{gallery /}

 

Donjon - Château de Menetou-Couture
 

 

Le château de Menetou-Couture est situé en région Centre-Val de Loire, à quelques Km de la Charité-sur-Loire et de la Base Aérienne 702 Avord d’où décollent les avions Awacs. Il est ouvert à la visite principalement  l’été et les journées du patrimoine ( voir ci-dessous )

Le donjon fut édifié principalement au XVe siècle, il est d’une hauteur de 38 mètres, ce qui est déjà une taille relativement importante. Ses combles sont d’origines avec une hauteur sous plafond de 17,5 mètres.

1398, une construction est connue au XIVe, dont on ne connaît pas grand-chose aujourd’hui.

XVe, le château est reconstruit, avec cependant déjà une idée de confort pour le seigneur, on est loin des donjons spartiates uniquement à usage défensif. Sur certains aspects on peut comparer ce style de donjon d’habitation aux tours de Bourgogne dont le donjon de Menetou fait face : Tour Jean sans Peur à Paris et Tour Philippe-le-Bon à Dijon, qui ont plus une valeur de représentations et de puissance que réellement défensive, même si cette fonction n’est pas occultée.

1482, après sa reconstruction, Louis XI y séjourne en mars. Sa présence est attestée par une lettre qu’il a écrite et qui se trouve aujourd’hui dans les Archives Nationales à Paris.

Guerres de Religions, le “duc des Deux Ponts”, alias Wolfgang von Zweibrücken et ses reîtres quittant la Charité-sur-Loire ont probablement démantelé le château de Menetou-Couture, et pillé l’église comme une grande partie des édifices qui se trouvaient sur leur chemin.

Henri IV aurait séjourné au château de Menetou-Couture, en remerciement des services rendus par  le chevalier Marcelin de Guillon lors du siège d’Amiens en 1597.

Fin XVIe siècle : par alliance,  la seigneurie de Menetou-Couture entre dans la famille de Guillon. Geneviève de Fontenay dont le père Jacques de Fontenay est notaire du Roi épouse le 11 décembre 1575, Marcellin de Guillon.

XVIIe, l’ensemble des fortifications sont abattues, reste encore le donjon et une tour d’angle qui sert de chapelle. Il est construit attenant au donjon des bâtiments y intégrant une boulangerie notamment.

1793,  le 10 mai, Pierre Denys de Guillon, frère de Marcellin Balthazar de Guillon, ancien seigneur de Menetou-Couture, décède au château sans descendance. Il laisse pour héritier sa sœur, Marie Adélaïde de Guillon, veuve de Marcellin de Rolland, seigneur d’Arbourse qui décédera quelques semaines plus tard, le 26 juin 1793. Ses deux fils : Armand Marcellin Balthazar de Rolland et Paul Edme Bernard de Rolland d’Arbourse se partageront les diverses successions familiales.

Machicoulis du château

1901, Armand Maurice de Rolland d’Arbourse épouse le 28 mai 1901, Ludmilla Tlusty, originaire de Bohême-Hongrie. Il mène une vie un peu plus dispendieuse que celle de ses ancêtres.

1908, il est dans l’obligation de vendre sa terre à l’une de ses sœurs : Pauline Henriette de Rolland alors épouse de Justin Eugène Delafosse.

1913, les Delafosse vendent le château et le nouveau propriétaire peu délicat tente de faire détruire le donjon, une procédure est alors entreprise pour mettre le donjon dans le classement des Monuments Historique.

1917, 30 octobre, Raymond Poincaré signe le décret du classement.

Seconde Guerre Mondiale :  le château devient une “Kommandantur” de l’armée allemande.

1992 – 1995, début d’une importante restauration et ouverture au public dès 1995.

 

 

 

 


Informations
  •  Adresse : ( parking gratuit ) Place du Donjon 18320 Menetou-Couture 
  •  Téléphone :  02 48 80 25 08
  •  Site officiel  :  
  •  Heures d'ouvertures & Visites  :  Visites guidées du Donjon ( 5€ par personne ) :
  • Pâques et Pentecôte : de 14h à 17h30
  • Juillet et Août : le Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi et Dimanche de 14h à 19 Heures.
  • Septembre : Uniquement le week-end de 14h à 17h30.
  • Il est possible de faire une visite hors saison mais il faut prendre RDV ( voir tel ).
  •  

 

 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateau-du-centre/menetou-couture{/gallery}