{gallery /}

 Tour Montjoie, Conflans Sainte-Honorine
 

 

Tour Conflans Sainte Honorine

La tour Montjoie de Conflans Sainte-Honorine  ne se visite pas de l’intérieur mais visible de l'extérieur, sauf éventuellement les journées du patrimoine, se renseigner à l’Office de tourisme. L’église  qui jouxte la tour ne se visite pas également actuellement car en cours de restauration jusqu’à une date indéterminée.

 


Informations
  •  Adresse : 78700 Conflans-Sainte-Honorine
  •  Téléphone :  
  •  Site  : 
  •  Heures d'ouvertures & Visites & Météo :  
  • Visible tous les jours

 

Historique
   sources : (1) riches heures, site officiel, livre, divers


Anciennement : Condate, Confluenlium, Confluens, Confluenlia, Confluenlum.


Conflans Sainte-Honorine doit son nom au confluent près duquel il se trouve, et son surnom à la châsse de Sainte-Honorine, qui y fut apportée (898) sous le règne de Charles le Simple. Les reliques de sainte Honorine ont attiré de tout temps un grand nombre de pèlerins à Conflans. Sur la colline où s'élevait le prieuré fondé, vers le XIe siècle, par les seigneurs du château  Beaumont-sur-Oise et de Conflans, détruit à la Révolution, on voit encore les ruines d'une vieille tour de forme carrée, appelée le vieux château ou la baronnie au XIXe mais aujourd’hui elle a pris le nom de tour « montjoie ». Conflans possède un château moderne, qui abrite un musée de batelier, et de nombreuses maisons de campagne.

L’église, de Saint Maclou, est fort ancienne; son clocher roman paraît remonter au XIIe siècle; la nef et les bas-côtés sont en ogive. Elle a été construite au XIe et agrandie et modifiée jusqu’au XIXe.

À l'intérieur, on peut voir le gisant de Mathieu IV de Montmorency, mort en 1304 et le polychrome de Jean Ier, mort en 1325. Les  membres de cette famille furent pendant plus de cinq siècles, de 1270 à 1642, les seigneurs de Conflans.

Dans le cadre de la reprise de la Normandie et de ses régions limitrophes, plusieurs batailles vont avoir lieu entre le château de Poissy et Pontoise. Charles VII est forcé de se réfugié au château de Conflans au lieu-dit «  confelentis castro ». (1)

Charles VII, portrait de Jean Fouquet, vers mi-XVe

Charles VII, portrait de Jean Fouquet, vers mi-XVe ( détail ), peinture aujourd'hui au musée du Louvre


La tour dite « Montjoie » vient probablement de « Montjovis » tiré de « mont jupiter », tout comme la tour montjoie à Saint Germain en Laye,  elle est haute de 15 mètres environ. Le donjon aurait été édifié par Mathieu de Beaumont au XIe après la destruction d’un précédent château, probablement en bois.

Classé Monument Historique en 1926 et 1997, elle appartient aujourd’hui à la ville .Elle a été restaurée pendant deux ans dans les années 80.

On peut remarquer le décrochement des trois niveaux, les fenêtres façade Ouest et face Sud. À l'étage intermédiaire, l'habitation des seigneurs, l'ouverture d'accès en coin, les baies à niches, les fenêtres à ébrasement de ventilation et ses cheminées. Les trous de boulins d'échafaudage d'origine et des étais de renforcement en biseau sont aussi visibles.
 

Photographies
 

{gallery}chateau/chateaux-ile-de-france/tour-montjoie-conflans-sainte-honorine{/gallery}