Pathé Eiffel Pôle Cinématographique Joinville

 

Studio Cinéma de Joinville

1906, Eiffel fait construire l’usine Pathé frères.

1910, les Studios de Joinville sont installés, au niveau de l’actuelle avenue Gallieni.

1919, la société « Cinéma Studio de Joinville » est créé par Charles Pathé au capital de 275.000 frs.

1921, les premières baraques utilisaient la lumière naturelle pour l’éclairage, d’où les toits vitrés, puis cette année apparait l’électrification, c’est le premier studio de cinéma électrifié au monde.

La présence de plusieurs acteurs au fur et à mesure va permettre le développement des bords de marne avec les guinguettes de Joinville.

1925,  Visages d'enfants de Jacques Feyder

1930, Pierre Colombier y réalise le premier film parlant réalisé en France, « Chiqué ».

Raymond Bernard réalise le tournage des « Misérables », d’autres films majeurs y sont réalisés ( liste non exhaustive ) :

1936, « La Belle Equipe », film réalisé par Julien Duvivier avec Jean Gabin.

1938, « Quai des Brumes ».

1945, « les Enfants du Paris ».

1945, « Seul » dans la nuit de Christian Stengel

1950, les studios sont de moins utilisées au profit des tournages extérieurs qui sont améliorés notamment par les nouvelles pellicules « Eastmancolor ».

1952, « Casque d’Or » avec Simone Signoret.

1954, « French Cancan » de Jean Renoir

1957, l’ensemble des studios entre dans l’ensemble Franstudio.

Le dernier film qui y avait été tourné est celui de Robert ENRICO et Richard T.ETTRON sur la Révolution en deux volets : « Les années-lumière » et « les années terribles »

La SFP y installe ses activités en 1977 avant de les transférer à Bry-sur-Marne en 1987, déménagement nécessaire pour avoir des studios plus récents.

 

Usine de Joinville-le-Pont

1987, l’usine Kodak de Vincennes est détruite et sa cheminée détruite. Celle de Joinville, construite par Louis Nadot de la société S.B.D.G., subsiste encore.

1989, 31 juillet, les studios « Cinéromans » sont détruits.

1991, les studios sont démolis pour le remplacer par un ensemble résidentiel.  Mais le ste industriel « Pathé de Joinville-le-Pont » abrite encore des activités liées au Cinéma avec des ateliers de post-production et de postsynchronisation.

 

source : pancarte sur place, histoire de Joinville, wikipedia

 

Photographies
  • P1640407
  • bec-gaz
  • cheminee-studio-joinville
  • cinema
  • marne-champigny-joinville
  • pole-cinematographiqne-joinville
  • studio-de-joinville
  • sutdio-de-joinville-usine
  • usine-cinema-joinville
  • usine-joinville-le-pont
  • usine-joinville
  • usine-pole-cinematographique-joinville
  • usine