Histoire & Visite du Château de Versailles

 

Château de Versailles

 

Il est situé  dans la ville qui porte son nom, dans le département des Yvelines, à environ 20 km de Paris . Il fut construit d'abord par Louis XIII et agrandi par volonté de Louis XIV . La plus célèbre des salles est la fameuse galerie des glaces.

Première étape de construction (1661-1668) : c'était initialement un petit palais de chasse auquel s'ajouteraient deux ailes latérales qui, une fois fermées, épousaient la place des armes. Ce sont des façades en briques utilisant également l'ardoise.

Deuxième étape (1668-1678) : Louis XIV envisage de transférer définitivement la cour à Versailles . André le Nôtre , Jardinier du Roi Soleil Louis XIV, projette deux ailes latérales pour donner une priorité visuelle au jardin. La façade faisant face au jardin est construite selon le modèle italien. Il a un premier étage d'échafaudages rembourrés. Le sol noble a un double trait avec des craquements qui tournent en arrière avec des entrées et des colonnes et des pilastres sortants et en alternance. Enfin, le troisième étage, le grenier, est complété par une série de figures sculpturales qui ne permettent presque pas de voir la chute de la couverture.

Troisième étape (1678-1680): la chapelle royale est construite sur l'aile nord du palais, c'est l'œuvre de Mansart . Le bâtiment est double hauteur et avec un accès direct au niveau zéro de l'extérieur. La galerie royale est située au rez-de-chaussée et d'où le roi et sa famille ont écouté la messe.

 

 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses, wikipédia pour l'essentiel

 

 

 

 

 

Château de versailles

 

Louis XIII

 

1623 : Louis XIII construit au milieu de la forêt et à côté d'une colline entourée de deux tourbières malsaines, un modeste logement en briques, pierres et ardoises. C'était son refuge de chasse préféré et, par conséquent, une maison rustique et utilitaire a été construite. La disposition des pavillons et des emplacements ressemblait à certaines constructions féodales.

Le nouveau roi ordonna de construire une nouvelle maison sur un terrain acheté à Jean de Soisy, qu'il possédait depuis le XIVe siècle. Dans cette petite résidence, Louis XIII reçut de temps en temps sa mère Marie de Médicis et sa femme Anne d’Autriche , qui ne restèrent jamais vraiment longtemps, tout au plus une journée.

Le premier "palais" de Versailles a été construit derrière l'actuel bâtiment en marbre. La maison principale mesurait 24 m de long sur 6 de profondeur et, de chaque côté, deux ailes basses ont été construites. Le département du roi consistait en une petite galerie dans laquelle il accrochait un tableau représentant la bataille de La Rochelle . Ensuite, il y avait quatre pièces dont les murs étaient recouverts de tapisseries. La chambre du roi occupait le corps central du bâtiment.

1630,  le 11 novembre , le cardinal Richelieu se rend secrètement à Versailles pour informer le roi d'une conspiration en train de se forger et d'encourager la reine mère. Ce complot serait connu plus tard sous le nom de Jour du trompé . Richelieu a été nommé Premier ministre et la reine mère a été exilée.

1632,  le 8 avril, Louis XIII achète le commandement de Versailles à Jean-François de Gondi, archevêque de Paris, oncle du cardinal de Retz et héritier du duc Albert de Gondi , afin d'agrandir l'ensemble. Le 26 mai, les premiers travaux d'extension commencés ont été menés par l'architecte ingénieur Philibert Le Roy .

1634, les travaux sont terminés et Louis XIII prend possession de ses nouveaux départements.

À partir de 1636 , le roi multiplia ses séjours en profitant du confort de son nouveau manoir ainsi que du charme de ses jardins. Celles-ci ont été structurées "à la française" par Boyceau et Menours, avec des décorations en arabesque et entrelacées.

1643,  Louis XIII avoue avoir le sentiment de mourir: " Si Dieu me ramène à la santé, dès que mon dauphin aura l'âge de monter à cheval et qu'il aura la majorité, je le mettrai à ma place et je me retirerai à Versailles avec quatre de nos frères parce qu'ils m'amusent avec des discussions divines. " Le 14 mai, il meurt au Château de Saint-Germain-en-Laye. Versailles resta silencieux pendant dix-huit ans.

 

Louis XIV 

Louis XIV à Versailles

 

Au début de son règne, Louis XIV ne trouva aucune demeure royale qui lui plairait pleinement. Il a vécu à Paris: au Palais Royal , au Louvre , aux Tuileries . Il essaya de rester au Château de Vincennes, à Saint-Germain-en-Laye et passa une saison au Château de Fontainebleau . Le roi a comparé les avantages et les inconvénients de ces palais et, pour atténuer ses inconvénients, il a procédé à d'importantes améliorations, mais aucune d'entre elles ne le satisfaisait réellement.

1651, le roi effectue sa première visite à Versailles.

