Château de Suzanne

 

Le site de Suzanne fut très tôt un passage historique sur la Somme. Les terres ont appartenus notamment à Gilles Reimbold Creton, compagnon de Godefroy de Bouillon. Lors de la conquête de Jérusalem, le 15 juillet 1099, il se distingue comme l'héroïque soldat de la Croix à la bannière de soie blanche qui, le premier monta à l'assaut des murailles pour repousser l'ennemi et entrer en ville sainte, il fut aussi l'un des héros de la bataille d'Antioche. Ses armes figurent à la Salle des Croisades du château de Versailles. (1) Il combat aussi avec Louis VI «Le Gros» contre Bouchard IV (1101) de Montmorency (1). Le château a appartenu à Yves Lecoq jusqu'à son rachat par un couple anglais au début des années 2000.

En 1619, Georges de Valpergue fait construire le château de Suzanne sur une terrasse dominant les marais de la Somme. En 1625, Louise de Valpergue épouse Louis d’Estourmel. A la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle des extensions (dont deux ailes) sont apportées au château. Celui-ci n’eut pas à souffrir de la Révolution mais fit cependant l’objet d’une restauration, presque d’une reconstruction dans la seconde moitié du XIXe siècle par le Marquis Henri d’Estourmel, avec emploi du “motif rustique” semblable à celui du Palais du Luxembourg. Endommagé pendant la première guerre mondiale, le château fut à nouveau restauré.Malgré ses multiples restaurations, le château a conservé une grande unité de style et un plan qui rappelle l’époque de ses origines, ainsi que son beau parc en terrasses au midi, face à un admirable paysage de rivières et d’étangs. L'architecture intérieure est tout aussi intéressant : escalier de marbre, plafond à l’italienne, chapelle, cheminée.

 chateau de sainte suzanne

Les restaurations importantes ont permis tout de même de conserver quelques parties dans l'état d'origine ou presque :

rez-de-chaussée : une salle à manger et un boudoir contigu, la chapelle,
un escalier majestueux réplique en réduction de l'escalier de la reine à Versailles avec un plafond peint (classement par arrêté du 29 août 1984) ;
au premier étage : une salle à manger avec une cheminée monumentale, le grand salon (inscription par arrêté du 29 août 1984).

Il a été acheté par Yves Lecoq artiste-comédien en 1980 et fut inscrit Monument Historique le 14 octobre 1980. Il appartient depuis le début des années 2000 à un particulier anglais.

chateau de sainte suzanne plan somme plan chateau

sources : panneau affichage sur place, (1) Racines et Histoire

Les châteaux de Yves Lecoq

 

 

 

 

Photographies & Photos

Recherche dans le site