Etienne de Vignoles dit "La Hire"

Les Anglais l'avaient surnommé “ la Hire-Dieu (ira-Dei la coiere de Dieu), il était redouté par les Anglais au point  de dire du combattant que c'était « le plus mauvais et le plus tyran et le moins piteux de tous » des capitaines français.

 Les Français donnèrent son nom à une figure de jeu de carte (le valet de coeur où il était écrit Lahire dans les premières versions ).

 

Gisant de La Hire, Etienne de Vignolles

 

 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses, affiches château de Dourdan, francescas, wikipédia pour l'image de la BNF, 

 

Étienne de Vignolles ou Vignoles est né en 1390 à Castera-Vignoles (Haute-Garonne), Etienne de Vignoles se mit au service du Dauphin dès le début de la Guerre de Cent Ans.

 

Château de Coucy

 

1418, on découvre la Hire lorsqu'il prend le fameux Château de Coucy dont il deviendra co-capitaine avec Poton de Xaintrailles.

1421, une cheminée s'écroule sur lui et le rend boîteux à vie.

1422, après la ralliement de Charles de Lorraine au duc de Bourguignonne, La Hire ravage la Lorraine et passe à côté de Domremy.

1423, il prend Châlons sur Marne et ravage les marches du Luxembourg.

1426, il est nommé écuyer d'écurie de Charles VII.

1427, il lutte avec Dunois pour secourir le siège du Château de Montargis en s'assurant d'obtenir sa solde avant d'intervenir.

1428, il prend la ville du Mans mais Talbot, le capitaine anglais, reprend la ville.

Le 22 avril 1429, alors que Jeanne d'Arc quittait le Château de Blois pour Orléans. Etienne de Vignoles était capitaine du roi. Fidèle compagnon de Jeanne d'Arc, il se vit confier le commandement de l'avant-garde à  la Bataille de Patay le 18 juin 1429.

Lorsque Jeanne fut prise à Compiègne par les Bourguignons le 23 mai 1430, puis vendue aux anglais qui l'amenèrent à Rouen, enfermée au  château de RouenJeanne d'Arc fini sur le bûcher à Rouen, 30 mai 1431

C’est en essayant de quérir des secours qu’il fut trahi par les Bourguignons et fait prisonnier Jean des Mazis, allié des Anglais et bailli de Dourdan, l'arrêta et l’enferma dans le Château de Dourdan.

Durant l'année 1432 : Etienne de Vignoles écrivit aux notables de Tours et de Lyon pour qu'ils payent sa rançon.

 

La Hire et Poton de Xaintrailles

Miniature tirée du manuscrit de Martial d'Auvergne, Les Vigiles de Charles VII, vers 1484, BNF.

En septembre 1433. Etienne de Vignoles s’échappa de Dourdan et retrouve son ami Saintrailles.

1434, son frère Amadoc de Vignoles est tué lors de la prise de Creil par John Talbot en mars.

Après la mort de Jeanne, il continua la lutte pour le roi vainqueur à Gerbevoy en 1435, il entra dans Paris avec Charles VII la même annee. 

1436, Étienne de Vignoles est fait seigneur de Montmorillon en janvier, capitaine général de Normandie et seigneur de Château de Longueville. Il épouse Marguerite de Droisy dont il n’a pas d'enfant, voir le Château Donjon de Droizy. Le mariage eut lieu à Roye ou Droizy après sa libération en 1437 par les Bourguignons, l’un des témoins du mariage est Mathieu de Roye, seigneur de Muret .

1437, en effet La Hire est enlevé à Beauvais le 4 août 1437 par les Bourguignons du seigneur d’Offémont, capitaine français de Clermont dont il avait un différend avec La Hire, ce dernier avait fait prendre son château. Libéré en octobre 1437, après l’intervention de Charles VII auprès du duc de Bourgogne, il participe auprès de Charles VII lors de l’entrée triomphale du roi après la prise de la ville par Dunois et Richemont.

1438, il participe à la campagne de Normandie avec le Comte Jean de Dunois - Bâtard d'Orléans.

1442,  il prend part à la campagne de Gascogne , qui débute par la reprise de Tartas à quelques kilomètres de son village de naissance.

11 janvier 1443, il meurt des suites de ses blessures à Montauban, où il hivernait avec le roi Charles VII. Son tombeau, orné d'un gisant le représentant, installé à sa demande dans la chapelle Saint-Laurent de Montmorillon disparaît à la Révolution. Une dalle commémorative y figure toujours.