Maison Musée Manoir de Jacques Cartier à Saint-Malo

 

Situé dans la périphérie de la ville de Saint-Malo, quartier de Rothéneuf, la maison de Jacques Cartier, ou  manoir de Limoëlou, est aujourd'hui un musée dédié au découvreur du Canada. Le musée fut ouvert en 1984, le 19 mai, lors du 450e anniversaire de la première traversée et découverte du Canada. Il fut le dernier lieu de résidence du navigateur, il meurt à Saint-Malo le 1er septembre 1557. Le manoir est un ancêtre des Malouinières, qui sont d'importantes demeure de plaisance construites par des négociants et armateurs de Saint-Malo aux XVII e et XVIII e siècles.

 

maison jacques cartier manoir

 

Historique & Histoire 

 

 

Le manoir, qui a subit des modifications depuis la mort du navigateur, fut le dernier refuge après sa dernière traversée qui fut un désastre économique, croyant en effet ramener de l'or et des diamants ,du légendaire "Royaume de Saguenay",dans des cargaisons pleines, c'était en réalité que des pierres sans valeurs. Cette histoire n'est pas sans rappelé les différentes légendes en Amérique du Sud, où des chercheurs, navigateurs furent trompés par les indiens d'amériques. Malheureusement pour Jacques Cartier, personne sur place n'a pu déceler que les pierres ramenées n'étaient que de la pyrite de fer, du quartz et du mica. 

 

salle a manger manoir

Salle à Manger du manoir mais aucun objet ayant appartenu à Jacques Cartier n'y figure, il s'agit d'une reconstitution.

 

Jacques Cartier donnera en définitive le nom de Canada, qui viendrait de Kanata des Iroquois notamment mais aussi d'autres tribus indiennes, qui voudrait dire "village" ou bourgade", même si le territoire fut d'abord en grande partie "Nouvelle France". C'est cependant Jacques Cartier qui fut le premier à transcrire le mot Canada pour faire référence au village de Stadaconé, et aux environs comprenant le fleuve Saint-Laurent, dès 1545 le terme de Canada apparait sur les cartes de l'époque qui  fait référence géographiquement au territoire du Québec actuel.

 Cette erreur va conduire à Jacques Cartier a être mis en retrait, d'autant qu'il avait fait bond à Jean-François de La Rocque de Roberval, qui dirigeait la dernière expédition, en désobeissant, puisqu'il pris les devant afin d'arriver le premier en France avec les résultats que l'ont connait. Néanmoins la mission, qui fut de coloniser la Nouvelle-France, principalement le Québec actuel, fut bien entrepris.

Néanmoins, Jacques Cartier fait partie des explorateurs connus et reconnus, il gardera une certaine sympathie et estime de la population de Saint-Malo.

Le manoir, assez modeste en définitive, marque cependant pour son époque une certaine aisance financière. Cela est d'autant plus vrai qu'après sont dernier voyage il fait agrandir le manoir, en rajoutant un nouvel étage.

 

 salle des cartes

Salle des Cartes du Manoir

 

croix jacques cartier gaspe quebec replique

Reconstitution de la croix de Gaspé à Saint-Malo devant la tour Solidor dont est partie le navigateur, au Québec, que Jacques Cartier et son équipage plantèrent à Gaspé le 24 juillet 1534. [Voir ici sur ce blog]

« Le XXIIIIme jour dudict moys nous fismes faire une croix de trente piedz de hault qui fut faicte devant plusieurs d'eulx sur
la poincte de l'entree dudit hable soubz le croysillon de laquelle mismes ung escusson en bosse à troys fleurs de lys
et dessus ung escripteau en boys engravé en grosse lettre de forme où il y avoit Vive le Roy de France. »

« ... ladite croix avoit esté plantee pour faire merche et ballise pour entrer dedans le hable... »

 

 

sources : source sur place, site officiel

 

Photographies & Photos

Recherche dans le site