1660, le 25 octobre, Louis XIV amène son épouse, la reine Marie-Thérèse d'Autriche , à Versailles .

1661, Les nouveaux travaux d'élargissement commencent après la mort du cardinal Mazzarino . De 1661 à 1662 , le roi investit un million cent mille livres sterling. La décision de Louis XIV de construire à l'endroit où le petit palais de son père était l'un des plus magnifiques palais d' Europe a provoqué de vives critiques parmi les courtisans. Il y a encore des témoignages de cette opposition, l'endroit n'a pas été bien choisi: " Versailles: un lieu ingrat ", écrivait Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon , triste, sans vie, sans forêt, sans eau, Il semble que tout bouge et soit sablonneux, sans air, par conséquent: ce n’est pas bon. "

Louis Le Vau , architecte du Château de Vaux le Vicomte, était chargé de la reconstruction des bâtiments, Charles Errard et Noël Coypel ont commencé les travaux de décoration des salles, tandis qu'André Le Nôtre créait le serre et le zoo. A cette époque, Versailles n'était plus qu'une résidence de plaisance où les jardins étaient célébrés, tandis que le Louvre était officiellement le palais royal. Dans une lettre célèbre, Colbert a déploré l'abandon dans lequel Louis XIV avait laissé le Louvre : 

" Pendant le temps que [Votre Majesté] a dépensé de grosses sommes dans cette maison, il a oublié le Louvre, qui est certainement le plus beau palais du monde [...] Oh, quelle tristesse [...] Que le plus grand roi soit mesuré par rapport à Versailles! "

1664, En mai, la première fête est célébrée dans le palais.

1664 - 1666, Louis XIV prend la décision de modifier Versailles pour passer de nombreux jours avec son conseil. Il décida de conserver le palais construit par Louis XIII, plus pour des raisons financières que sentimentales. Louis Le Vau a triplé la surface du palais, qui a été décoré avec un grand luxe reprenant le thème du soleil, omniprésent à Versailles. Les jardins, particulièrement appréciés par Louis XIV, ont été agrandis et décorés de sculptures de François Girardon et Le Hongre .

1665, les premières statues sont installées dans le jardin et la grotte de Téthys est construite . La première serre, le zoo et la grotte de Téthys n’ont pas résisté à l’épreuve du temps.

1667, on fouille le lac du Grand Canal . Le Nôtre a conçu l'extension de l'aile centrale et s'est occupé des jardins et des maisons extérieures. Il a collaboré avec Francine, le fils d'un ingénieur italien, pour la construction et les installations hydrauliques.

1668, La dixième fête est célébrée le 18 juillet, date à laquelle le nom de Versailles est annoncé. Connu (la fête) sous le nom de "Grand divertissement royal de Versailles", il laissera Molière pour sa création: Georges Dandin ou le mari confus et Lully pour sa musique. Pendant les festivités de 1664 et 1668, les courtisans se plaignirent de l'inconfort du petit palais car ils ne trouvaient pas d'endroit où dormir.

Le roi, désireux d’agrandir le palais, confia cette tâche à Le Vau, qui lui présenta plusieurs projets. La première d'entre elles supposait la destruction du palais primitif, qui serait remplacé par un palais à l'italienne. Le deuxième projet comprenait l'extension du palais, sur la partie du jardin, recouverte de pierre. Suivant les conseils de Colbert, le roi choisit ce deuxième projet.

 

 

Les jardins de Versailles

 

1668 - 1670, Le Vau commence la construction qui consiste en une seconde construction qui entourera le premier palais. D'une partie à l'autre de l'ancien palais, le Grand Département du roi, au nord, celui de la reine, au sud, étaient situés symétriquement. Une grande terrasse devant les jardins communiquait avec les deux dépendances. Pour le moment, le palais de brique et de pierre a été préservé. Les façades étaient ornées de colonnes de marbre de la Rance, de balcons en fer forgéet dorés et bustes sur les balustrades. Les toits étaient ornés et le patio était pavé de marbre. Les petites pièces adjacentes ont été surélevées et reliées au palais de Louis XIII par une série de pavillons formant la cour fermée par une grille dorée. Dans les anciens bâtiments a été construit un péristyle de colonnes couronnées de statues. Les nouveaux bâtiments ont triplé la surface du palais.

 

Le 11 octobre, Le Vau meurt et Colbert désigne François d'Orbay pour poursuivre les travaux. Louis XIV vit son vœu exaucé, le palais de Louis XIII demeura le même devant la ville, mais il n'en fut pas de même pour le jardin car il était caché derrière les nouveaux bâtiments. Depuis lors, ils ont parfaitement distingué le Vieux Palais de Louis XIII et le Nouveau Palais de Louis XIV, construits par leur fils. Le Palais neuf 'était un bâtiment en pierre, de conception italienne. Les longues façades ont été perforées et divisées vers le haut. Sur le côté ouest se trouvait une grande terrasse qui reliait le pavillon du roi (au nord) à celui de la reine (au sud). Le Vau s’inspirait de modèles italiens, mais les volumes, les proportions et les ornements étaient l’œuvre de l’esprit français.

