Eglise Saint-André de Patay

 

 

Situé dans le centre historique de Patay, l’église Saint-André est datée du XIIIe, XVe et XVIe. Une des particularités, pas très rares dans la région d’Orléans, est d’utiliser une ancienne tour avec Machicoulis, comme clocher. On remarquera également des personnages sur certaines colonnes, de types romans. Le chœur est du XIVe siècle. Il est probable que la tour de guet fut intégrée à l’église à cette époque. Les clefs de voutes de la nef sont des copies de celle de l’université d’Orléans, salle des thèses, mises en place en 1411.

eglise saint andre patay

 

VIIe, création par l’abbaye bénédictine de Bonneval d’un prieuré-cure.

1272, le pape Grégoire X, confirme par une bulle la présence du prieuré-cure.

18 juin 1429, il est probable que Jeanne d’Arc soit venue priée.

1563, en pleine Guerre de Religion, l’église est brulée par les protestants, elle est restaurée

Fin XVIe et début XVIIe, le prieur Jacques Dupuy écrit un recueil de lettres écrites à Henri III par le cardinal FRANÇOIS DE JOYEUSE, alors protecteur des affaires de France en cour de Rome. (24 août 1587-4 avril 1588.) Date d'édition : 1601-1700
Jacques Dupuy est prieur de Patay et de Saint-Sauveur-lès-Bray (Seine-et-Marne) à la fin du XVIe.

interieur eglise patay jeanne darc

1793, l’église est transformée en entrepôts de vins.

1801, l’église est rendue au culte mais change de diocèse, elle passe de celle de Chartres à celle d’Orléans plus proche.

1871, Bataille de Patay-Loigny, qui n’eut pas le même effet que celle de 1429.

1925, 6 octobre, l’église est inscrite au titre des Monuments Historiques.

1944, 15 août, un train de munition allemand explose dans la gare de Patay. Quasiment tous les vitraux de l’église volent en éclat, sauf deux réalisés en 1930, dont celle de la communion de Jeanne d’Arc dans l’église de Patay.

 

sources : ville de  patay

 

Photographies & Photos

Recherche dans le site