Château de Sully sur Loire
 

Château de Sully-sur-Loire

 

Le château de Sully-sur-Loire est sur les bords de la Loire, entouré de douves , il a été l'une des propriétés du Duc de Sully ministre d'Henri IV. L'ensemble et la disposition de la ville, du château et de ses douves en font une belle visite. Il fait parti des nombreux châteaux de la Loire. Jeanne d'Arc  y vient quelques temps avant d'être capturée à Compiègne. Son architecte initial est probablement Raymond du Temple qui fut aussi l'architecte du Château de Vincennes et du Château du Louvre - Médiéval, le commanditaire est Guy VI de la Trémoille.

Historique
  Sources : textes et divers documents , plans à partir de dessins exposés au château, Jean Mesqui ( 1)

 

 

Situé dans le département du Loiret, les premières traces remontent en 1102 dans les textes, désigné comme un " castrum soliacensen". Poste de défense sur la Loire, il protégeait un des rares passages sur la Loire qui fut régulièrement détruit, il contrôlait et se trouvait à la croisée de  chemins, signalés en 1157 comme "chemin public", vers la Sologne, le Berry, Orléans et Lorris. (1)

Le premier pont connu est de 1189, il fut ruiné dès 1363 et les habitants l'utilisèrent comme carrière de pierre.

1218, Le seigneur de Sully, Henri, taxe des marchands sur ses terres, ce qui pénalise grandement ces dits marchands. l'Evêque d'Orléans, Manassès de Seignelay, ordonne réparation au seigneur qui s'y refuse. Le "castrum" est confisqué, mais l'évêque d'Orléans n'ayant pas les moyens de le mettre en pratique utilise la ruse suivante : il donne la garde, en théorie temporaire, de la seigneurie au roi de France, Philippe-Auguste prend possession des terres au grand dam du seigneur de Sully.

Philippe Auguste fait construire une grande tour, peut-être un donjon ou une tour maîtresse, avec fossé.

L'évêque d'Orléans initialement l'instigateur de la ruse se réconcilie avec le seigneur de Sully, quasiment plus maître chez lui, ce dernier promet de réparer les préjudices subis sur les marchands.

Mais il semble que le roi de France y soit d'abord plutôt hostile mais se voit contraint religieusement par le pape Honorius III de rendre le château à Henri, sous prétexte qu'il serait un refuge important en cas de nécessité.

Philippe-Auguste ne voulant pas probablement s'attirer les foudres du pape fini par accepter, mais demande allégeance d'Henri à l'évêque et au roi en 1219. Henri doit aussi rembourser le coût de construction de la tour par le roi. (1)

Le nom de la tour fut " la Tour Ronde" ou " Grosse Tour" puis plus tardivement peut-être de " Tour de la Cigogne".

 

1363 château pendant la guerre de Cent-Ans

1363 le château de Sully sur Loire est composé de trois îlots : le premier contenant le donjon ou la tour maîtresse de Philippe Auguste, une collégiale, l’ensemble entouré d’une lice. Le deuxième îlot défensif, comporte probablement la tour carrée et deux tours, entouré également d’une palissade ( en bois ? ) et le dernier îlot lui comprends une grande salle ou Aula. Seul le premier îlot comporte deux ponts permettant l’accès à la ville, l’un des ponts s’appelle le « pont aux prières » permettant de rejoindre facilement la collégiale. Notons la très belle charpente de l’Aula qui est datée du XIVe

Description du château de Sully sur Loire

 
Description du château de Sully sur Loire 
 
Au début du XVe, l’ensemble va être rassemblé en deux îlots, mêmes si le troisième n’est pas encore totalement solidarisé avec le deuxième, mais l’enceinte entre le deuxième et le troisième îlot entoure l’ensemble. Cependant l’accès entre le deuxième îlot et l’Aula se fait via un pont Levis.

Sur le premier îlot deux tours sont construites en 1385, une tour carrée de l’entrée principale  et l’ensemble est entouré d’une enceinte en pierre.

Les deux autres îlots sont clairement fortement fortifiés avec le rajout de 4 tours d’angles au niveau de l’Aula , le renforcement des deux tours déjà construites dont une permettant la défense simultanée du pont aux prières ainsi que l’entrée principale du deuxième îlot.

