Château de Nogentel, Parc

 

 

Le château de Nogentel, à Neuvy,  était initialement un château médiéval flanqué de quatre tours et environné d’un fossé, un peu comme le château Courgivaux à quelques km. Il fut entièrement restauré au XVIIIe et XIXe siècle, et réaménagé au XXe siècle. Il est situé à quelques centaines de mètres de la nationale 4 tout en étant parfaitement isolé par un massif forestier. Il faisait partie de la seigneurie dépendante de Neuvy. Aujourd’hui le château appartient à Franck HUSSON qui gère la société depuis 2007 «  le château de Nogentel ».

 

Historique
source : source sur place, documentation diverses, Gallica, site officiel, village Morsains
 

1718, de la Coudrelle, seigneur de Courgivolt ( Courgivaux ).

1720 à 1742, Claude-François Biberon de Cormery. Il fut anobli notamment grâce à sa fonction de conseiller du roi, il fut inhumé dans l’église de Courgivaux en 1742.

1743 – 1783, Marthe Biberon de Cormery, veuve de Claude-François Biberon de Cormery. Leur fille  épouse André Louis Charles de Puisaye et prendra plus tard le titre de Marquise de la Coudrelle.

1785, il appartient à la Marquise de Coudrille.

1786, puis à la comtesse Catherine Antoinette de Marboeuf, nièce de monseigneur Alexandre-Yve de Marboeuf, archevêque et cardinal de Lyon, et épouse du comte de Marboeuf, protecteur de Napoléon. Ensuite c’est Louis-Marie Wallon d’Ambrugeac, lieutenant-général, son gendre, qui se distingua lors des campagnes d’Espagne sous l’empire en 1809 et sous la Restauration en 1823. Il décède en 1844 et fut inhumé au cimetière de Neuvy en grande pompe.

1844, il semble encore appartenir à la famille de Marboeuf.

1844 – 1898, le fils de la comtesse Alexandrine de Valon du Bouheron d’Ambrugeac, née de Marboeuf hérite du château à 27 ans.

1898, Mme Thomine Valon du Boucheron, née du Cambout de Coislin, veuve du précédent.

1903, le château est vendu par Adjudication. C’est le petit-fils de Thomine Valon du Boucheron qui achète le château. Il y entreprend des restaurations et constructions, dont 2 ailes et 2 tours au Nord, il va créer des douves et fait agrandir la pièce d’eau.

En 1939, le domaine est vendu à Charles Bonotte et sa femme Georgette Vard. Ils vont partitionner le domaine puisqu’ils vont acquérir que 13.5ha de terre du domaine avec le château.

Un certain Londonschutz acquiert l’autre partie du domaine et fait raser les arbres donc certains ont plus de 200 ans.

10 octobre 1939, mr Aczarate Pierre rachète le château et l’ensemble du domaine initial.

1942, 5 mai, plusieurs fermes sont vendues : fermes de la porte, Saint-Grégoire et la ferme du Château des Prés, Ferme d’Artillot, Champlong et La Montagne.

1942 à 1966, l’Espagne via son ambassade rachète le château. Il est utilisé par le comité d’aide aux réfugiés espagnols.

1966 à 1982, il appartient à un chirurgien, le docteur Tarrare.

1982 à 2007, Mr et Mme Amblard et Mr et Mme Moreau rachète le domaine et restaure une grande partie du château et réhabilite le domaine en y créant des habitations légères.

2007, octobre, le domaine et son château sont achetés par la famille Husson.

 

Photographies
  • chateau-de-nogentelchateau-de-nogentel
  • pigeonnier-dependancepigeonnier-dependance
  • tour-des-gardestour-des-gardes