Au premier étage se trouvaient des colonnes ioniques , des niches et de hautes fenêtres rectangulaires (conçues par Mansart en 1669). Il était décoré de sculptures: statues dans les niches et bas reliefs rectangulaires aux fenêtres (disparues en 1679 ).

Au deuxième étage, ou grenier, la décoration était de style corinthien et elle était couronnée d’une balustrade.

1670, La porcelaine Trianon est construite . Pendant cette période, les courtisans ont construit leurs villas près de la résidence préférée du roi.

1677, Louis XIV rêvait de faire un palais qui enregistrerait son temps. Les palais du Louvre et des Teuleries avaient déjà l'empreinte de leurs prédécesseurs. La création de Versailles répondait à un désir politique et économique. En abordant personnellement les affaires du royaume et en centralisant l'administration, le roi voulait regrouper autour de lui les ministres et leurs services. Le monarque avait l'intention de fixer sa résidence à Versailles. Mansart devait concevoir les projets d'installation de la Cour.

1678 - 1684, la galerie des miroirs , symbole de la puissance du monarque absolu, monte sur l'ancienne terrasse du nouveau palais. Les travaux ont été achevés en 1684. La décoration a été confiée à l'équipe de Charles Le Brun . Plus tard, le roi voulut construire à Versailles une de ses grandes galeries très en vogue à cette époque. Louis XIV appréciait les longues galeries du Louvre et de Fontainebleau, par lesquelles ils pouvaient passer et communiquer avec les autres départements, se distinguaient par leurs précieux décors. Le roi avait installé la galerie Apollo au Louvre et le palais qu'il avait construit à Clagny par Madame de Montespan, la galerie Mansart qui éblouirait tous les visiteurs.

 

La Grande galerie

 

Limitée au nord par le Salon de la Guerra et au sud par le Hall de La Paz , mesurait 73 mètres de long, occupant toute la façade ouest du Palau Nou et servant de communication entre les départements du roi et de la reine . La création de la Galerie des miroirs a entraîné de nouvelles réformes: le département du roi a été transféré au Palau Vell , le département du Soleil est devenu le Grand département et a été utilisé pour les grandes réceptions.

1678, on commence la construction de l'aile sud pour accueillir les courtisans. Mansart a projeté la construction de deux immenses bâtiments qui iraient dans le palais du Vau pour le nord et le sud et derrière celui-ci.

La façade a été remodelée dans les jardins. L'architecte François d'Orbay est décédé, à qui Mansart a succédéUn grand miroir avec un cadre en bronze doré ciselé par Cucci a été placé dans la salle de bain et deux baignoires en marbre blanc décorées de bronze doré.

Les travaux ont débuté sur le lac des Suisses et la fontaine de Neptune et la construction de la nouvelle serre.

1679, La galerie des glaces , la salle de guerre et de la paix remplace la terrasse et les cabinets du roi et de la reine. Le bâtiment central a été construit. Une horloge, encadrée par les statues de Mars, de Marsy et d'Hercule, de Girardon, s'est installée dans la nouvelle façade.

Mansart a commencé la construction d'une deuxième échelle: l' Escala de la Reina . De l' échelle des ambassadeurs, il ne restait que les portes par lesquelles on accédait au Grand Département , avec le buste de Louis XIV et l'ancienne nymphe .

Après les bureaux des ministères, la construction des petites et  des grandes écuries a été lancée, les jardins ont été poursuivis et enrichis de statues et de bois neufs. Mansart fait mettre en place la grille du palais.

1681, Charles Le Brun termine la décoration des Grands Départements.

La fameuse machine à Marly a commencé à pomper l'eau de la Seine.

Excavation du Grand Canal et du lac des Suisses.

Multiplication des bois et des fontaines dans les jardins avec la conduction de l'eau. Celles-ci ont cédé la place aux jardins qui se sont dénommés, depuis lors, "jardins aux Français". Les plus grandes sculptures de cette époque ornaient l'espace de statues de marbre et de bronze.

1682, Louis XIV , impatient, n'attend pas l'achèvement des travaux. Le 6 mai, le roi quitte Saint-Cloud et s'installe définitivement à Versailles, qui devient ainsi la résidence officielle du roi de France. Un contemporain a décrit les conditions dans lesquelles les installations étaient: "Le 16 mai, le roi quitta Saint-Cloud pour s'installer à Versailles où il souhaita rester longtemps. Il était plein de palettes et Madame La Delfina fut obligée de changer de chambre car le bruit l'empêchait de dormir Le roi s'installa dans une résidence où il ne manquait que les travaux de décoration. La galerie des miroirs était pleine d'échafaudages et pour la traverser, il fallait utiliser un passage pratiqué entre les poutres. "

L'un des grands problèmes de Versailles a toujours été le logement des courtisans. Versailles était le symbole du pouvoir de Louis XIV, où il s’installa définitivement à 44 ans.