Le château est acheté en 1602 par Maximilien de Béthune, ministre d’Henri IV et duc de Sully. Echappant de peu au massacre de la Saint-Barthélemy, tout comme Henri IV qui deviendra par la suite l’un des fidèles compagnons de route. Nommé en 1598 comme surintendant des finances, il va tenter de résorber les dettes et remettre d’aplomb les comptes.

Après la guerre de Cent-Ans, Sully sur Loire perds son aspect défensif au profit d’un château d’habitation. Sully va donc le modifier pour le rendre plus habitable avec des modifications importantes surtout au niveau des intérieurs dans un style renaissance assez classique. Sur le deuxième îlot les courtines sont transformées en galeries, les ruines de la collégiale sont supprimées et remplacées par des écuries, un troisième pont sur le premier îlot est construit et ils renforcent "les levées" de la Loire et élargissent les fossés. L’îlot de l’Aula et de la tour carrée sont complétement solidarisés.

Fin XVIIIe, juste avant la révolution, les écuries ont disparues, un pont en pierre est construit à l’emplacement du dernier construit, la tour de Philippe-Auguste est détruite et les écuries disparaissent.

Fin du XIXe, les 4 tours de l’Aula sont partiellement détruites ainsi que les galeries. L’ensemble des destructions seront partiellement reconstruits ou en totalité au début du XXe.

En 1928 il est classé monuments historiques et ouvre au public en 1933. Le conseil général du Loiret en fera l’acquisition en 1962.

 

 

Photographies
 
  • Tour-Verrines-chapelle-Anguillon-tou-nouvionDouves du château de Sully-sur-Loire
  • Tour-de-BaugyTour de Baugy
  • a-moi-bethune-chateau-sallea-moi-bethune-chateau-salle
  • bureaubureau
  • chambre-bleuechambre-bleue
  • chambrechambre
  • charpente-berceau-brise-XIVecharpente-berceau-brise-XIVe
  • chateau-de-sully-sur-loire-plagechateau-de-sully-sur-loire-plage
  • chateau-de-sully-sur-loireChâteau de Sully-sur-Loire
  • chatelet-entree-logisEntrée du Donjon de Sully-sur-Loire
  • chemin_de_ronde_chemin_de_ronde_
  • chemin_de_ronde_IIchemin_de_ronde_II
  • cheminee-renaissancecheminee-renaissance
  • cheminee-sallecheminee-salle
  • cotes-et-jardin-sully-sur-loirecotes-et-jardin-sully-sur-loire
  • donjon-de-sully-sur-loireDonjon du Château de Sully-sur-Loire
  • donjon-du-chateau-de-sully-sur-loiredonjon-du-chateau-de-sully-sur-loire
  • douvesdouves
  • echauguette-cote-villeechauguette-cote-ville
  • entree-chateau-de-sully-sur-loirechâteau de Sully-sur-Loire
  • escalier-medievalescalier-medieval
  • gisant-sully-nogent-le-rotrouDuc de Sully - Sully à Nogent le Rotrou
  • grande-sallegrande-salle
  • grille-sullygrille-sully
  • henri-IVhenri-IV
  • jeanne-darc-sully-sur-loirejeanne-darc-sully-sur-loire
  • logis-donjon-de-sully-sur-loirelogis-donjon-de-sully-sur-loire
  • logis-seigneurialCour intérieure du Château de Sully-sur-Loire
  • machicoulismachicoulis
  • plafond-sullyplafond-sully
  • plan-1-1363plan-1-1363
  • plan-2-1640plan-2-1640
  • pont-aux-pretres-detruit-villepont-aux-pretres-detruit-ville
  • salle-des-gardes-charpente-berceau-briseSalle des Gardes, charpente à berceau brisé, XIVe
  • tapisseries-renaissancetapisseries-renaissance
  • tapisseriestapisseries
  • tour-cellier-et-tour-escaliertour-cellier-et-tour-escalier
  • tour-de-bethune-donjon-douvestour-de-bethune-donjon-douves
  • tour-de-bethunetour-de-bethune
  • tour-de-escaliertour-de-escalier
  • tour-logisCour intérieure du château de Sully-sur-Loire, Tour et donjon
  • tours-du-chateau-de-sullytours-du-chateau-de-sully
  • ville-de-sully-sur-loire-pontville-de-sully-sur-loire-pont
  • voutevoute