L'église Saint-Barthélémy de Saumur

Eglise St Barthelemy St Hilaire St Florent

 

L'église Saint-Barthélemy est l'un des rares vestiges restants de l'Abbaye Saint-Florent-de-Saumur, un ensemble architectural important où l'église était autrefois intégrée. En 866, les moines de l'Abbaye bénédictine installés à Saint-Florent-le-Vieil et gardiens des reliques de Saint Florent ont été obligés de fuir l'invasion normande d'Hasting. Une fois le danger écarté, en 956, ils ont déposé les reliques à l'intérieur du « castrum de Saumur », construit par Thibault le Tricheur, comte de Blois, qui a aidé les moines à bâtir une nouvelle abbaye.

En 1025, Foulques Nerra a détruit cette première abbaye et les moines ont trouvé refuge à quelques kilomètres de Saumur, sur l'un de leurs domaines situé près de la petite église de Saint-Hilaire-des-Grottes. Saint-Florent est devenue une abbaye riche et puissante. Au XIIe siècle, de nombreux travaux ont été entrepris, notamment la construction de la chapelle de l'Infirmerie sous le patronage de Saint-Barthélemy, destinée également aux pèlerins.

La Révolution a marqué le déclin de l'abbaye, mais la chapelle Saint-Barthélemy a été préservée. Elle est devenue l'église paroissiale de la nouvelle commune Saint-Hilaire Saint-Florent en 1804.

Histoire de l'abbaye Saint-Florent-de-Saumur

L'histoire de Saint-Florent remonte à l'époque où un prêtre poitevin du nom de Florent s'est retiré en ermite sur l'île d'Yeu. Après son décès, il a été enterré sur la colline du Mont-Glone, située dans la commune de Saint-Florent Le Vieil, le 22 septembre, jour de sa fête. Des moines se sont rassemblés autour de sa tombe et ont créé une communauté religieuse dont l'existence a été attestée dès le VIIIe siècle.

L'histoire de l'église Saint-Barthélémy est intimement liée à celle de l'abbaye Saint-Florent-de-Saumur. Cette abbaye a été fondée au XIe siècle, après que les moines bénédictins ont été contraints de fuir l'abbaye Saint-Florent-le-Vieil en raison de l'attaque des Normands. Les moines se sont alors installés sur un domaine situé près de la petite église de Saint-Hilaire-des-Grottes, sur la rive sud de la Loire.

La position stratégique de ce lieu et la présence de gués faciles à franchir expliquent l'engouement des moines pour ce site privilégié. Les revenus fonciers et les taxes perçus par l'intermédiaire des prieurés, des moulins et des péages font vite de Saint-Florent une abbaye riche et puissante. La construction d'un nouveau monastère, déjà entamée au XIe siècle, est intensifiée au cours du XIIe siècle sous l'impulsion de l'abbé Mathieu de Loudun. Les travaux de l'église abbatiale sont menés à bien entre 1128 et 1159 et de nombreux bâtiments conventuels, tels que la salle capitulaire, le parloir et le réfectoire, sont mis en chantier.

 

L'architecture de l'église Saint-Barthélémy

L'église Saint-Barthélémy est un exemple remarquable d'architecture romane. Elle a été construite au XIIe siècle et a subi plusieurs modifications au cours des siècles. L'élément le plus remarquable de l'église est sa façade occidentale, qui est décorée d'une série de sculptures en haut-relief représentant les douze apôtres.

L'intérieur de l'église est également remarquable, avec des voûtes en berceau brisé et des arcs doubleaux qui soutiennent le toit. Le chœur est particulièrement impressionnant, avec des stalles en bois sculptées et une magnifique voûte en étoile.

En 1475, le roi Louis XI a mené une campagne en Picardie et en Normandie pour faire face à la menace d'un débarquement de l'armée anglaise. Au cours de cette campagne, il a découvert par hasard le corps de Saint Florent dans l'église Saint-Georges de Roye au mois de mai. Après avoir mis fin à la guerre de Cent Ans en août de la même année avec le Traité de Picquigny, le roi est retourné à Tours le 24 novembre, après une absence de 16 mois. Son premier voyage après son retour a été un pèlerinage à Saint-Florent de Saumur le 7 décembre. Ce pèlerinage était exceptionnel car le roi n'avait pas quitté Tours depuis son retour jusqu'au 10 février 1476, à l'exception de ce voyage.

En 1480, par ordre du roi, les reliques de Saint Florent ont été transférées de la collégiale de Roye à Saumur. Cependant, après la mort du roi, les chanoines de Roye ont pu récupérer une partie des reliques conformément à leur volonté.

Eglise St Barthelemy St Hilaire St Florent assomoir

L'église avait une fonction défensive, on remarque ses assommoirs sur arc.

Les trésors de l'église Saint-Barthélémy

L'église Saint-Barthélémy abrite de nombreux trésors, témoins de l'histoire et de la spiritualité de la région. On peut notamment y admirer une statue de la Vierge à l'Enfant en bois polychrome, datant du XIVe siècle, ainsi qu'un tableau représentant la Crucifixion, peint par un artiste local au XVIIe siècle

 

 cul de lampe personnage

Cul de lampe avec des personnages, probablement royaux ou seigneurs. Très courant sur les édifices du XIe, XIIe et XIIIe, ceux-ci ont une exécution assez soignée, ce qui n'est pas toujours le cas.

Architecture de l'église 

C'est un bel exemple d'architecture romane. Elle est construite en pierre de tuffeau, pierre calcaire caractéristique de la région. Elle se compose d'une nef unique, prolongée par un chœur terminé par une Abside en hémicycle. Les murs sont épais et percés de petites ouvertures, typiques de l'architecture romane.

L'intérieur de l'église est sobre, typique de l'art roman. Les voûtes en berceau de la nef sont soutenues par des arcs doubleaux retombant sur des pilastres. Les chapiteaux sont sculptés de motifs simples, comme des feuilles d'acanthe ou des entrelacs.

Au-dessus du chœur, on peut admirer une belle voûte en cul-de-four, décorée de fresques du XVIIe siècle représentant des scènes de la vie de saint Barthélémy. Les vitraux de l'église datent quant à eux du XIXe siècle et sont l'œuvre du maître verrier angevin Louis Barillet.

 

Patrimoine de l'église Saint-Barthélémy

L'église Saint-Barthélémy est classée au titre des Monuments historiques depuis 1862. Elle abrite plusieurs œuvres d'art remarquables, notamment une statue en bois polychrome de saint Florent, fondateur de l'abbaye, datant du XVIe siècle. On peut également admirer un retable du XVIIe siècle représentant la vie de saint Barthélémy ainsi qu'une belle chaire en pierre sculptée.

 

 

 

 

 

sources : https://saintejeannedelanoue.diocese49.org/eglise-st-barthelemy-a-st-hilaire-st-florent, document sur place

 

Photographies & Photos

Recherche sur le site

Partage