Eglise Notre-Dame de Rivière

 

 

L’église fut édifiée au XIe et XIIe siècles, probablement sur un ancien édifice mis en place au IIIe siècle bâti par Saint Gatien. L'emplacement fût choisi sans doute vis à vis de l'autel druidique de l'autre côté de la Vienne, dans le but de détourner les gaulois des sacrifices païens et de les attirer dans ce sanctuaire de la Vierge Marie. Lors du développement de la religion chrétienne dans la Gaule, les religieux utilisaient régulièrement les anciens lieux de divinités romaines ou gauloise dans ce cas.

Une peinture du XIe ou XIIe siècle est présente sous le porche, elle fut restaurée et on y observe la résurrection de Lazare.

Le chœur est divisée en une nef médiane et deux collatéraux, communiquant par des arcades, couverts de voûtes d’arête, les chapiteaux des colonnes sont décorés de feuillage avec peu de relief.

La crypte, à semi-enterrée, est divisée en trois nefs de trois travées, elle contient une chapelle  latérale qui intègre le tombeau des seigneurs de Baschés, fortement dégradé.

 eglise notre dame de riviere

 

Historique & Histoire 

 

 

Au IVe siècle, saint Martin visite « une église de la Bienheureuse Vierge Marie, situé au bord de la Vienne et célèbre par les nombreux miracles de la Mère de Dieu ».

Au Ve et VIe siècles, on entreprend la construction de l'église actuelle. La grande nef est accolée à la crypte primitive.

Vers l'an 555, sainte Radegonde, Reine de France, vient consulter à Chinon saint Jean l'ermite et vient prier Notre-Dame-de-Rivière.

Au Xle siècle, on ajoute à cette église le clocher, ainsi que le chœur. Des fragments de peinture murale datent de cette époque.

En 1429, Jeanne d'Arc se rend en pèlerinage à Notre-Dame-de-Rivière. En 1436, le fils du roi Charles VII, tombé malade, est amené en pèlerinage.

Au XVIe siècle, les Huguenots, protestants, ravagent la région. La belle église est saccagée. Son portail est démoli ainsi qu'une partie de la nef.

Au XVIIe siècle, l'église est restaurée mais diminuée d'une dizaine de mètres.

Classée monument historique en 1862.

1864, les peintures murales de l’église furent réalisées par le comte de Galembert, la charpente lambrisée fut donc décorée à cette époque, c’est une interprétation de l’époque.

Chaque année, le 15 Août, jour de l'Assomption de Marie (c'est-à-dire son entrée dans la gloire du Ciel près de son Fils), un pèlerinage réunit les fidèles qui souhaitent se confier à la Sainte Vierge.

Des chapiteaux romans d'une grande diversité, une partie à été remis en couleur au XIXe.

 chapiteau loup art roman

chapiteau lion

 

Entièrement restaurée au XIXe siècle, la charpente lambrisée est d'une grande beauté.

 eglise notre dame de riviere nef

eglise Notre Dame de Riviere entree

 

 

sources : affichages sur place

 

Photographies & Photos

Recherche dans le site