Histoire & Visite

 

Eglise Saint Etienne de Vignory

L'église Saint-Etienne de Vignory est un édifice important pour l'histoire de l'architecture religieuse en France. Son déambulatoire est, avec celui de Saint-Savin-sur-Gartempe dans la Vienne, un des plus anciens témoignages de ce type à être entièrement conservé en élévation. Sa nef est aussi un bon exemple des premiers templs de l'art roman.

Elle possède une belle collection de statues, dont une partie fut réalisée par l'atelier de "Vignory-Joinville, au XVe : Le retable de Bouvenot ( réalisé avant1424 ) et devant l'autel de la première chapelle ( en partant du choeur ), le cycle de la Nativité du Christ dans la quatrième.

 

 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses,

 

 

Nef Romane

La première mention connue de l'église de Vignory remonte à 1032, date à laquelle Gui Ier, premier seigneur de Vignory, y institue un collège de chanoines. Ils seront chassés du lieu en 1049 par Roger Ier, fils de Gui, et remplacés par des moines de Saint-Bénigne de Dijon

 Cette église, placée sous le vocable Saint-Etienne, fut dédicacée entre 1050 et 1057 par Hardouin, évêque de Langres.

Selon différentes recherches historiques, l'église aurait été bâtie en deux phases. La première, probablement due à Gui, concernaient l'édification de la nef et des bas-côtés. La seconde fut sous la période de Roger, qui décida probablement d'agrandir l'ensemble afin d'accueuillir les moines de Saint-Bénigne de Dijon, il rajoute donc un choeur à déambulatoire ceinturé de chapelles rayonnantes.

XIIe, rajout d'un clocher

XIVe au XVIe, rajout de cinq chapelles du bas-côté sud.

XIXe, Prosper Mérimée alors inspecteur des Monuments Historiques, propose à l'architecte Emile Boeswilwlad d'engager une importante restaurtation. Elle va s'étaler entre 1846 et 1863.

 

Statuaire de Vignory

La façade et la charpente sont entièrements refaits, deux arcades gothiques à l'entrée de la nef furent rasées et rééedifiées dans le style roman suivant les modèles des alentours; le grand arc du choeur fut percé de fenêtres afin de laisser pénétrer la lumière procuée par la nouvelle rosace, une époque dit de "Viollet-le-Duc" qui apportait des modifications parfois en désaccord avec la construction d'origine.

 

Photographies & Photos
  • bas-cotesbas-cotes
  • chapellechapelle
  • chapiteau-roman-monstrechapiteau-roman-monstre
  • chapiteau-roman-vignorychapiteau-roman-vignory
  • chevet-eglise-vignorychevet-eglise-vignory
  • claire-voie-bas-coteclaire-voie-bas-cote
  • claire-voieclaire-voie
  • clocher-XIIeclocher-XIIe
  • detail-retable-XVe-artdetail-retable-XVe-art
  • eglise-1843-architecte-boeswilwaldeglise-1843-architecte-boeswilwald
  • eglise-saint-etienne-vignoryeglise-saint-etienne-vignory
  • joinville-vignoryjoinville-vignory
  • nef-romane-eglise-de-vignorynef-romane-eglise-de-vignory
  • nef-romane-eglise-vignorynef-romane-eglise-vignory
  • nef-romanenef-romane
  • pierre-bourgeois-jeanne-gaucpierre-bourgeois-jeanne-gauc
  • pierre-tombale-XIIe-XIIIepierre-tombale-XIIe-XIIIe
  • pierre-tombale-jeanne-gallepierre-tombale-jeanne-galle
  • pierre-tombale-pierre-parisonpierre-tombale-pierre-parison
  • pierre-tombale-vignorypierre-tombale-vignory
  • point-info-tourisme-bourgognepoint-info-tourisme-bourgogne
  • porche-eglise-romane-de-vignoryporche-eglise-romane-de-vignory
  • priant-XVe-seigneurpriant-XVe-seigneur