Église Sainte-Elisabeth , rue du Temple, Ordre de Malte.
 

 

Église Sainte-Elisabeth , rue du Temple, Ordre de Malte.

L'église de Sainte-Élisabeth de Hongrie est située dans la rue du Temple, dans l'ancien Quartier du Temple.  L'église fut construite au XVIIe siècle.

Elle était proche  de la grosse tour du Temple, ancien "donjon" des Templiers,  détruite en 1808 par Napoléon, pour éviter qu'elle devienne un centre de recueillement royaliste, c'est en effet dans cette tour que Louis XVI fut enfermé.

Le quartier du Temple fait référence à la maison du Temple à Paris ou enclos du Temple. L’enclos des Templiers était le chef-lieu de l'ordre du Temple au royaume de France et la plus grande commanderie templière du royaume.

Aujourd'hui elle est une église conventuelle de l'Ordre de Malte, vous y verrez donc des Chevaliers de l'Ordre de Malte. L'ordre organise régulièrement des maraudes pour les plus démunis,  à l'entrée de l'église se trouve un panier où chaque citoyen peut y déposer de la nourriture pour les plus pauvres.


 

 
Informations
  •  Adresse :  Paroisse Sainte-Élisabeth-de-Hongrie 195, rue du Temple 75003 Paris
  •  Google Maps : Carte
  •  Téléphone : 01.49.96.49.10
  •  Heures d'ouvertures & Visites : 
  • Métro : Station République ou  Temple.
  •  
  • L'église est ouverte de 9 h à 19 h 30 du lundi au samedi, et de 9 h à 12 h 30 le dimanche.
    L'accueil et les confessions sont notamment possibles de 17 h à 18 h 30 les mardi, jeudi et vendredi.
    Accueil de midi avec possibilité de prendre son repas tiré du sac dans la salle de l'Évangile de 12 h à 14 h, du mardi au vendredi.

  • Horaires d'été (du 2 juin à la rentrée) :
    Accueil paroissial de 10 h à 12 h et de 15 h à 17 h.
    Accueil par un prêtre le mardi et le jeudi de 17 h à 18 h 30.
    Fermeture de l'église à 18 h 30.

 

Historique
  source : source sur place, site officiel.

 

1628, 14 avril, pose de la première pierre par Marie de Médicis.

1631, 11 octobre, installation des Elisabéthines

1640, 30 juin, venue de Saint Vincent de Paul

1644, 19 novembre, solennité de Sainte Elisabeth, en présence de la Reine d'Anne d'Autriche

1646, 14 juillet, dédicace de l'église sous le vocable Notre Dame de Pitié et Sainte Élisabeth de Hongrie par l'archevêque Jean-François Paul de Gondi, coadjuteur de l'évêque de Paris en présence de la Reine d'Anne d'Autriche.

1672, 31 mars, Messe de Requiem pour le chancelier Séguier avec interprétation d'un nouveau miserere de Jean-Baptiste Lulli.

1789, 21 avril, à la veille de la Révolution Française, réunion de district pour élire les deux députés aux États-Généraux.

1792, 29 août, dispersion des religieuses. Deux prêtres, le 2 septembre 1792 le Père Séverin Girault,  sont arrêtés. Séverin fut martyrisé  sous les pics, pour ne pas avoir renié sa foi chrétienne et son sacerdoce.  Il est fêté le 29 août.

1795, l'église est transformée en dépôt de farine.

1802, l'église est rendue au culte, elle devient église paroissiale.

1803, création de la paroisse Sainte-Élizabeth.

1809, 29 avril, installation de la paroisse dans l'église.

1815, messe de Requiem à l'attention de Louis XVI à la demande de l'Ordre de Malte.

1829, transformations par l'architecte Gaddie, création du bas côté gauche de la salle des catéchismes et du déambulatoire.

1845, installations des boiseries à l'intérieur du déambulatoire, Eloi Jousselin ayant acheté des bois sculptés des stalles de l'Abbaye de Saint Vaast.

1858, destruction de la chapelle de la Vierge pour permettre la création de la rue Turbigo.

1929, l'église devient officiellement l'église conventuelle de l'Ordre de Malte en France.

1985, importante restauration de l'église par la ville de Paris.



Sainte-Elisabeth de Hongrie, chronologie

 



1207, naissance d'Élisabeth , troisième enfant du roi André II de Hongrie et de la reine Gertrude.

1211, à quatre ans, Élisabeth est exilée en Allemagne, au château de la Wartburg, comme future épouse du jeune Louis, né en 1200, fils du Duc de Thuringe.

1217, le 15 août, Élisabeth dépose sa couronne devant le Christe aux outrages. Louis commencer à régner comme Landgrave de Thuringe.

1221, Mariage de Louis et d'Élisabeth à Eisenach, dans l'église où fut baptisé plus tard Jean-Sébastien Bach. Ils eurent trois enfants.

1225, Élisabeth fait une distribution de vivres en pleine famine et fait construire un hôpital.

1227, Louis part pour la Croisade et meurt le 11 septembre à Otrante. Élisabeth est expulsée du château et dépouillée de toutes les posessions de son douaire.

1228, le Vendredi Saint, Élisabeth renonce à toutes les pompes du monde et à tout ce que , dans l'Évangile, le Seigneur conseille d'Abandonner. À Marburg, elle construit un hosprice et prend l'habit des tertiaires de Saint-François, constituant une communauté
de laïcs au service des plus pauvres.

1231, le 17 novembre, la "mère des pauvres " décède.

1235, elle est canonisée par le Pape Grégoire IX.



 

Photographies
 
  • DSC01515
  • DSC01551
  • DSC01565
  • Louis-XVI-prison-du-Temple-Louis-XVII-Marie-Antoinette
  • autel
  • chapelle
  • deambulatoire
  • eglise-du-temple-1650
  • eglise-sainte-elisabeth-hongrie-paris-rue-du-temple
  • eglise-sainte-elisabeth-temple-rue-metro
  • fissures-voutes
  • georges-girault-martyr
  • gravure
  • manteau-daint-francois-assise
  • nef-sainte-elisabeth
  • orgue-suret
  • panier-vivre
  • reliques-saint-elisabeth-hongrie-coeur
  • reliques-saint-louis-os
  • reliques-saint-louis-sainte-elisabeth
  • reliques-saint-louis
  • reliques-saint
  • reliques-sainte-elisabeth
  • vitrail
  • voutes