Château de Boissy à Forfry

 

 

Château de Boissy à Forfry



 

Les ruines du château sont dans le petit village de Forfry, à la jonction entre le rû des Avernes et celle de La Thérouanne, ce qui lui permettait d'alimenter ses douves assez facilement. Forfry vient de Fort Féry, Féry étant le nom du premier seigneur ayant à la fin du Xe siècle édifié le premier château connu. Le château a pris le nom par contre des marquis de Boissy.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle il gardait son donjon, ses tourelles avec ses meurtrières, ses fossés et son vieux pont, même si l'ensemble était fortement ruiné. Il y avait aussi une chapelle du XIIIe, fondée en 1271 par Gilles d'Assy, avec un vitrail.

Aujourd'hui il ne reste qu'une tour d'angle très arrasée et une façade du châtelet ou de la tour porche.

 

 

 

Historique & Histoire 

source : source sur place, documentation diverses, Victor Offroy 1871, (1), voir bas de page

 

Xe siècle, seigneur Féry qui fait édifier le premier château.

1271, fondation d'une chapelle par Gilles d'Assy, il Gilles d' Acy épousa Isabeau de Pomponne, ( voir : Ferme "Renaissance" de Pomponne ) en hommage à son frère Jean d'Assy ( ou Acy ), doyen de l'église Meaux  et chancelier du royaume de Sicile, il mourut le 21 Septembre 1270. voir aussi Cathédrale de Meaux. (8)

XVe siècle, jusqu'à la fin de ce  siècle, il semble que le château appartient à la famille de Paris, famille originaire de Champagne. Les armes de cette famille sont : d'azur,  à la tour d'or, au lambel du même, chargé de trois roses de gueules. (5)

1473, Jean de Paris, est conseiller du Roi Louis XI et bailli de Châlons ( en Champagne ).

22 mai 1492, on note un Jean de Paris, seigneur de Forfery et de Boissy, probablement le même que le précédent. Il semble que cette famille perd en partie la seigneurie de Boissy au cour du XVIe siècle et le retrouve au XVIIe temporairement, à moins qu'il y ait un partage de la seigneurie de forfery comme cela semble être le cas à plusieurs reprises.

 

Tour porche

Ancienne porte du château, le pont-levis se trouvait à cet emplacement.

1562, Claude Gouffier, Marquis de Boissy depuis 1542 et Grand Ecuyer de France en 1546, a pour ordre de détruire les fortifications du " Marché " de Meaux, alors sous l'emprise des Huguenots.(4)  Il possède notamment le château d'Oiron.

On retrouve dans le procès-verbal de la rédaction de la coutume de Paris (1580), les noms de quelques seigneurs de Saint-Soupplets, à savoir : « Geneviève Chariot, dame en partie du fief de Saint-Soupplets, près Daminartin-en-Goële; Jeanne Charmot, veuve de mes-« sire Valton, conseiller du Roi, auditeur des causes du Châtelet de « Paris, dame ch partie des seigneuries de Saint-Soupplets et de « Forfery; messire Jean Hecquet, docteur régent de la Faculté  de Médecine de Paris, seigneur de Saint-Soupplets et de Forfery, du fief « de Brezoy, sis à Vinantes ».(1)

1618, un certain Robert de Paris est seigneur de Forfery et du château de Boissy, il est écuyer d'écurie du roi Louis XIII.

Une charte du 8 février 1623 rapporte les noms de messire Pierre Bigot, écuyer, seigneur de Saint-Soupplets et de Forfery en partie, et de messire Jacques Parfait, secrétaire ordinaire de la Chambre du Roi, aussi seigneur en partie de Saint-Soupplets.
Le comte de Dammartin, seigneur suzerain de Saint-Soupplets, y exerçait sa haute justice et y entretenait un prévôt, un tabellion, un greffier de perception; ce dernier office était affermé, en 1626, moyennant un loyer annuel de 24 livres. (1)

En 1623, un certain seigneur Robert de Vaucorbel semble partager la seigneurie avec Pierre Bigot. (3)

Il entre dans la famille de Dalmas, au cour du XVIIe siècle. 

On note la présence de Christophe Dalmas, père et fils, le dernier étant secrétaire du roi et trésorier général des écuries. Dame Berthelot de Pleneuf de Baye , veuve de Christophe Dalmas, seigneur de Boissy et de Forfery, meurt le 13 mars 1725 à Paris. (6)

1696, François Dalmas , ecuyer, conseiller du roi et commisaire ordinaire des guerre : armes : Azur, à un vaisseau d'or, au chef d'argent, chargé de trois croissants de gueules.(7)

XIXe siècle, le château est en ruine mais semble comporté une plus grande partie qu'actuellement.

Première guerre mondiale, des blessés sont évacués sur Forfry.

16 août 1944, une partie du bataillon Hildevert, Section française du S.O.E du colonel Buckmaster, est massacré devant le château par la 1/Panzer grenadier regiment 11 du capitaine Günther Schemm le 26 août 1944.

 

 

(1) Etat civil de la famille Picou, recherches généalogiques et souvenirs de famille recueillis par Henri Jourdain - 1894

(2) État de la maison du roi Louis XIII, de celles de sa mère, Marie de Médicis, de ses soeurs, Chrestienne, Élisabeth et Henriette de France... : comprenant les années 1601 à 1665 / publié par Eugène Griselle,... - 1912

(3) Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France - 1874

(4) Memoires de Condé: ou Recueil pour servir à l'histoire de France P97

(5) Dictionnaire universel de la noblesse de France. Vol. 2 : M-Z ... Courcelles, Jean-Baptiste-Pierre

(6) Mercure de France

(7) Armorial général de France : recueil officiel dressé en vertu de l'édit royal du 20 novembre 1696. 2 / par Charles d'Hozier

(8) Histoire de l'eglise de Meaux, Volume 1 - De Michel Toussaint Chretien Duplessis

 

Photographies & Photos
  • ancienne-fenetre-a-meneauancienne-fenetre-a-meneau
  • chateau-de-boissy-a-forfryChâteau de Boissy à Forfry
  • chateau-de-boissychateau-de-boissy
  • chateau-de-seine-et-marne-tourisme-visiteChâteau de Seine et Marne
  • equerre-batimentequerre-batiment
  • panneau-forfry-chateau-de-boissypanneau-forfry-chateau-de-boissy
  • plaine-de-seine-et-marne-fermeplaine-de-seine-et-marne-ferme
  • printemps-chateauprintemps-chateau
  • ruine-du-chateau-tour-porcheruine-du-chateau-tour-porche
  • section-hildevertsection-hildevert
  • tour-de-boissy-seine-et-marne-chevaltour-de-boissy-seine-et-marne-cheval