Versailles vécut alors l'apogée de la société courtoise. Louis XIV transforma une noblesse belicosable et potentiellement rebelle en un groupe entretenu par l'État en la personne du roi. Le roi, qui avait connu pendant la Fronde les dangers d'une révolte de la noblesse, voulait protéger à la fois la personne royale et le gouvernement. Il était chargé de réduire le pouvoir des nobles.

Le roi établit des règles de protocole rigoureuses et complexes qui transformèrent tous ses actes, même les plus quotidiens, en une cérémonie presque sacrée.

En se levant ou en dormant dans les rois pourrait être présent un certain nombre de personnes, le plus favori a eu l'honneur d'encercler le roi derrière la balustrade, ce qui a isolé le lit du reste de la chambre, et aidez-la quand elle était habillée. Tous les actes de sa vie étaient ainsi réglementés, depuis la naissance des princesses qui s’était déroulée en public (ce qui évitait tout doute sur leur légitimité), jusqu’aux dons du roi régis par des normes. immuable Les relations du roi avec les peuples qui pouvaient se rapprocher devaient être solennelles, qu’il s’agisse de réceptions aux ambassadeurs, de présentation de nobles et de dames avec un titre ou de félicitations.

1683, Dans certains départements, interdits aux personnes non autorisées, architectes et décorateurs autorisent les cabinets et salons destinés à préserver les chefs-d'œuvre et les collections du roi. Sur les murs de la salle ovale , le Cabinet des peintures et la salle des coquillages, qui exposaient toutes sortes d'objets d'art et de curiosités, ils accrochèrent les peintures de la collection royale. Ces salles faisaient partie des départements des collections qui se sont retrouvées dans " au-delà des médailles". Selon la description de Mademoiselle de Scudéry, cette dernière était illuminée à l'aide de deux lustres en cristal voir :

 

Grands vases à décor d'or et de diamants

Bustes et personnages antiques

Un orfèvre garni de rubis et de diamants (c'est le grand navire de Louis XIV qui a été peint sur le panneau de la salle d'abondance )

Porcelaines de Chine et du Japon

Jarres d' agate , émeraude , turquoise , jade Allemagne et l' Est de corail , etc.

Quelques figures grotesques de perles , d' émeraudes , de merles et d'agate

Photos, miroirs

Statues d'animaux anciens

Un grand verre de jaspe ovale irrégulier qui a servi de baptême à Carlos Ier

Une partie de ces trésors a été amenée, par ordre de Louis XV , au Salon des Médailles de la Bibliothèque de Paris, le reste a été perdu pendant la Révolution française . La galerie Apollo , au Louvre, abrite des pièces de la collection Louis XIV, des jarres en cristal de roche ou des matériaux précieux (jaspe, corail, etc.) et de petits objets en bronze.

1683, il a été fermé en raison de la mort de Mare Thrérese et Colbert. L'intérieur des bâtiments a été adopté par Louvois, qui n'a pas apprécié le travail de Le Brun et a introduit Mignard à Versailles.

1684, Le département des collections est agrandi avec l'annexion du département de Montespan, se transformant en une petite galerie décorée par Mignard, qui trouve l'occasion de rivaliser avec Le Brun. Mignard a peint les panneaux inspirés du thème d' Apollo et de Minerve , ainsi que les panneaux des deux petites salles de la galerie. Le sol était en buis et les murs étaient recouverts de riches tapisseries . Comme la collection de chefs-d'œuvre était considérable, les peintures étaient exposées de manière tournante. À cet endroit, le roi passa plusieurs jours à contempler le tableau de La Joconde.

La même année est construit la machine Marly qui devait faire monter l'eau de la Seine ( une hauteur de 163 mètres ) pour alimenter les fontaines dans les jardins du château.

1685 - 1689, une véritable fièvre constructive cède la place à la serre qui remplace celle construite par Le Bau. 3000 arbustes et 150 000 plantes ornementales ont été plantés chaque année; les cavaliers; la grande commune ; et l'aile nord pour les courtisans.

La construction des ailes nord et sud prolongeait les façades du Vau. Vus des jardins, les trois bâtiments différents constituaient un ensemble harmonieux. La façade mesurait 670 m. Les deux nouveaux bâtiments abritaient les chambres des princesses et des courtisans, les cavaliers, les chars, les services généraux et le logement des domestiques. La grotte de Téthys a été démolie.

Deux ans après l'installation de la cour, 35 000 ouvriers et 6 000 chevaux ont été ajoutés aux différents ouvrages de Versailles.  Une colline a été élevée pour consolider les 680 m de longueur du palais. Une forêt entière a été plantée. Mansart a coordonné tout le travail. La facture totale s’élevait à environ 80 millions de livres. 

