castle gaillard richard coeur de lion

Voilà le genre de nouvelle dont on pourrait se passer, tant aujourd'hui il y a une forte difficulté financière à restaurer le patrimoine.

 

"Quatorze entreprises de travaux publics qui restaurent des monuments historiques viennent d'être condamnées à une amende globale de 10 millions d'euros pour s'être entendues depuis de longues années sur l'attribution de marchés publics. Dix des vingt premières sociétés françaises du secteur sont concernées par cette affaire aux ramifications multiples, pour laquelle la justice n'a pas lésiné, multipliant pendant plusieurs années les perquisitions dans les locaux des sociétés et aux domiciles des dirigeants, les auditions et les écoutes téléphoniques."

"Parmi eux, le Pavillon de la lanterne, résidence de week-end traditionnelle du Premier ministre (mise à la disposition de Nicolas Sarkozy depuis 2007), des chantiers au Mont-Saint-Michel, les cathédrales d'Amiens et de Reims, l'hôtel de Lassay à l'Assemblée nationale, le Palais-Royal, le château de Maisons-Laffitte, Château-Gaillard aux Andelys, l'abbaye de Jumièges, le palais national de Compiègne, la corniche des Grandes Écuries à Chantilly." Un sacré panel de notre patrimoine.

Il semble selon l'article du point, que les prix ont baissés de 20% depuis ....

 

Source : http://www.lepoint.fr/societe/le-racket-de-la-renovation-des-monuments-historiques-26-01-2011-132125_23.php

 

Recherche dans le site