Maximilien de Béthune duc de Sully

 

 

Tombeau de Sully à Nogent le Rotrou

 

Le tombeau de Sully fut édifié après sa mort en 1642, en général c’est quelques années avant la mort, par l’artiste Barthélémy Boudin. Sully est représenté en grand costume de cérémonie et couvert de son manteau ducal.

La statue de sa femme, Rachel de Cochefilet, fut réalisé plus de 10 ans plus tard en 1659. Peut-être réalisé par un ouvrier de Boudin tant il est difficile d’y trouver un style différent, même si le visage de cette dernière est très lisse en comparaison du visage expressif du duc de Sully.

Il fut inhumé à Nogent le Rotrou ( voir aussi le Château de Nogent le Rotrou ) à sa demande, en effet il était seigneur de Nogent en 1624 et la ville eut le nom de Nogent-le-Béthune. Néanmoins il ne fut pas inhumé dans l’Hôtel-Dieu comme il le souhaitait, n’étant pas catholique mais protestant ce lui fut refusé tout comme par exemple le maréchal de Saxe inhumé en Alsace dans l’église Saint-Thomas de Strasbourg.

Né à Rosny-sur-Seine en 1650, il est envoyé jeune à la cour du roi Henri de Navarre, futur Henri IV. C’est lui notamment qui va conseiller à Henri d’abjurer la religion protestante afin de pouvoir devenir roi.

1598, il devient surintendant général des finances, sorte de ministre de l’économie. Mais la mort d’Henri IV en 1610 à Paris va l’obliger à se réfugier au Château de Sully sur Loire et de Villebon avoir été démis de ses fonctions par Marie de Médicis.

En 2018, Stéphane Bern visite le tombeau avant un programme de restauration de l'ensemble.

  • main-prieremain-priere
  • maximilien-sullymaximilien-sully
  • sully-tombeausully-tombeau
  • tombeau-de-sully-nogent-le-rotroutombeau-de-sully-nogent-le-rotrou
  • tombeautombeau