Château de Montpoupon

Le château de Montpoupon  bénéficie d'un endroit particulièrement attrayant, au calme et dans la verdure. La départementale permet une accessibilité permanente et il y a un parking gratuit à côté. Le château est depuis quelques années un musée du veneur, il est très bien meublé notamment dans la chambre du Roi avec de belles poutres décorées du XVIe en bois de  châtaignier, il offre au visiteur une belle visite. Le propriétaire actuel est Amaury de Louvencourt ( 2020 ).

chateau de monpoupon
  Sur la gauche le donjon du XIIIe de Montpoupon, mais le sommet est probablement du XIVe ou XVe siècle. Sur la droite, la tour Sud et au centre le logis du XVe ( 1460 ).

 

Historique
Sources :  Documentation sur place, Editions Atlas sur le château de Montpoupon

 

C'est à l'époque carolingienne que les Poppo, clan germanique , prennent possessions des lieux et s'établissent sur la colline. Elle s'appellera alors 'Mons Poppo' qui deviendra ensuite avec le temps, Mons Puppum puis Mont Pepon pour finir en Montpoupon. Le château est situé sur l'ancienne frontière du comté de Blois et du Poitou, le château était en Touraine, terre disputée entre la maison d'Amboise et les comtes d'Anjou, ces derniers vont monter sur le trône d'Angleterre avec les Plantagenêts.
 
1203, Philippe-Auguste reprend la Touraine à Jean sans Terre. C'est probablement après la reprise du château par le roi de France qu'est édifié le donjon, dans un style philippien.
 
1208, première mention du donjon qui relevait des seigneurs de Montrichard vaux eux-mêmes de la maison d'Amboise. Le château est situé sur la route menant à l'Aquitaine. 

Son positionnement stratégique, à mi-chemin entre Loches ( Foulques Nerra ) et Montrichard ( ennemi de Foulques Nerra : Eudes, Comtes de Blois ), en fait un château de choix. Pour autant sa taille restera relativement modeste et mesurée. Le château possède un attrait militaire majeure cela reste encore pour le moyen âge relativement régionale, même si le donjon du XIIIe était surement à son époque plus impressionnant.
 
1412, le château est brulé par les Anglais.
 
Charles VII confisque le château au détriment de la famille d'Amboise accusée de trahison.

Après La guerre de Cent ans, à  laquel le château a peu participé sauf en 1412, le château était en ruine et relativement à l'abandon.
 
1460, le château revient à Antoine de Prie, son épouse est Madeleine d'Amboise, proche parente du cardinal d'Amboise, Georges d'Amboise. 
 
C'est à ce moment-là que le château prend les traits d'un château de pré-Renaissance puis font construire le châtelet.

Les Prie, fidèle aux valois et à la couronne royale , leurs permettront d'avoir des responsabilités notoires : Grand Panetier, Grand Queux et Grand maîtres des arbalétriers.
 
1584, réunification définitive de la Touraine à la France qui était donnée en apanage.

Duchesse de La Motte Houdancourt sera la gourvernante des Enfants de France de Louis XIV.
 
renaissance chateau de montpoupon
 
Logis XVe  du château, au centre son puits dans la haute-cour.
 
1763, le château fortement délabré par un abandon successifs des propriétaires est acquis par le marquis de Tristan. Il va restaurer le château, restauration pas toujours heureuse par la suppression de fenêtres à meneaux, destruction de la tourelle avec l'escalier à vis et la pose de plafonds cachant les poutres peintes.
 
1793, la chapelle castrale du château est détruite sous la Révolution Française.
 
1857, le château est vendu à la famille La Motte Saint-Pierre, famille toujours propriétaire du château.
 
La famille entreprend des travaux extérieurs  fin XIXe et intérieur (1920) afin de lui redonner l'aspect renaissance qu'il présente aujourd'hui.
 
Le château est depuis quelques années un musée du veneur, richement meublé notamment dans la chambre du Roi, il offre au visiteur une belle visite. 
 

En 2014 une nouvelle salle est réalisée dans le Musée du Veneur : " La légende du loup" dédiée à cet animal mythique. Une promenade forestière est ouverte aux visiteurs. La balade est agrémentée de bornes pédagogiques sur l'univers de la faune et de la flore. Comme chaque année, le pigeonnier du Château se transforme en salle d'exposition temporaire. En 2014,  Montpoupon met à l'honneur Henri d'Origny, dessinateur pour Hermès.

 
 
 
Photographies

 

Recherche dans le site