteaux, est alors le capitaine.

1467, le nom de Billy apparait pour la première fois.

1471 à 1488, Pierre, bâtard de Bourbon, de 1471 à 1488, fils du duc Charles Ier de Bourbon (1401-1456) est châtelain de Billy.

1488 à 1516, Georges de Chantelot, également seigneur de la Chaise, est capitaine de Billy.

Ligue du Bien Public :  les troupes de Louis XI s’emparent de la forteresse.

1523, le connétable de Bourbon est noyé à Dun-sur-Auron Village Remparts Fortifications, ses terres sont confisquées et sont inclus dans le domaine royal.

1527, François Ier notmme Etienne de Viry La Forêt capitaine de la place, surement en récompense après que ce dernier ait perdu son bras à la Bataille de Pavie.

1567, Philippe Treuille est le dernier capitaine connu de la forteresse, il est également seigneur de Jaunay.

1569, un document décrit que le château est déjà ruiné, ce qui explique probablement le fait qu'il n'y ait plus de capitaine désigné.

Brèche du château de Billy

C'est dans le trou béant  (vers la gauche) que les troupes protestantes sont passées, brèche faite à coup de canon. On remarquera qu'ils ont fait la brèche sur la partie la plus fine du château.

1576, février, Billy connait son dernier siège par les troupes du Prince de Condé, des troupes germaniques commandée par le prince Casimir. Elle fut attaquée vivement avec de l’artillerie, sur laquelle elle ne pouvait pas résister efficacement. Une brèche est ouverte, toujours visible aujourd’hui. Par la suite le château ne fut pas démantelé ou utilisé massivement en carrière de pierre.

Grâce à sa position puissante, elle reste une Châtellenie puissante gérant l’administratif et le droit judiciaire. Sa juridiction s’étend jusqu’aux confins de l’Auvergne et du Forez. Jusqu’à 62 paroisses vont en dépendre. D’ailleurs la tour semi-circulaire Nord est utilisée dès la fin du XVIe comme prison jusqu’à la révolution française où les prisonniers sont transférés à Cusset.

1772, 24 juillet, le petit-fils de François-Frédéric, très haut et très illustre seigneur Anne-Léon de Montmorency, duc de Montmorency et de
Piney-Luxembourg, premier baron de France et premier baron chrétien, maréchal de camp des armées du Roy, vendit, moyennant deux cent mille livres, son château de Billy à haute et puissante dame Anne-Charlotte-Mayeule du Buysson de Douzon ( voir le Château de Douzon ), épouse de messire Yves Mourins, comte d'Arfeuilles (V. Pontcenat), seigneur d'Arfeuilles, le Néoux, le Chalard, le Lonzat, etc., capitaine de dragons en la légion de Soubise. M. le comte d'Arfeuilles mourut à Paris en 1807, et c'est son arrière-petit-fils qui possèda le château jusqu'à la fin du XIXe siècle. (3)

1790, lors de la Révolution Française, le château perd sa juridiction.

1921, le château de Billy est classé monument historique.

1929, l’enceinte médiévale est classée monument historique.

La ville de Billy rachète la forteresse, le 28 août 1963.

 

Village de Billy dans l'Allie

Village de Billy, on remarquera sur cette photo la position stratégique évidente du château. Avec sa tour de guet rajoutée au XIVe siècle, elle permettait de voir à des dizaines de Km à la ronde même à l'oeil nu.

 


[i] Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Librairie Droz, 1990 (ISBN 978-2-600-02883-7, « Noms de lieux gaulois en -acos », p. 211.

[ii] Fiche Atlas : Billy

 

 

Photographies
  • archere-etrier-1
  • archere-etrier
  • auditoire-cour-de-justice-1
  • auditoire-cour-de-justice
  • belle-maison-billy-1
  • belle-maison-billy
  • breche-chateau-de-billy
  • castle-auvergne-rhone-alpes-allier
  • chapelle-1
  • chapelle-du-chateau-de-billy-1
  • chapelle-du-chateau-de-billy-cote-haute-cour
  • chapelle-du-chateau-de-billy
  • chapelle
  • chatelet-billy
  • chatelet-chapelle-chateau-de-billy
  • chatelet-chapelle-chemin-de-ronde-defense-forteresse
  • cour-interieure-chapelle-chateau-de-billy
  • donjon-cour-interieure-XIIIe-siecle
  • donjon-de-billy-tourelle-de-guet
  • donjon-fortifications-billy
  • forteresse-de-billy
  • haute-cour-chateau-de-billy
  • latrine-chateau
  • latrine-donjon
  • maison-ancienne-billy
  • meurtriere-assommoir-entree
  • office-de-tourisme-billy-chatelenie
  • porte-chateau-de-billy
  • porte-du-village-billy
  • tour-du-cellier
  • tour-du-chateau-de-billy
  • tour-semi-circulaire
  • tresor-de-billy
  • village-de-billy-allier-vallee-auvergne
  • village-de-billy
  • village-vallee