Les "trois châteaux" d'Eguisheim
 

Châteaux d'Eguisheim -Route des Trois Châteaux

 

Le château dit les " trois châteaux", sur la route du même nom, est situé à 591 mètres d'altitude en plein dans les Vosges, ils s'étallent sur 145m environ et  surplombent la ville d'Eguisheim et son château octogonal. Il a été construit du IXe jusqu'au XIIIe environ, alors que le château situé dans le village, dont il reste l'enceinte, est du XIIIe. Le village d'Eguisheim, situé en contrebas, a été élu village préféré en 2013 par l'émission de France 2 animée par Stéphane Bern.  L'ensemble est ouvert à la visite hors certaines périodes.

Situés sur des pitons rocheux, édifiés entre le XIe et le XIII- siècle,et le Weckmund sont situés sur le banc d’Husseren-les Châteaux, et le Dagsbourg appartient à Eguisheim. Au nord, ce dernier un temps fief du comte de Ferrette, est le plus imposant des trois et le moins ancien. Subsiste un donjon carré, une partie de la courtine, du logis et des écuries. Le château du Wahlenbourg, au centré, est connu depuis 1006. Ces deux châteaux étaient entourés d’un fossé. Au sud, le château du Weckmund date du XIII- siècle. Ce château, placé à l’avant-poste, servait de vigie et de rempart aux deux autres auxquels il était relié par un pont-levis. À côté se trouvait une tour ronde, appelée Nellenbourg, qui servait de prison. Une chapelle dédiée à saint Pancrace se trouvait également dans l’enceinte commune des Trois Châteaux. Ils furent tous détruits en 1466 lors de la « Guerre des Six deniers ».

 

Voir aussi.  Route des 5 Châteaux
 

Historique
  sources : Alsace en Histoire - Informations sur place ( affiches notamment )

 
 

Château  Wahlenbourg

Appartenant aux comtes d'Eguisheim, souvent appelés les comtes d'Alsace  notamment à cause de leurs multiples propriétés dans toute la région, les châteaux d'Eguisheim était en fait deux. Le premier octogonal en plein village et le deuxième qu'on appelle aujourd’hui les « trois châteaux » à cause de ses trois tours construites à des époques différentes.

Les comtes d'Eguisheim font partie des grandes familles d'Alsace qui étaient  souvent  prochent des Rois et  Empereurs Germaniques par leur filiation et relation. Adélaïde d'Eguisheim était la femme du Duc de Franconie et mère de l'Empereur Conrad II. Vers l'an 1000, Hugues IV épouse l'héritière du comte de Dabo . Les mariés vont  créer les monastères de Wolffenheim et d'Oelenberg. Leur fils Bruno né à Eguisheim devient évêque de Toul en Lorraine et termine sa vie ecclésiastique en devenant le Pape Léon IX.[1]

Les constructions nombreuses des châteaux en Alsace s'expliquent notamment par la situation stratégique mais aussi par un nombre important de territoires, seigneuries, de Canton qui pour certains étaient indépendants selon les périodes. L'Alsace est donc morcelée comme un puzzle très irréguliers , avec des luttes de pouvoir entre les seigneuries qui rendent parfois la région instable. Cette instabilité prends fin après la conquête française par Louis XIV.

Cette composition territoriale rends difficile l'autorité de l'Empire Germanique, d'autant que ces seigneurs sont bien armés et organisés. Ils frappent leur monnaie, rendent justice, peuvent distribuer des territoires et faire la guerre, tout cela sous l'Empire Germanique qui par manque de puissance militaire et politique, laisse de fait les seigneuries dans une forme d'indépendance malgré leur statut de Reichunmittelbarkeit.

L'évêque de Strasbourg influe notamment sur un large territoire jusqu'à que les Comtes de Habsbourg en obtiennent en grande partie l'héritage en 1324.

Les châteaux Alsaciens sont difficilement prenables et on en viendra parfois  à des extrémités des plus barbares,  notamment au XIVe devant le château de Schwanau, en jetant avec des catapultes les prisonniers pour faire peur aux assiégés et les obliger à sortir.

 

Château de Dagsbourg



Les trois châteaux ont des noms différents :

Le Dagsbourg,  Wahlenbourg et le Weckmund, construits entre le XI et le XIIIe. Ce château ,aux trois tours ou donjons, est détruit en grande partie en 1466 pendant « la guerre des six deniers ».

Photographies
 
  • chapelle-saint-Pancracechapelle-saint-Pancrace
  • chapelle-saint-pancracechapelle-saint-pancrace
  • chateau-chemin-vosgeschateau-chemin-vosges
  • chateau-dagsbourg-wahlenbourg-weckmundchateau-dagsbourg-wahlenbourg-weckmund
  • chateau-wahlenbourg-route-des-trois-chateauxchateau-wahlenbourg-route-des-trois-chateaux
  • chateaux-eguisheim-route-des-trois-chateaux-alsacechateaux-eguisheim-route-des-trois-chateaux-alsace
  • citerneciterne
  • entree-du-donjonentree-du-donjon
  • entree-romaneentree-romane
  • fenetre-ajouree-chateau-alsacefenetre-ajouree-chateau-alsace
  • fenetre-ajouree-interieurfenetre-ajouree-interieur
  • fenetre-ajoureefenetre-ajouree
  • haut-eguisheim-chateaux-route-des-trois-chateauxTrois châteaux en un sur le Haut-Eguisheim
  • interieur-donjon-eguisheiminterieur-donjon-eguisheim
  • interieur-donjon-tour-alsaceinterieur-donjon-tour-alsace
  • intervalleintervalle
  • logis-salle-de-gardeAncien logis, vestige d'une cheminée ( en haut )
  • ouverture-chateau-wahlenbourgouverture-chateau-wahlenbourg
  • pierre-bosselage-chateaupierre-bosselage-chateau
  • porte-poulieporte-poulie
  • porte-romaneporte-romane
  • porteporte
  • ruine-chateauruine-chateau
  • ruine-tourruine-tour
  • ruineruine
  • ruines-chateaux-alsace-route-des-trois-chateauxruines-chateaux-alsace-route-des-trois-chateaux
  • tour-dagsbourgChâteau en Alsace
  • tour-donjon-chateau-de-dagsbourgPlus au Nord le château de Dagsbourg.
  • tour-voyage-alsacetour-voyage-alsace
  • vestiges-chemineevestiges-cheminee