Histoire & Visite

 

Abbaye de Tournus

 

L'abbaye de Tournus est située en Saône-et-Loire. Son narthex incluant une chapelle de Saint-Michel, sa crypte romane et ses différentes polychromies ainsi que son architecture  en fait une des plus belles et importantes églises romanes de Bourgogne. Elle possédait une enceinte défensive quasi circulaire, dont une  partie subsiste aujourd'hui, dont la porte d'entrée se trouvait en face de la façade de l'église qui possédait également des éléments de défense comme des meutrières et des machicoulis. C'est une des églises romanes les plus grandes de France.

Son monastère a conservé une grande partie de ses éléments : (réfectoire, cellier, cloître, salle capitulaire, etc.). Les moines avaient le rôle d'éducation dans le village ainsi que deux écoles cohabitaient : l'école Majeur, formation des moines etc et l'école Mineur qui est destinée aux enfants du village qui permettait de les former sur la foi et les sciences profanes, en effet depuis le 23 mars 789, l'article 72 imposé par Charlemagne, les religieux avaient obligation d'éduquer les enfants : « Que les prêtres attirent vers eux non seulement les enfants de condition servile, mais aussi les fils d’hommes libres. Nous voulons que les écoles soient créées pour apprendre à lire aux enfants. Dans tous les monastères et les évêchés, enseignez les psaumes, les notes, le chant, le comput, la grammaire et corrigez soigneusement les livres religieux, car souvent, alors que certains désirent bien prier Dieu, ils y arrivent mal à cause de l’imperfection et des fautes des livres. Ne permettez pas que vos enfants les détournent de leur sens, soit en les lisant, soit en écrivant. Mais, s’il est besoin de copier les Évangiles, le psautier ou le missel, que ce soient des hommes déjà mûrs qui les écrivent avec un grand soin. » source article 72

Le village de Tournus, haut lieu du Moyen-Âge en Bourgogne, possède aussi une autre église, Sainte-Madeleine ( anciennement Sainte-Marie du Châtel ), du XIe siècle. 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses, pnncarte sur place, wikipedia

 

• En 175 , les Romains établissent un camp fortifié sur le site. Il servit de logement aux légions et aux courriers de l'Empire.

• En juin 177 , début des persécutions contre les chrétiens, notamment à Lyon où les martyrs sont nombreux. Certains ont fui vers le nord, y compris une Valériane installée à Tournus. Valériaen a évangélisé Tournus.

• En 178 , St. Valerien a été décapité. Il est enterré dans le site de la crypte actuelle de l'église. La tombe du martyr est alors devenue un lieu de recueillement clandestin pour les chrétiens. On sait très peu de choses et il ne reste plus de matériel à part un sarcophage, maintenant déposé dans la crypte. Comme le site n'a pas été entièrement fouillé, tous les bâtiments qui occuperaient probablement une partie du siège de l'abbaye actuelle entre la fin de l' Antiquité et la fin de la période carolingienne , soit près d'un demi millénaire , sont ignorés .

• Au IVème siècle, le premier oratoire sur la tombe du saint a probablement été construit après l'édit de tolérance de Milan. (313)

• Au VIe siècle, Grégoire de Tours a déjà mentionné la présence d'un sanctuaire. Le roi de Bourgogne Gontran a implanté une communauté monastique à la place. C'était un monastère de véritables fondations ne dépendant pas des pouvoirs locaux.

• En 731 , les invasions arabo musulmanes envahissent le Rhône et la Saône. Il est probable qu'ils ont endommagé le monastère.

• Le 19 mars 875, l' empereur Charles le Chauve a fait don de l' abbaye de San Valerien  et de ses dépendances, ainsi que de la ville de Tournus et de son castrum à la communauté de moines de l' abbaye de Saint-Philibert de Noirmoutier . Les moines avaient fui 836 pour se protéger des invasions vikings . Ils avaient d'abord déposé les reliques de Saint-Philibert dans l' abbaye de Saint-Philibert de Grand-Lieu avant de poursuivre après 847 leurs pèlerinages à l'est pour trouver un refuge.

• En mai 875, les moines de Saint-Philibert s'installèrent près des moines de San Valerien. Ils ont apporté les reliques de Saint-Philibert . L'empereur confirma aux moines le privilège d'élire son abbé.

• Entre 889 et 1316 , les abbés obtiennent le droit de frapper de la monnaie.

