Tour de Beaurevoir et le château

Situé dans l’Aisne le château de Beaurevoir est intimement lié avec Jeanne d’Arc. C’est en effet dans ce château ,appartenant à l'époque à Jean de Luxembourg, qu’elle y sera enfermée environ 3 mois et demi.

Tour de Beaurevoir Jeanne dArc

La tour dite Jeanne d’Arc seul élément restant visible ( hors souterrain ) du château, anciennement tour du guet construite à environ 500 mètres du donjon, aurait été construite au XIVe ou au XVe comme l’ensemble du château de Beaurevoir.

Cependant contrairement à la légende populaire et un peu sur le net , ce n’est pas dans cette tour que Jeanne d’Arc fut emprisonnée mais dans le donjon aujourd’hui détruit.  Malgré ce que la légende urbaine soupçonnait, la tour dite de Jeanne d’Arc n’était pas reliée au château par un souterrain, ce qui aurait pu être le cas notamment pour permettre aux défenseurs de la tour de se réfugier au château plus en contrebas.

La tour actuellement est menacée de disparaitre, puisque le maire du village cherche à déclasser l’ensemble pour des raisons obscures de permis de construire. Mais l’élément principal selon le maire est qu’il n’y a pas d’argent pour entretenir l’ensemble. Il est donc probable qu’elle soit détruite ou totalement abandonnée à court ou moyen termes, car en déclassant la tour tout est possible y compris la raser.

 

Historique
Sources : procès de Jeanne d'Arc - Charles Gomart , Etudes Saint-Quentinoise (1) - Perrinaïc, une compagne de Jeanne d'Arc, par N. Quellien, 1892 (2) 

 


Le château


 

On  a peu de description sur le château à l’époque de Jeanne d’Arc. Construit vers le début  du XIVe, il reprend les grands principes de châteaux féodaux mais clairement adapté au fur et à mesure au canon.  Au mieux on sait qu’il y avait des fossés de 7 à 15 mètres de profondeurs, très large, et que les tours étaient assez haute. Paradoxalement le château ressemble étrangement à un château Philippien, excepté le donjon qui n’est pas excentré de l’ensemble mais bien avec des courtines rejoignant les autres tours. Pour autant une des descriptions du château de l’époque parle d’un château au style très anglais, surement au niveau des protections. Sur ce point la tour de guet, donne un bel exemple d’architecture anglaise en reprenant les mâchicoulis sur console ressemblant fortement à ceux de  Château-Gaillard en Normandie. On le voit assez nettement dans cette photo prise au début des années 1914.

 

 

Tour de Beaurevoir, Machicoulis à consoleOn voit nettement les restes de machicoulis à console caractéristiques de château Gaillard mais de taille réduite.

 

Le château va subir plusieurs sièges qui vont ruiner l’ensemble, c’est peut être  ces temps sombres qui vont empêcher de terminer les souterrains du château qui descendent à 16 mètres de profondeurs mais qui finissent dans un cul de sac.

 

ville Beaurevoir aisne Hauts de France vue

Le château de Beaurevoir se trouvait sur la gauche de la Photo, avant l'église.

 

Le territoire appartient à la famille des Luxembourg depuis 1270 après le mariage de Jeanne de Beaurevoir et Waleran Ier de Luxembourg. Guy de Luxembourg est le père de Jeanne de Luxembourg née en 1363 mais aussi de Jean II qui aura comme fils Jean III de Luxembourg qui détient la Pucelle. [ L22 P150 ]

L’un des premiers sièges, quatre ans seulement après le passage de Jeanne d’Arc, en 1434 par les troupes du Roi Charles VII contre le comte de Luxembourg. Le village va être totalement brûlé par le capitaine Arcenciel, le château ruiné totalement, il n’est pas exclu d’y voir une vengeance personnelle de Charles VII même si rien aujourd’hui ne permet de l’affirmer. Mais un tel acharnement au village et les alentours reste tout de même en général assez peu fréquents par les troupes royales sous Charles VII, préférant en général la diplomatie et le compromis, mais il arrivait régulièrement que les "routiers" fassent ce que bon leur semble, d'où la tentative de Charles VII de créer une armée de "métier".


Pendant les guerres de religion il est pris par Balagny gouverneur de Cambrai au dépends d’Henri IV le 23 juin 1588. La tour du guet va être transformée plus tard, sans qu’on connaisse l’exacte époque, en moulin à vent : Charles Gomart la décrivait en 1865 : "Cette tour qui a été convertie depuis longtemps en moulin à vent, existe encore ... On y entrait par une poterne dont le seuil était assez élevé pour qu’il fallut un escalier volant ou une échelle pour y monter. Le parapet est garni d‘une couronne de Machicoulis, creux intérieurement, par lesquels les assiégés pouvaient jeter, à couvert, des projectiles ou des liquides sur les assaillants".


Le château est ruiné au XVIIIe, il appartient alors au marquis de Nesle. Puis la révolution prends le château et le revends en 1798. Malheureusement le nouveau propriétaire va totalement achever la destruction du château en rasant le donjon restant qui était lui dans un état correct, il y avait encore la fenêtre où Jeanne tentera son évasion. Le donjon disparait totalement en 1800.

 

 

Château de Beaurevoir


Le plan que j’ai réalisé a été fait selon les relevés de H.Wallon en 1865. Il est cependant très peu détaillé car trop peu d’informations à ce sujet,  mais donne par contre une vue d’ensemble du château vers 1430. Le donjon en rouge est l’endroit où fut enfermée Jeanne d’Arc, à l’un des étages supérieurs.

 

En 14-18 la Tour de Beaurevoir ,lors des combats, au fonds. Elle sera endommagée mais pas détruite. Soldats allemands morts sur la ligne Beaurevoir à quelques centaines de mètres de la tour. ( source : CWGC )

Tour de Beaurevoir soldat mort sur la ligne de beaurevoir

 

 

 

Photographies

Recherche dans le site