Histoire & Visite

 

Château de Rentilly, Art Moderne

 

Le château de Rentilly en Seine-et-Marne est située dans les communes de Bussy-Saint-Martin et Bussy-Saint-Georges. Du premier château du début du XVIe siècle il ne reste plus rien, il fut modifié et reconstruit à plusieurs reprises. Actuellement le château de Rentilly est "sous-cloche" de miroir  depuis 2012, le château à l'intérieur date du milieu du XXe siècle en effet l'ancien château fut  brûlé par les Allemands.

 

 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses, (1)  Marne et Gondoire   (2) wikipedia, archives seine et marne, Police Mobile

 

Début, XVIe,Construction du premier château par  Jean Bourdereul, avocat au Parlement.

1599, Jean de Ligny, secrétaire du roi Henri IV, achète et fait reconstruire le château.

Jean de Ligny est un descendant d'une des branches des Luxembourg-Ligny, dont Jean II de Luxembourg-Ligny était connu pour avoir livré Jeanne d'Arc après de multiples tractations.

La fille de Anne Duguet de Jean de Ligny hérite du domaine, c'est la princesse de Furstenberg qui le lègue à sa fille.

1697, la petite-fille de Jean de Ligny, fait construire une chapelle communale dans le domaine de Rentilly, afin que les habitants de Rentilly puissent y prier.

XVIIIe, le marquis René de Thomé achète le domaine, c'est un ancien capitaine des gardes françaises et maréchal de camp des  armées du roi et chevalier de Saint-Louis.

1774, le château est entièrement reconstruit ou modifié pour lui donner un style à l'Italienne.

1780, les travaux sont terminés.

Après la Révolution Française, le domaine de Rentilly est abandonné avec qu'il ne soit racheté.

1819, 31 juillet, Isaac Thuret s'en porte acquéreur, il est originaire de Hollande. Riche homme d'affaire , notamment dans le commerce du Café, il deviendra même Consul Général des Pays-Bas par le roi  de Hollande. Sa femme Henrietta van de Paadvoort fait exécuter des travaux d'embellissement, sans pour autant toucher à l'aspect extérieur du château, elle entreprend la transformation de l'intérieur du château, ainsi la chapelle devient une bibliothèque, les combles deviennent une salle de billard, elle fait également venir des tableaux de maître, fait entrer le marbre, les bronzes, le tout pour asseoir la fortune de la famille aux yeux de tous

1832, il se voit contraint de vendre sa banque, puis en 1844 il perd sa femme et se voit mis sous tutelle par ses enfants pour "l'empêcher de faire des folies".

1846, 30 janvier,  le domaine est vendu à Ernest André alors banquier.  Au moment du rachat, Ernest André leur accorde un bail de 4 ans afin qu'ils restent locataires du domaine, mais des querelles entre les deux parties entraînent la dénonciation du bail en avril 1849. (1)

Il lègue le château à son fils Edouard André ,  qui  fait rehausser, ajoute des ailes et des clochetons, lui donnant un style Louis XIII, ce qui lui confère un style un peu particuliers. Les Serres de Rentilly sont considérées alors comme les plus belles du monde selon Gil Blas / dir. A. Dumont.

Il amènage également le parc avec notamment du béton aggloméré, très en vogue à l'époque mais pas pour ce style de construction, il y ajoute des sculptures et statues.

Gustave Flaubert le décrira dans une lette de la manière suitante : « J'ai été à Rentilly, au delà de Lagny, chez Mme André. Ce château est d'un luxe qui dépasse tout ce que j'ai vu jusqu'à présent. Il est vrai qu'il y a dans la maison plus d'un million de rentes, et je le crois sans peine, d'après le train qu'on y mène. J'ai vu arriver à la fois, par quatre avenues, dans le parc, quatre voitures de la maison, chacune attelée de deux chevaux superbes, etc. » (2)

1891, il est acheté par le chocolatier, mais aussi homme politique, Gaston Menier. Il apportera principalement des modifications de conforts : bains turcs dont a salle des trophées qui jouxtent les bains turcs bénéficie du savoir-faire des ateliers Eiffel pour la charpente métallique., chaufferies,  des nouvelles écuries et deux nouveaux pavillons aux portes du domaine dès 1896 : le premier proche de la grille d'honneur est de style Louis XIII et le  deuxième est contruit à l'angle des routes de Collégien et de Rentilly. On y trouve aussi une cage à ours que Gaston Menier aurait ramené de l'île d'Anticosti, île située dans la baie du Saint-Laurent et qui appartenait à la familler jusqu'en 1926. (1). Certains témoignages de l'époque parlent aussi de la présence de pinguoin, de chevaux, daims en liberté et de poneys dans le parc. Diverses représentations ( comédies et ballets ) ,devant de nombreux invités, sont réalisées à la demande de Mme Menier selon La Mode de style ( des Parisiennes )  recueil de toilettes  1891-10-21.