La région de Versailles a été transformée en une véritable ville construite autour du palais et des jardins. Les 5 000 courtisans ont construit de petites résidences dans lesquelles sont hébergés leurs serveurs et leurs effets personnels. Les tavernes et les auberges ont contribué à donner vie à une population qui ne cesse de croître; Il comptait 70 000 habitants avant la Révolution.

1686, Le Brun termine la décoration de la galerie des miroirs . Le siège des ambassadeurs du roi de Siam a eu lieu .

1687, le roi se lasse de la porcelaine Trianon . Mansart a construit au même endroit un petit palais de marbre et de porphyre: le Grand Trianon . Louis XIV surveillait de près les œuvres qui semblaient être le véritable architecte de l'œuvre.

1689, au nouveau Versailles, on accédait aux départements de la reine par un escalier en marbre appelé Escalier de la Reine . Le palier donnait accès aux deux salles de la Guardia de Cuerpo, puis à Avantcambra , au Grand Cabinet et à la quatrième salle qui donnait la Salle de la paix . Cet ensemble comprenait la façade sud construite par Le Vau.

Les nouveaux départements du roi ont été construits autour d'une cour appelée Cour de marbre . Les départements officiels appelés appartements du roii occupaient les ailes sud et ouest du palais de Louis XIII et le département de l' Intérieur se trouvait dans l'aile nord. Le département du roi était composé de sept pièces, dont la dernière était unie au département de l' intérieur . La salle du roi (future chambre de Louis XIV) fut installée au centre du palais et se termina par le cabinet du conseil et le cabinet des thermes ou perruques (deux salles placées où la salle des Conseil ).

 

 

Grand trianon

 

1701, transformation des appartements du roi . La chambre du roi était placée au centre du palais. L'avantcambra et l'appareil photo de 1689 s'unirent pour former la Maison du œil de boeuf . Ces chambres étaient superbement meublées et recouvertes de tapisseries.

1710, la construction de la chapelle royale construite par Robert de Cotte est achevée , ce qui indiquerait la fin du règne de Louis XIV. Les proportions du palais et sa décoration étaient l’un des joyaux de son royaume.

1715, Le 19 février, Louis XIV, vêtu d'une constellation de diamants, se voit confier les ambassadeurs de Perse à la Galerie des Miroirs.

Fin août, une foule inhabituelle s'est tue dans les départements du souverain. La cour de France alla assister à la mort du roi et lui remit les honneurs lors d'une cérémonie finale.

 

 

Louis XV 

 

1715, le nouveau roi est un enfant, son précepteur Philippe III d'Orléans (dit le régent, premier de Louis XV) quitte Versailles le 9 septembre et s'installe dans sa résidence parisienne au palais royal, et la cour s'installa dans les Teuleries . Pendant sa régence, il a essayé de démolir Versailles.

1717, Pierre le Grand , tsar de Russie , visite Versailles et réside dans le Grand Trianon .

1722, à l'âge de 12 ans, Louis XV rentre à Versailles et s'installe dans les départements de Louis XIV.

Le nouveau souverain voulait respecter les traditions de Versailles. Le temps des grandes constructions était terminé et le palais ne retrouva pas la luminosité des années de Louis XIV. Louis XV ne ressent pas un intérêt particulier pour le palais de Versailles. Lorsqu'il résidait en lui, il préférait se réfugier dans de petits départements, dans des penthouses ou sous les grands départements . Mais la plupart du temps reste à Trianon ou à Fontainebleau , et même dans les petites résidences près de Paris.

La nouvelle administration des bâtiments a confié la décoration de la grande salle ( salle d'Hercule ) à Robert de Cotte, qui a dirigé les travaux conformément aux projets développés au cours des dernières années du règne de Louis XIV. Les murs étaient recouverts du marbre choisi par Louis XIV et décorés de peintures de Paolo Veronese . François Lemoine voulait rivaliser avec Véronèse en peignant L'Apothéose d'Hercule . La salle d'Hercule communiquait avec les départements du roi et le hall de la chapelle. Plus tard, Gabriel a remplacé l' échelle des ambassadeurs pour une nouvelle échelle qui s'est terminée dans cette salle.

1729, la nouvelle décoration de la Maison de la Reine commence . Robert de Cotte a recouvert le contour avec une nouvelle menuiserie. 1735 : Gabriel, père et fils, achève la décoration de la Maison de la reine . 1736 : inauguration de la salle d'Hercule . 1738 - 1760 : les salles du département des collections de Louis XIV sont constamment rénovées. Les travaux ont commencé en 1738 avec la création de la chambre royale et ont été achevés en 1760. 1752 : démolition de l' escalier des ambassadeurs , de la petite galerie et du bureau des médailles.. À sa place, un département a été construit pour l'aînée des filles de France: Madame Adélaïde. 1755 : La seconde transformation consiste à rejoindre l'ancien Cabinet du Roi (ou Conseil) avec la Salle des Termes (ou Perruques) pour former la Salle du Conseil.. Jules Antoine Rosseau a sculpté la menuiserie en or. Gabriel a utilisé une partie des anciens panneaux pour décorer les murs. Au deuxième étage, les cabinets du roi ont été construits. Dans cette partie du palais, la menuiserie n'était ni dorée ni colorée. Des couleurs vivantes et gaies ont été utilisées pour les statues, peintes selon les techniques développées par Martin, l'inventeur du célèbre "Martin Varnish". L'élément essentiel de ce département était la petite galerie érigée sur le patio en marbre. Les peintures de Boucher, Carle Van Loo, Lancret, Pater et Parrocel ornaient les murs en bois coloré.

