La France s'est faite à coups d'épée

 

ouvrage de Dominique Lormier

 

 

 

Ouvrage disponible depuis mai 2015 :  Armand Colin - FNAC - Sciences Po


De 1066 à 1945, pour se construire, s'édifier, lutter pour son existence, la France a fait l'objet d'incessantes batailles pour sa survie. C'est de ces batailles, parfois victorieuses, parfois des défaites que l'auteur, Dominique Lormier, s'appuie pour décrire et détailler chronologiquement certains faits militaires.

On y croise Duguesclin, Jeanne d'Arc, Général de Gaulle auteur de la citation «  la France s'est faite à coups d'épée », Guillaume le Conquérant d'origine Normande, bien évidemment Napoléon, etc.

On y décrit et dépeint certaines batailles, dont les plus connues comme celle d'Austerlitz, Azincourt, Castillon qui met fin à la guerre de Cent Ans, mais aussi des batailles moins connues comme la guerre de Trente Ans, la bataille de Yorktown en 1781, les batailles de la campagne de Russie, etc.

Si toutes les batailles n'y sont pas représentées, l'ouvrage néanmoins s'attarde à faire une chronologie des faits, y mettre les plus importantes, en faisant une vision panoramique des événements qui font la France d'aujourd'hui.

Bien évidemment tout n'est pas parfait, le fait de survoler les événements, parfois d'une manière succincte, oblige bien sur à quelques imprécisions, par exemple pour la bataille de Jargeau l'auteur y trouve 3000 français contre 5000 anglais. Chiffre très clairement sur-évalué puisqu'on trouve environ 1200 hommes du côté français, probablement moins d'un millier du côté anglais, voir un peu plus de 500 hommes. Cependant l'époque , où les précisions statistiques sont inexistantes, enjoint facilement les historiens à faire une évaluation large des troupes en présence et n'implique donc pas la qualité historique.

L'intérêt de l'ouvrage réside dans sa chronologie, sa vision panoramique des événements, quelques cartographies,  et une jonction linéaire des événements qui ferait frémir l'actuelle ministre de l'éducation Nationale qui tente, principalement avec la volonté de Vincent Peillon son cathophobe prédécesseur, d'enlever aux français leur histoire et sa chronologie pour d'obscures raisons.

Un livre à remettre dans les mains de personnes qui veulent une chronologie simplifiée des grandes batailles pour remettre dans son contexte la situation actuelle. Les plus érudits y trouveront bien évidemment à redire, mais ceux qui veulent une synthèse simple devrait y trouver leur interêt.

Recherche dans le site