Château Autry-le-Châtel
 

Situé sur la route de Jacques Cœur, le château d’Autry-le-Châtel est une construction fin XVe siècle, dans un style typique de la région et proche du château de Gien.

Il fut fortement modifié au XVIIe siècle pour rendre le château plus vivable et accueillir des personnalités telles que Mme de Sévigné.

Il est fort probable, au vu des sous-bassement du château, que les premières constructions fortifiées sont antérieures. En effet le cellier semble plus ancien et probablement du XIVe voir antérieur.

La tour octogonale, aujourd’hui tour d’escalier, possède également une base bien plus ancienne et probablement de la même époque que celui du cellier, soit au minimum XIVe siècle voir antérieur, avec une possibilité du XIIIe siècle notamment, car la présence de tour octogonale à cette époque est assez fréquente. Son origine médiévale, sa reconstruction en tour d’escalier explique assez logiquement sa forme dissymétrique.

Il devait s’agir probablement d’une maison forte entourée de douves, dont il est pour l’instant difficile d’en connaître l’ampleur. Néanmoins la dimension du cellier, d’une belle construction et assez vaste pour une demeure isolée, laisse à présager d’une maison forte de bonne dimension.

Difficile de savoir également si la terrasse est une modification d’une basse-cour médiévale ou un rajout ultérieur au XVIIe siècle. Néanmoins vu que l’entrée du château directement sur la route et qu’elle n’a probablement pas évolué depuis sa construction, il est assez probable que ce fut une basse-cour, fortifiée également.

Les bouches à feu dans la terrasse, assez adroitement ajustéee sur les entrées principales, extérieures et intérieures, à la bonne hauteur pour l’époque, rendent difficilement acceptable qu’elles soient factices. Leur qualité de construction et leur emplacement laisse à présager qu’elle pouvait avoir une utilité militaire, la suggestion qu’elles soient pour leurrer les éventuels adversaires est peu logique, une seule bouche à feu aurait suffi, là nous en avons quatre. L’ancienne échauguette qui permettait de surveiller l’entrée a disparu, mais on devine aisément sa présence.

Il a par ailleurs survécu à un incendie important il y a quelques années ( 2003 ), avec une restauration fidèle des combles, mais pas des lucarnes, qui n’est pas une modification très heureuse de l’avis même de l’actuel propriétaire.

Le château d’Autry-le-Châtel est un bel ensemble, néanmoins sans document, texte, ou autre élément ( fouille ), il est difficile pour l’instant d’en définir exactement son origine. Mais il est à peu près certain que sa période de construction initiale est au moins du XIVe siècle, pour le cellier et les sous-bassement de la tour octogonale, avec un objectif de   protection de l’entrée du village, voir même de faire payer les voyageurs. Puis une époque de construction du XVe siècle (tours, bâtis, tout ce qui est en brique rouge), puis du XVIIe siècle en grande partie pour la terrasse.

 

 

 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateau-du-centre/autry-le-chatel{/gallery}