Fêtes de Jeanne d'Arc à Orléans

 

fete johannique jeanne darc orleans

Orléans , le 13 mai 2012

 

Les fêtes de Jeanne d'Arc sont présentées, quasiment de manière ininterrompue, depuis environ 1431-1435. C'est en partie le terrible Gilles de Rais, à la fois héros de la guerre de Cent-Ans mais également meurtriers d'enfants, qui va instaurer ces fêtes par ses "Mystères d'Orléans". Néanmoins avant ces spectacles, dès le soir du 8 mai 1429, jour de la levée du siège par les Anglais, la ville est en joie. Il semble qu'il eut dès 1431 ou 1432 des célébrations de la libération de la ville ont eu lieu.

Il s'agit d'une des plus anciennes fêtes en France, seulement une cinquantaine de fois elles ne fut pas réalisées ou seulement en partie :  En1562 avec les guerres de religion, en 2019 avec les confinements par Emmanuel Macron alors en "guerre" contre le Covid, en 1932 après l'assassinat de Paul Doumer président de la république alors invité d'honneur, etc

 

***

 

Après la déroute des Tourelles, la première procession est réalisée ce soit là. Depuis, elle se réitère depuis plus de 500 ans, avec quelques périodes d'interruptions.

Certaines fêtes avaient pour titre "Fêtes du lèvement du siège des Tourelles" ou "Fêtes de la ville". Les douze procureurs que contenaient la ville d'Orléans, représentant les autorités civiles d'Orléans défilaient avec les autorités religieuses (l'évêque et le clergé). Le cortège traversait la Loire jusqu'aux Tourelles et aux Augustins, puis revenait en ville jusqu'à l'église Saint-Paul puis vers la cathédrale

gilles de rais

En effet dès 1434 ou 1435, Gilles se retire progressivement de la vie militaire et publique pour poursuivre ses propres intérêts : la construction d’une splendide chapelle des Saints-Innocents (où il officie dans des robes de son propre dessein) et la production d’un spectacle théâtral, Le Mystère du Siège d’Orléans. La pièce se composait de plus de 20 000 lignes de vers, nécessitant 140 parties parlantes et 500 figurants. Rais était presque en faillite au moment de la production et a commencé à vendre des propriétés dès 1432 pour soutenir son style de vie extravagant.

1433, il avait vendu tous ses domaines en Poitou (sauf celui de sa femme) et tous ses biens dans le Maine. Seuls deux châteaux en Anjou, Champtocé-sur-Loire et Ingrandes, sont restés en sa possession. La moitié des ventes totales et des hypothèques a été consacrée à la production de sa pièce.

Il a été créé à Orléans le 8 mai 1435. Six cents costumes ont été construits, portés une fois, jetés et reconstruits pour les représentations ultérieures. Des réserves illimitées de nourriture et de boissons ont été mises à la disposition des spectateurs aux frais de Rais.

1483, création d'une composition musicale spécifique pour les Fêtes composée par Eloy d'Amerval. On recense par la suite des pièces écrites sur la Pucelle, dès 1581. 

Chaque année depuis 1457 (année qui a suivi l'arrêt de réhabilitation de Jeanne d'Arc, solennellement prononcée à l'archevêché de Rouen le 7 juillet 1456), les Fêtes johanniques d'Orléans donnent également lieu (le matin du 8 mai) à la lecture d'un Panégyrique de Jeanne d'Arc, au cours d'une messe solennelle, où sont conviées les différentes autorités, croyantes ou non.

 

Avant 1789, il s'agit principalement d'un défilé dans la ville, avec la municipalité et les autorités religieuses. Il y a parfois des reconstitutions de la Bataille des Tourelles.

Entre 1792 et 1801, la procession qui existait depuis 1429 est interdite puis remise en place par Napoléon Ier.

1803, on élève des mâts de cocagne, des poteaux dressés autour desquels sont suspendus des objets que doivent récupérer les joueurs.

1842, c'est plutôt des courses à pied dans la ville, puis des régates, dans la Loire dès 1864.

Jusqu'à la première guerre mondiale on a aussi des courses de vélos et de concours de tirs à l'arc.

Inscrite depuis mars 2018 à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel en France, les fêtes johanniques d'Orléans célèbrent chaque année la délivrance de la ville alors assiégée par les Anglais par Jeanne d'Arc et son armée le 8 mai 1429. 

 

jeanne darc fete orleans

Pauline Finet qui représente Jeanne d'Arc en 2012 

 

Depuis quelques décennies, il y a aussi un défilé militaire, le deuxième plus grand après celui du 14 juillet à Paris.

ERC 90 Sagaie

ERC 90 Sagaie.

 

sources : la rep

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fêtes et festivités Jeanne d'Arc à Orléans pour l'année 2015

Orléans

 

Inès Canut figurera Jeanne d’Arc en 2015. La journaliste Audrey Pulvar et 4 évêques originaires du Loiret sont les invités officiels des Fêtes le 8 mai.

Programme Complet en PDF à télécharger ICI

 

 

 

Mercredi 29 avril 

 
• Commémoration de l’entrée de Jeanne d’Arc à Orléans
 
Vendredi 1er mai 
 
• Chevauchée de Jeanne d’Arc
 
Samedi 2 mai 
 
• Hommage à Jeanne d’Arc. Eglise Notre Dame des Miracles
 
Du jeudi 7 au dimanche 10 mai 
 
• Marché médiéval au Campo Santo : Inauguration
 
Jeudi 7 mai
 
• Marché médiéval - Campo Santo
• Concert de la Chorale Francis Poulenc
• Cérémonie de remise de l’Etendard
• Son et Lumière sur la Cathédrale Sainte-Croix
• Set Electro - site du Théâtre d’Orléans
 
Vendredi 8 mai 
 
• Marché médiéval - Campo Santo
• Offi ce religieux solennel en la Cathédrale Sainte-Croix
• Hommage Offi ciel
• Défi lé militaire
• Cortège commémoratif
• Restitution de l’Etendard - Place Sainte-Croix
 
Samedi 9 mai 
 
• Marché médiéval - Campo Santo
• Visites guidées : La Défense d’Orléans face aux anglais
 
Dimanche 10 mai
 
> Marché Médiéval - Campo Santo : Remise du prix de la plus belle échoppe
> Concert de la Musique Municipale d’Orléans en présence de Jeanne d’Arc
 

 

 

Recherche dans le site