Histoire & Visite

 

Porte de Tournan en Brie

 

Les plus anciens titres latins nomment ee lieu Turnuacum et Turnomium, puis ensuite Tornemiuin. Il reste du château de Garlande la tour porte, l'église à l'intérieur du prieuré et de l'enceinte médiévale fut détruite le 22 juin 1944 par les Anglo-Américain lors d'un bombardement.

On conjecture que cette ville doit son origine a ufie communauté de filles, et que, durant les courses des Normands, au IXe siècle, ces religieuses quittèrent leur monastère, lequel, ayant été détruit ou du moins dévasté, fut dans la suite réparé par les soins des évéqües de Paris et de quelques riches séculiers.

Il y eut anciennement deûx églises dans ce lieu ; l’une, de Saint-Denis, dans le vieux château à l’occident do la ville, était un prieuré desservi par quelques moines de l'Abbaye de Saint-Maur-des-Fossés; l’autre, de Sainte-Madeleine, était l’église paroissiale de toute la ville.

Dès le règne du Roi Saint-Louis, Louis IX, il existait un. Hôtel-Dieu et une maladrerie à Tournan.

Le plus ancien seigneur de Tournan connu est Gui ou Guillaume de Vitry, qui vivait du temps du roi Henri Ier., C’est lui qui, en 1088, donna aux moines de Saint-Maur, l’église de Saint-Denis. Un descendant de celui-ci vendit, pour aller à la croisade, sa terre de Tournan à Gui de Garlande. Les seigneurs de Tournan relevaient des évêques de Paris, qu’ils devaient porter sur leurs épaules lors de leur entrée solennelle dans leur siége épiscopal.

Au XIIIe siècle, Ancelle do Garlande était seigneur de Tournan. En 1293, Tournan sortit de la maison de Garlande et entra dans celle de Chambly. Dès lors on trouve beaucoup de démembrements de cette terre : ce qui rend très confuse la série des seigneurs de ce lieu ; cependant il est certain qu’elle fut possédée, en très grande partie, par Charles, fils du roi Philippc-le-Hardi. Le roi Philippe-de-Valois, fils de Charles, continua à en jouir; et, en 1545, la donna à Jean, son fils ainé, duc de Normandie : il existe plusieurs autres seigneurs de Tournan.
Quoique situé dans la Brie, pays nivelé par de grandes masses d’eaux, Tournan se trouve placé dans un vallon, peu profond à la vérité, où coule une petite rivière qui prend sa source dans les bois d’Hermières et qui se jette dans la Marne, auprès d’Ozouer.

En 1544, le château d'Armainvilliers donne refuge à François Ier après la prise de Château-Thierry par les troupes de Charles Quint. À partir de cette époque, il devient la résidence des seigneurs de Tournan.

Au XVIIe siècle, il appartient aux Beringhem, puis au comte d'Eu et au duc de Penthièvre, mais il est en partie détruit pendant la Révolution française.

Le château d'Armainvilliers, en dehors du centre de Tournan,  est restauré par La Rochefoucault-Doudeauville  sous le Second Empire, les boiseries du château de Bercy y sont installés et le parc est aménagé.  Mais il est acheté en 1877 par Edmond de Rothschild, il décide alors de le raser et de faire construire entre 1880 à 1900, c'est ce château qui appartenu au Roi du Maroc jusqu'à que Mohamed VI décide de le vendre en 2008 pour 200millions d'€.

source principale : Histoire physique, civile et morale des environs de Paris, Par Jacques Antoine Dulaure 

 

Recherche dans le site