Tout au long de sa carrière, Gabriel a dû faire face aux problèmes de logement qui lui étaient présentés: la reine avait huit enfants. Afin d'accueillir toutes les princesses dignes de leur rang, Gabriel a réalisé plusieurs travaux. La princesse a changé, pendant ce temps, l'aile sud en l'aile nord et au premier étage du corps central du bâtiment. Ces changements successifs ont entraîné la disparition de la salle de bains , de la balance des ambassadeurs et de la fermeture de la galerie Basse . Ces salles ont été détruites sur ordre de Lluís Felip . Certains des splendides menuisiers ont été sauvés de cette destruction et témoignent du luxe dans lequel vivaient les princesses.

Conformément à la tradition établie par Louis XIV, le dauphin et son épouse s'emparèrent des départements des étages inférieurs du département de la reine et de la galerie des miroirs . Au XIXe siècle, tout ce complexe a été détruit. Seules la chambre du dauphin et la bibliothèque ont été conservées .

Dans les dernières années de Louis XV, la Chambre des spectacles (ou l'Opéra Royal) a été créée. La salle de spectacle créée par Lluís XIV à la cour de la princesse était petite et inconfortable et n’était pas utile pour les nouveaux modes. Madame de Pompadour, pour distraire le roi, a réuni un petit groupe de comédiens choisis parmi ses amis et auquel elle a participé. Ce petit groupe disposait de deux théâtres, de théâtres provisoires et amovibles installés dans la petite galerie et du vide des ambassadeurs de l' Escala de los , trop petits pour le public et insuffisants pour les besoins de la cour.

Lors de la construction de l'aile nord, Louis XIV songea à construire un grand théâtre d'opéra, mais l'état des finances à la fin de son règne ne le permit pas. Louis XV reprit son projet et l'opéra pourrait être ouvert pour le mariage de son petit-fils et de son dauphin avec l'archiduchesse Maria Antonieta.

 

Le Petit Trianon

 

1761 - 1768, Ange-Jacques Gabriel construit le Petit Trianon (  voir aussi le Pavillon la Muette, Saint-Germain-en-Laye ).

1769, La princesse Adélaïde réforme son appartement en le réunissant sous le règne de Louis XV. Les deux pièces les plus importantes de ce département intérieur formaient la nouvelle chambre du roi et son cabinet intérieur.

Au cours de la seconde partie du règne de Louis XV, les travaux de construction des façades avec vue sur la ville ont été lancés.

1770 , le 16 mai, le mariage du dauphin (futur Louis XVI ) a lieu avec Maria Antonieta d'Autriche , célébrée dans la chapelle royale. Le même jour, le théâtre de l'Opéra Royal a été inauguré.

1772, début des travaux du grand projet, qui ne furent jamais achevés mais cédèrent la place à la construction de l' aile Louis XV . L'intérieur des travaux a commencé à grande échelle, appelée Grande Escala , dont la construction a été achevée en 1785. À la fin de l' Ancien Régime , le palais était la résidence royale la plus luxueuse d'Europe.

Tandis que Gabriel suivait avec son travail, la vie de la cour suivait également son cours, toujours brillant et somptueux, danses, fêtes ... La distraction préférée de ce siècle était le théâtre. Voltaire était très apprécié pour ses tragédies et sa prose, et Mme de Pompadour était une bonne ambassadrice de ces actes.

Louis XV est responsable de la destruction de nombreux bâtiments magnifiques de l'époque de Louis XIV, mais à l'intérieur du palais, de magnifiques décorations sont créées. Les jardins et en particulier le Trianon ont été enrichis par la construction du pavillon français et du Petit Trianon .

