Masers de Latude  

Article connexe : liste des prisonniers de la Bastille. - Donjon de Vincennes

Jean Henry Latude

Jean Henry, dit Danry, ou  Masers de Latude,   né en 1725, était un garçon chirurgien dans les armées du roi. Arrivé à Paris en 1748, sans ressources, il imagine s'attirer les bonnes grâces de Mme de Pompadour : il lui envoit une prétendue boîte explosive afin de dénoncer lui-même un complot. Le lieutenant de police Berryer prend l'affaire au sérieux : Danry est arrêté le 1 er mai 1749 et jeté à la Bastille. Transféré au Donjon de Vincennes il s'en évade le 15 juin 1750.

Rattrapé, il est renvoyé à la Bastille , où il se montre un prisonnier très malcommode. On lui donne un compagnon, Allègre, avec lequel il s'évade dans la nuit du 25 au 26 frévrier 1756. Repris, il est mis au cachot. Il écrit beaucoup , notamment avec son sang, alternant plaintes et menaces. Transféré à nouveau au Donjon de Vincennes en 1764, il s'invente un nouveau nom, Masers de Lature, et s'échappe de nouveau en 1765, mais cette fois encore il est repris. Malesherbes, apitoyé, le considère comme fou et le fait envoyer à Charenton en 1775.

Libéré en 1777, il est ramené à Bicêtre pour vol. Profitant de l'esprit " sensible" de la fin du siècle, il émeut jusqu'à la reine Marie-Antoinette. Il trouve des protecteurs, et finit par être libéré en 1784.

Devenu farouche révolutionnaire en 1789, il entame une belle et brillante carrière de martyr. Sous la convention, il parvient même à obtenir des dommages et intérêts des héritiers de Mme de Pompadour. [iv]

 

source : Bibliothèque de l'Arsenal

Recherche dans le site