• De 928 à 946 , abattu à Aimin.

• En 936 - 937 , invasions hongroises qui ont endommagé les bâtiments.

• En 960 , élection de l'abbé Etienne qui est considéré par la tradition comme le premier constructeur de l'abbaye.

• 979 , transfert des reliques de Saint Valérien du sarcophage à l'autel situé au bas de la crypte. Le corps de Saint-Philibert a été déposé dans la chorale: un conflit a éclaté dans ce sens avec les fidèles de Saint-Valérian. Le problème a été résolu avec le dépôt du corps de Valeriano dans la crypte.

• 980 à 1008 , construction de l'actuelle abbaye, néanmmoins elle ne sera finalisée qu'au XIIe.

• Le 16 Octobre de 1006 , un incendie a forcé de construire de nouveaux bâtiments à l'abbaye et restauré la tête de l'église. La plupart des bâtiments du monastère datent des XI-XIIe siècles.

• Entre 1008 et 1028 , élection de l'abbé Bernier. Il entreprit la reconstruction en commençant par la tête, les cinq chapelles radiales et le transept, avec une abside semi-circulaire orientée sur chaque bras.

• Le 29 Août de 1019 , la consécration du chœur de l' église par les évêques de Chalon et Mâcon .

• Entre 1028 et 1056 , Saint Ardain est élu abbé de Tournus. Il modifia le projet de reconstruction et commença l'antenne (nartex) à l'ouest et construisit la chapelle supérieure (Saint-Michel).

• Entre 1030 et 1033 , une terrible famine décime la population.

• De 1066 à 1108 , construction des voûtes de la nef centrale lors de l'Abaciado de Pedro I (1066-1105).

• Avant 1114 et après 1120, abbé de Francon de Rouzay .

• Le Novembre de Février de 1120 , le dévouement de nouvelles constructions par le pape Calixte II . Deux tours, l'une sur le transept et l'autre au nord de la façade, ont été ajoutées plus tard.

 

Mosaique du XIIe

Mosaïque du XIIe

• En 1140 , transfert des reliques de Saint Ardain dans l'église.

1245, un incendie ravage une partie des bâtiments conventuels, 

• La salle du chapitre a été reconstruite au XIIIe siècle.

• En 1339 , construction de la chapelle de Santo Sacremento dans la nef latérale gauche par Geoffroy de Berzé .

• En 1425 , construction de deux autres chapelles dans la nef de gauche et de la chapelle de San Vincente.

• Dimanche 14 avril 1482, visite du roi Louis XI en pèlerinage à Saint-Claude . 

• Au 15ème siècle, l'actuel palais abbatial a été construit.

• En 1498 , l'abbaye fut donnée en comienda.

• En 1562 , l'abbaye est saccagée par les huguenots dont la bibliothèque des moines.

• L'abbaye a été abolie en 1627. Les moines ont été remplacés par un collège de chanoines.

• En 1722 , le pavé de l'église a été refait.

• Le collège des chanoines a été supprimé en 1785 .

• L'église devient une propriété commune en 1790 .

• En 1802 , l'église a été rendue au culte.

• De 1841 à 1851 , restauration de l'église par l'architecte Charles-Auguste Questel et reconstruction du portail d'entrée de la façade ouest, de l'escalier hélicoïdal de la chapelle de San Michel.

Chapelle Saint-MIchel Chapelle Saint-Michel

• Entre 1908 et 1915 , le service des monuments historiques procéda à un décapage général de l'intérieur (architecte Ventre).

 

Photographies & Photos
  • abbaye-de-tournus-bourgogne
  • abbaye-de-tournus-facade
  • abbaye-de-tournus
  • chapelle-Saint-Michel-narthex
  • chapelle-Saint-Michel
  • chapelle-crypte-autel
  • chapiteau-roman
  • clocher-roman
  • crypte-romane-puits
  • crypte-romane
  • crypte
  • deambulatoire-crypte-romane
  • escalier-clocher
  • gemeaux-sol-in-geminis
  • hommage-Jacques-Hamel-egorge
  • hotel-de-greuze
  • mosaique-romane-XIIe
  • mouton
  • nef-romane
  • notre-dame-la-brune-XIIe
  • notre-dame-la-brune
  • orgue
  • passage
  • plan-tournus-abbaye
  • polychromie
  • travee-tournus
  • village-de-tournus
  • visage-cul-de-lampe