 

Jardins 

Les jardins de Versailles sont structurés à partir d'un axe longitudinal partant du palais en direction du grand canal construit entre 1666 et 1674, en forme de croix de 62 m de large et de 1800 m de long, et 1500 m de la transversale. Dans cet axe central, il existe une nature rationalisée et symétrique. De part et d'autre de cette nature apparaît domestiquée avec des "bois" et des espaces ludiques où un certain ordre casse les espaces vierges les réorganisant. Enfin, et en dehors de l'espace contrôlé par l'architecture du palais, apparaît la nature sauvage qui laisse la place à d'autres espaces architecturaux, dont le Trianon de Marbre (1688), appelé plus tard le Grand Trianon , construit pour l'ancien amoureux et plus tard épouse de Louis XIV,Madame de Maintenon . Il a été conçu par Jules Hardouin-Mansart avec le jardin de Le Nôtre. D'autres espaces remplissent le territoire de l'ensemble versallesc, y compris le Temple de l'Amour (1775), l'œuvre de Richard Mique avec la figure centrale de Cupidon ; le Petit Trianon (1762-1767) d'Ange-Jacques Gabriel et le Village (hameau), fantaisie de Maria Antonieta, épouse de Louis XVI, construite en 1683, six ans avant la Révolution française. Suivant l’axe longitudinal, il y a deux éclats d’eau conçus par Jules Hardouin-Mansart, la source de Latona, quatre bois avec des sources allégoriques aux stations; La colonnade est aussi l'œuvre de Jules Hardouin-Mansart, à l'origine avec le groupe de sculpteurs El rapte deProsperina , de François Girardon; l' étang d'Apollo et le Grand Canal . 

 

La préfiguration des jardins de Versailles qu'André Le Nôtre a conçue à proximité du palais, est apparue dans les projets du jardin du Château de Vaux le Vicomte , confié par Nicolas Fouquet. Dans son espace central, cet architecte de jardins fait l'expérience de la nature rationalisée, abattant ainsi toute une forêt pour reconstruire un nouveau paysage. Ce type d’arrangement sera imité dans tous les jardins européens de la fin du XVIIe siècle et tout au long du XVIIIe siècle, de Turin à Vienne et à Saint-Pétersbourg. Louis II de Bavière a copié à petite échelle le palais et les jardins de Versailles dans son palais de Linderhof, près de Munich.

 

Louis XVI

 

 Marie Antoinette, château de Versailles, révolution

La Garde Nationale de Paris et de Versailles au nombre de plus de 20 000 sans compter 12 000 hommes et femmes armés de différentes armes, qui adressent au Roi des plaintes sur le manque de pain dans la capitale, et priant le roi de venir son séjour à  Paris.

 

Sous le règne de Louis XVI, plusieurs constructions sont réalisées au Petit Trianon . La Ferme de Marie Antoinette , en 1777-1778 a été construit Belvedere et le Temple de l'Amour , tous deux décorés par Deschamps. Deschamps décorerait à nouveau le théâtre de la reine , construit en 1779.

En dehors du Petit Trianon , en 1778, les façades du palais situé à côté du parc sont décorées de sculptures. En 1787, le pavillon de la lanterne a été décoré et en 1786, la Puerta de San Antonio .

1794, destruction de la grande grille de l'entrée du château.

 

 

Après la Révolution 

 

"Proclamation du Second Empire allemand , 18 janvier 1871".

"La signature de la paix, dans la galerie des épines, Versailles, le 28 juin 1919".

Versailles a vécu l'apogée de la France des Bourbons, mais aussi sa destruction: à Versailles, les États généraux ont été établis de 1789 au 6 octobre. A cette date, le palais fut pris par le peuple et le roi et sa famille forcés de s'installer à Paris. Depuis lors, Versailles était vide. En 1792, après la chute de la monarchie, il fut renvoyé. Napoléon a longtemps caressé l'idée de le transformer en palais impérial, mais Versailles ne sera plus utilisé jusqu'au retour de la monarchie. Lluís Felip a chargé son ministre de convertir le palais en musée: à partir de ce moment-là, la dédicace des façades date: "À toutes les gloires de la France".

Versailles n'a été utilisé que de manière épisodique ou anecdotique. Le palais était le siège de l'armée prussienne en 1870 lors du siège de Paris. L'empereur allemand a été couronné du 18ème Janvier de 1871 dans la Galerie des Glaces . Au cours de la Commune de Paris , Adolphe Thiers et son gouvernement s’y sont réfugiés, assis dans le gigantesque hémicycle, dans des fauteuils aux couleurs de la frontière jusqu’en 1879. Plus tard, c’était le centre des élections présidentielles de la III IV République. Il était décoré de grandes fresques évoquant la guerre, l'agriculture, le commerce, l'industrie et la paix. Le Traité de Versailles a été signé le 28 Juin de1919 , qui met fin à la Première Guerre mondiale .

En ce moment, Versailles est un palais national au service de la présidence de la République. Il reçoit les chefs d'État étrangers.

Site symbolique, le palais de Versailles a fait l'objet d'une attaque en juin 1978. La bombe posée par les nationalistes bretons a détruit une douzaine de chambres.

En revanche, Versailles, après la Troisième République , a été le lieu de réunion du Congrès parlementaire. Les assembleurs avaient une trentaine de départements occupant une superficie de 7 000 m² dans l'aile sud.

