{gallery /}

Tour Philippe le Bon
 

Tour Philippe le Bon, Palais des Ducs, Dijon

Cette tour domine la ville ,et le Palais des Ducs de Bourgogne, du haut de ses 46 mètres avec 316 marches à monter. Élevée au milieu du XVème siècle, elle est le symbole de la puissance des Ducs de Bourgogne.  Le palais des ducs de Bourgogne a été entièrement rénové en 2013.


Informations
  •  Adresse : Tour Philippe le Bon & Palais des Ducs de Bourgogne - Place de la Libération ( ou 11 rue des forges à  l'office de tourisme ) - 21000 Dijon.
  •  Téléphone :    +33 (0)8 92 70 05 58 (0.34€ /min) 
  •  Heures d'ouvertures & Visites  :
  •  
  • Visites accompagnées de la tour Philippe le Bon :
    De Pâques au 3ème dimanche de novembre :
    Tous les jours à 9h, 9h45, 10h 30, 11h15 et 12h puis 13h45, 14h30, 15h15, 16h, 16h45 et 17h30.
    Du lundi suivant le 3ème dimanche de novembre à Pâques :
    Le mercredi à 13h30, 14h30 et 15h30, le samedi et le dimanche, visites à 9h, 10h, 11h, 13h30, 14h30 et 15h30.

    Prendre son billet au Bureau Accueil Informations de l'Hôtel de Ville. Fermé les 01/01 et 25/12.

  • Note : Dijon fait la chasse à la voiture. Aucun parking gratuit à proximité, seulement des parkings payants : plus de 3.50 pour 2 heures voir plus dans certains endroits. Il existe des parkings à longue durée pas très chers à côté de la place Darcy mais utilisés en permanence. Vous ne pourrez visiter que la plate forme supérieure, en effet les salles de la tour sont inaccessibles.
    Prix en 2009 : 2.30€ tarif plein et 1.20€ : ( 2015 ) 3€ et 1.50€ tarif réduit : pour les groupes (à partir de 10 personnes), les étudiants, les chômeurs.
  •  

 

Historique
  Sources : plaquette information à la Tour

 
Tour Philippe le Bon

Edifiée sur une période de 10 ans, allant de 1450 à 1460, par l’architecte Jean Poncelet, elle est le symbole, à l’instar de la tour de Jean sans Peur à Paris, de la puissance des ducs de Bourgogne. Elle est bâtie sur l’ancienne tour dite de Brancion, vers le XIIe et XIIIe, qui elle-même devait être construite sur l’ancienne tour d’un castrum gallo-romain.


Bien qu’elle soit un peu enfoncée dans le palais des ducs de Bourgogne, réduisant ainsi, d’une certaine façon, l’apparence d’une hauteur tronquée, la tour fait tout de même 46 mètres de hauteur. On s’en rend bien compte lorsqu’on monte les 316 marches de l’édifice. À l’origine tour de guet surplombant la ville de Dijon, elle se transforma au fur et à mesure en une tour symbolique du pouvoir. Son origine médiévale est encore présente, surtout quand on monte l’escalier à vis abrupt et plutôt long.

L’architecture est spécifique et peut s’apparenter à la tour Jean sans Peur à Paris, même si son usage fut différent. Seul l’aspect extérieur semble faire vraiment une liaison entre les deux édifices. Ses cordons moulurés soulignent les étages, ce qui permet de faire des divisions horizontales qui correspondent aux niveaux intérieurs. La tour Jean sans Peur de Paris est cependant bien plus évoluée en termes de décoration, l’escalier finit par une jolie voûte d’ogives quadripartites retombant sur une colonne hélicoïdale et sur des culots sculptés sur les murs. Cependant il semble que cette façon de finir l’escalier en vis est liée à la tour du Louvre sous Charles V.

Des sculptures au troisième niveau font apparaître des formes végétales, des animaux sculptés sur des culs-de-lampes et les portes des pièces sont de type gothique. On peut y voir également les emblèmes de Philippe le Bon.

Le dernier étage est occupé par une salle mais non visitable actuellement (2009).

La plate-forme du sommet permet de voir le vieux Dijon, les hôtels particuliers du XVIIe et bien sûr le palais des ducs et ses rues médiévales comme des serpentins difformes, surplombés par les nombreuses églises.


Toit de Dijon, vue, tourDuc de Bourgogne, Philippe le Bon 
Tour de Philippe le Bon , vu des toits de Dijon - Portrait du Duc de Bourgogne, Philippe le Bon [L13]
 

Texte montjoye.net / Correction Cécile Bricault

Vidéo Racines et des Ailes sur les Ducs de Bourgogne
 

Extrait de l'émission des Racines et des Ailes sur les territoires des Ducs de Bourgogne (18 septembre 2013 ), les Hospices civils de Beaune, Tour Jean sans Peur, Palais des Ducs de Dijon et le château de Germolles.{youtube}JkbUxYEvaqM{/youtube}

 

 

Photographies
 

{gallery}chateau/chateaux-bourgogne/tour-philippe-le-bon-palais-des-ducs-dijon{/gallery}