Château du Hohlandsbourg
 

 

Le château du Hohlandsbourg est un des châteaux d'Alsace, perché à 620 mètres d'altitude dans les Vosges situé sur la Route des 5 Châteaux, il accueille plus de 50 000 visiteurs par an en moyenne. Après une importante restauration qui débuta en 2011, le château offre aujourd'hui un accueil modernisé et plus accessible. La grande particularité du château du Hohlandsbourg est sa vision à 360° des Vosges grâce à son chemin de ronde reconstitué et complet ce qui est assez rare en France, de plus vous aurez presque toujours la possibilité de discuter avec le personnel qui sont disponibles pour expliquer aux visiteurs l'histoire et la vie de château. Le tarif de la visite est inchangé depuis des années ( toujours à 7€ en 2019 ), ce qui est rare, d'autant que c'est un prix qui à mon sens est tout à fait justifié.

 

Historique
  source : source sur place, site officiel.

 Le site fut occupé dès l'âge de Bronze, car permettant de sa montagne d'Hohlandsbourg d'observer une partie de la région mais surtout possédait une source d'eau dite “Lisenbrunnen“, il permet encore aujourd'hui d'avoir une vue imprenable sur Colmar et ses environs.

1273, Rodolphe de Habsbourg, comte d'Alsace, devient empereur du Saint-Empire Romain Germanique. Afin de mieux surveiller la ville franche de Colmar, il prend le château de Hohlandsbourg dont la construction avait été accordée à Sigfried de Gundolsheim, prévôt de Colmar.

Le château du Hohlandsbourg actuel fut édifié en 1279 sur la demande Rodolphe de Habsbourg par Siegfried de Gundolsheim alors prévôt de Colmar qui fut dépossédé de son bien en 1273.

1281, le château est déjà incendié par les bourgeois de Colmar qui sont soutenue par Otton d'Ochsenstein, grand bailli d'Alsace.

1410, les Comtes de Lupfen en deviennent propriétaires et renforcent le château, c'est l'un des membres de cette famille qui fait assassiner le seigneur du Château du Girsberg en 1422.

1563, les évolutions constantes de l'artillerie depuis le XIVe obligent une modification nécessaire de la fortification, Lazare de Schwendi, général et conseiller de l’empereur Maximilien II de Habsbourg le fait améliorer dans ce but en construisant un nouveau bastion. La devise de Lazare de Schwendi était :

Bien perdu, Rien perdu

Courage perdu, Beaucoup perdu

Honneur perdu, Tout perdu

 

1637, Richelieu fait démanteler le château par l'armée française pendant la guerre de Trente Ans pour éviter à l'armée autrichienne de s'en servir. Ils détruisent notamment le « château-haut » que l'on peut qualifier de donjon ou tour maîtresse.

1714, Louis XIV afin de mieux contrôler cette partie de l'Alsace fait racheté la baronnie du Hohlandsberg, elle est ensuite donnée à Colmar en échange du prieuré Saint-Pierre.

1793, le château devient Bien National.

En 1840, le château du Hohlandsbourg est classé au titre des monuments historiques.

2011, il fut l'objet d'une importante restauration pour un coût de 7 millions d'euro, investissement du Conseil Général du Haut-Rhin (55 %) et du Conseil Régional d'Alsace (45 %).
 

 

 

 

Photographies
 
  • bastion-artillerieBastion d'Artillerie
  • charpentierCharpentier
  • chateau-du-Hohlandsbourg-Oberschloss-chateau-supérieur
  • chateau-du-Hohlandsbourg-entree
  • chateau-du-Hohlandsbourg-fosse
  • chateau-du-Hohlandsbourg-tour
  • chemin-de-ronde
  • chemin-rondeChemin de Ronde
  • entree
  • grue-moyen-age
  • grue
  • route-5-chateauroute-5-chateau
  • tailleur-de-pierreTailleur de pierre
  • tour-carree-citerne-chateau-haut
  • vue-vosges-alsace