À partir de 1875, environ 25 000 m² de salles, principalement situées dans l'aile sud (y compris la Galerie des batailles ), ont été attribuées au Parlement, deux tiers à l' Assemblée nationale et un tiers au Sénat. Ce prix a été officialisé par une loi du 22 juillet 1879 relative au siège de l'exécutif et aux chambres de Paris. Cette récompense est conforme au projet de réaménagement du palais, appelé "Projet du Grand Versailles". Par ailleurs, le Sénat a rejeté par un amendement une proposition de Jean-Louis Debré visant à restaurer la salle de réunion du Congrès, considérée "comme un lieu de mémoire dans l'histoire parlementaire de notre pays".

 

Les musées 

 

Les musées du château de Versailles ont été créés en 1837 par Camille Bachasson, comte de Montalivet, sur ordre de Lluís Felip, surnommé le musée de l'histoire de France .

Ils constituent, avec ses 18 000 m², le plus grand musée de l'histoire du monde. Le musée contient une collection de peintures collectées ou commandées par Lluís Felip et organisées par séries historiques. Pour son exposition, certains départements ont été transformés en salles de musée.

Pour le moment, le musée de l'histoire de France est à portée de main, tandis que la partie centrale (à l'exception du plancher bas), les grands départements , les chambres privées et les départements de la famille royale ont été retrouvés et peuvent être vus comme Ils étaient quand ils ont été occupés par les rois.

La préservation de Versailles coûte cher, surtout en ce qui concerne ses immenses toits, mais le tourisme, ainsi que les dons, complètent la subvention de l’État pour son entretien.

 

Galerie des Glaces

 

La Galerie des glaces , encore appelée Grande Galerie , est une somptueuse galerie destinée à éblouir les visiteurs. C'est l'un des joyaux du palais de Versailles. Conçu par l'architecte Jules Hardouin Mansart , il a été construit entre 1678 et 1684 , en remplacement d'une terrasse de Louis Le Vau reliant les deux ailes du palais à la façade ouest.

Le style baroque a une longueur de 73 sur 10,50 mètres de large. Dix-sept fenêtres fournissent la lumière qui est reflétée dans 357 miroirs face à face. Cette galerie fut un événement du 17ème siècle car, pour la première fois, on pouvait contempler tout le corps. La galerie représentait également un luxe impressionnant, sachant qu’à l’époque un miroir coûtait très cher.

Les murs étaient décorés de peintures de Charles Le Brun dans lesquelles le règne de Louis XIV était représenté . En principe, il était décoré avec du mobilier et de nombreuses statues, choses qui ont disparu pendant la Révolution .

La Galerie des Glaces a été le cadre magnifique pour de nombreux grands événements au cours des siècles, comme le mariage de Marie - Antoinette au dauphin, la proclamation le 18 Janvier de 1871 , de l' Empire allemand , la signature le traité de Versailles qui mit fin à la Première guerre mondiale le 28 Juin de 1919 , etc.

Les dix-sept fenêtres ogivales sont encadrées par d’autres arcades à miroirs, séparées par des colonnes de cuivre terminées alternativement par une tête d’ Apollon et le lion de Némée .

Les chapiteaux des piliers de marbre de Rance , sur un fond de marbre blanc, orné d'une fleur de lis et gaulois. Roosters Trophées bronze d' or qui ornent les entrepanys de marbre Green Fields, ont été ciselés par l'orfèvre Ladoireau .

Les huit bustes d'empereurs romains, de marbre et de porphyre , huit statues accompagnent sept d'entre eux vieux, représentant Bacchus , Vénus , la chaste , Hermès , Vénus de Troade , Uranus et Nemesis . La dernière, une Diane de René Fremen , qui sont descendus dans les jardins de Marly , a occupé le site de la célèbre yaiza Versailles , actuellement exposée au Louvre .

En juillet 2004 , la restauration de la galerie des miroirs a été achevée et s'est achevée en mai 2007. Son coût, de l'ordre de 12 millions d'euros, est à la charge de la société Vinci.

2008, remise en place de la grande grille de Mansart.

 

 

Photographies & Photos
  • Louis-XIV-Versailles-Statue-ChevalLouis-XIV-Versailles-Statue-Cheval
  • Louis-XIV-Versailles-StatueLouis-XIV-Versailles-Statue
  • blason-fleur-de-lysBlason fleur de lys roi de France, Versailles
  • chateau-de-versaillesPalais de Versailles
  • cracheur-de-feucracheur-de-feu
  • garde-suissegarde-suisse
  • grille-royale-chateau-de-versaillesgrille-royale-chateau-de-versailles
  • grille-royale-du-chateau-de-versaillesGrille Royale du château de Versailles
  • grille-royale-roi-soleilGrille Royale, Roi Soleil
  • jardins-versaillesjardins-versailles
  • louis-XIV-acteurlouis-XIV-acteur
  • louis-XIV-statue-versaillesLouis XIV, château de Versailles, statue
  • marie-antoinette-versailles-dauphin-revolution-1789marie-antoinette-versailles-dauphin-revolution-1789
  • versailles-grillesChâteau de Versailles