1910, construction d'un troisième pavillon.

1917, l'aviateur Jacques Menier, fils de Gaston Menier, est abbatu en 1917, il revient défiguré et entre dans la longue liste des "gueules cassées". (1)

Ancien château de Rentilly

Ancien château de Rentilly avant qu'il ne disparaisse dans les flammes de la guerre .
 

Seconde Guerre Mondiale

Le château est d'abord occupé par les Allemands, puis c'est la GMR ( Groupe Mobile Républicaine :  La Brie et Parisis ) crée par Vichy qui occupe le château. Après le débarquement certains membres se sentent épris de liberté, et probablement voyant le retournement de situation, décident opportunement d'entrer dans la résistance. Ils capturent quelques soldats allemands.

1944, 22 août, l'armée allemande vient alors brûler le château par représaille et capturent une vingtaine de policiers dans le château. Le château est donc complètement détruit.

Les 20 policiers sont finalement libérés par la Wehrmacht qui avait sûrement autre chose à faire, elle ne voulait probablement se salir les mains à les éxécuter comme l'aurait fait la Gestapo ou les SS.
 

1954 - 1957, Jacques Menier , industriel et aviateur de la Première Guerre Mondiale, fait reconstruire le château dans un style Néo-Classique.

 

Château de Rentilly

Château de Rentilly reconstruit en 1957. source photo wikipedia

Néanmoins il ne verra pas le château finalisé puisqu'il décède  8 mai 1953, à Rentilly, à l'âge de 61 ans.

Hubert Menier en devient propriétaire.

1955, le domaine est intégré dans la société civile immobilière créée par Hubert Menier " Chenonceau-Rentilly ". Sa femme ,Odette Gazay, licencie une grande partie du personnel et ne supportant par les animaux, ils quittent le domaine.

1973, construction d'une piscine dans l'orangerie. 

Le château est régulièrement cambriolé, plusieurs tableaux de maîtres disparaissent, et il se fait piller le parquet et les cheminées.

1976, les Établissements publics d'aménagement de Marne-la-Vallée (Epamarne) font le projet de construire  77000 m² de bureaux dans le domaine.

1988, Eparname fini par obtenir la jouissance du domaine. La construction débute mais elle est stoppée par l'action en justice d'associations et d'élus locaux.

1993, le permis de construire est annulé.

2001, la Communauté d'agglomération de Marne et Gondoire y installe son siège.

2003, le parc est réhabilité, d'importants travaux sont réalisés pour réaménager le parc et le château.

2006, après plusieurs années de recours en justice, les bâtiments déjà construits sont heureusement rasés.

 

Nouveau château de Rentilly

Nouvelle façade du château

 

2011 - 2012, il est décidé de réhabiliter le château en un lieu d’exposition pour le FRAC Île-de-France. L’artiste Xavier Veilhan (né en 1963), le cabinet d’architectes Bona-Lemercier et le scénographe Alexis Bertrand (né en 1979) recouvrent le château  de glaces sans tain et d'inox.

Projet contesté notamment par les associations Vigilance Marne-et-Gondoire, qui reproche les conséquences écologiques, et la Ligue pour la protection des oiseaux qui estime quant à elle qu'elle peut révéler dangereuse pour les oiseaux.

2014, le domaine devient un centre consacré à l'art contemporain.

2015,  en cinq mois,  a accueilli plus de 12 000 visiteurs au lieu d'environ un  millier par trimestre source Le Parisien

 

 

Photographies & Photos
  • arbres-du-parc-de-rentilly-epicea-communarbres-du-parc-de-rentilly-epicea-commun
  • bassin-parc-de-rentilly-chateau-miroirbassin-parc-de-rentilly-chateau-miroir
  • chateau-de-rentilly-77-facade-de-miroir-dit-star-warschateau-de-rentilly-77-facade-de-miroir-dit-star-wars
  • chateau-de-rentillychateau-de-rentilly
  • chateau-rentilly-1957-seine-et-marnechateau-rentilly-1957-seine-et-marne
  • facade-art-moderne-chateau-rentillyfacade-art-moderne-chateau-rentilly
  • orangerieorangerie
  • parc-de-rentilly-chateau-miroirparc-de-rentilly-chateau-miroir
  • parc-michel-chartierparc-michel-chartier
  • pavillon-gastion-menierpavillon-gastion-menier
  • philippe-bona-elisabeth-lemercierphilippe-bona-elisabeth-lemercier
  • torcy-chateau-de-rentilly-carte-postaletorcy-chateau-de-rentilly-carte-postale