Histoire & Visite

 

Eglise de Chateloy, commune Hérisson, Festival de Musique

 

L'église Saint-Pierre, datée du XIIe siècle, est située dans le village de Châteloy, qui fait partie de la commune d'Hérisson. Elle fut construite sur un ancien lieu de culte Gaulois et probablement Romain par la suite. L'Oppidum de Cordes, ou Oppidum de Cordes-Châteloi, est une ancienne fortification située à 1.5km de Hérisson sur laquelle s'est déportée la population après probablement les invasions Wisigoths et la création d'une forteresse sur l'emplacement du château d'Hérisson.

Elle a la particularité de n'avoir qu'une seule absidiole, en général il y en a deux.Elle conserve des polychromies du XIVe et XVe siècle, ce qui en fait une des plus jolies églises peintes du département.

Le festival de Musique en Bourbonnais crée en 1966 organise tout un programme de musique, ce qui permet en particulier de financer les travaux de restaurations et d'entretiens de l'église.

Juste à côté de l'église se trouve l'ancien Prieuré Bénédictin du XVe, aujourd'hui c'est un gîte ou chambres d'hôtes.

C'est une jolie église, avec une belle vue sur l'Aumance, de belles peintures murales et un lieu d'un grand calme. Parking gratuit à proximité, accesssible en voiture ou à pied ( belle balade à partir du village d'Hérisson ).

 

 

Historique & Histoire 
source : source sur place réalisée par Irmgard et Evelybe Cacheux-Obert , documentation diverses.

 

Le nom de Chateloy vient de Castellum Oculi, château sur l'Oeil, ancien nom donnée à la rivière de l'Aumance. 

L'église romane fut édifiée au XIIe siècle, elle appartenait alors à un prieuré bénédictin dépendant lui-même de l'abbaye royale de Saint-Cyran-en-Brenne ( en Indre dans le diocèse de Bourges ).

Au XIIIe siècle elle devient l'église paroissiale de la commune d'Hérisson dépendante elle même de la collégiale de la dite commune, jusqu'en 1725.

Pendant la Révolution Française, elle est vendue comme Bien National  et fut acquise par Jean Gilberton le 26 germinal an VII. Son fils en fit don à la commune de Hérisson le 23 novembre 1852.

Elle ne fut pas rasée comme ce fut le cas pour la collégiale d'Hérisson dont il ne reste plus que le clocher.

De belle représentations sur la face nord du clocher : une sirène à deux queues et sur une pierre d'angle se trouve un " basilic" qui représente le Mal et une tête aux yeux baissés tenue dans ses mains.

sirène à double queue de poisson que vous voyez sur le logo Starbucks est une mélusine

Visage et deux mains, Basilic ( monstre )

Sirène à double queues, ou mélusine. Puis un visage entre ses mains et totalement sur la droite un "basilic", monstre représentant le mal.

Le portail actuel a remplacé au XVIe siècle une ancienne porte romaine trilobée.

Intérieur

 

Christ en Majesté

 

La peinture murale la plus ancienne représente le martyre de Saint-Principin qui fut décapité a coté de Châteloy, XIVe siècle.

Le Grand Christ dans le cul du four de l'abside romaine est datée du XVIe siècle.

La chapelle des Villelume, famille propriétaire du Château de la Roche Othon, une litre funéraire fut découverte comportant l'image d'un chevalier et diverses armoiries.

1580, Esperance Desauzay fait réalisé un grand Saint Christophe placé face au portail.

 

 

 

 

Photographies
  • Eglise-de-Chateloy-Eglise-de-Chateloy-
  • abside-eglise-romaneabside-eglise-romane
  • bas-cote-eglise-romanebas-cote-eglise-romane
  • christ-en-majeste-XVIechrist-en-majeste-XVIe
  • eglise-saintseglise-saints
  • fresque-Saint-Principinfresque-Saint-Principin
  • nef-eglise-romanenef-eglise-romane
  • saint-antoinesaint-antoine
  • sentier-touristique-chateloysentier-touristique-chateloy
  • sirene-a-deux-queuessirene-a-deux-queues
  • visage-entre-deux-mains-et-monstre-basilicvisage-entre-deux-mains-et-monstre-basilic