{gallery /}

Tour des Fiefs, châteaux de Sancerre

tour des fiefs sancerre 

La Tour des Fiefs, haute de 40m, est le dernier vestige du château féodal de Sancerre. Elle fut édifiée à la fin du XIVe siècle sur le modèle de celles du château de Mehun-sur-Yèvre dont ils partagent probablement le même architecte, à savoir Guy de Dammartin. Il appartenait aux Comtes de Sancerre et avait la réputation d'être une place forte imprenable au Moyen Age, dont la ville fut l’objet d’un long siège meurtrier, et épique, en 1572-1573.

Historique
source : source sur place, documentation diverses, Farcet : Sancerre et ses environs - histoire et patrimoine, 

 

La tour des Fiefs, la plus haute du château féodal, fut probablement édifiée par Jean III, comte de Sancerre, entre 1390 et 1398. Proche de Jean de Berry, duc de Berry, la ressemblance avec la tour restante du château de Mehun-sur-Yèvre accrédite la probabilité que l’architecte fut dans les deux cas, Guy de Dammartin. Elles partagent en effet le même diamètre ( 12m ), le même nom, une division en 4 étages voûtés sur un plan hexagonal, par une même fenêtre en ogive située sur chaque étage et les mêmes cheminées.

1397, Louis de Sancerre, frère de Jean III, est fait connétable de France par Charles VI.

Elle est souvent comparée improprement à un donjon, néanmoins elle fut édifiée sans puits, sans poterne de sortie, ce qui laisse à supposer qu’elle n’aurait pas pu servir de lieu de dernier refuge en cas de prise du château.

Cette tour devait initialement faire partie d’un projet plus ambitieux, comme le démontre les pierres « d’attentes » sur la partie Sud. Projet probablement avorté soit pas la mort de Jean III, soit éventuellement par un manque de financement, vu que la  guerre de Cent-Ans était bien amorcée et grevait la plupart des finances.

1573, la ville qui était devenue le refuge des Protestants après la Saint-Barthelemy, fut assiégée par les troupes Royale.

En 1621, pour éviter la réutilisation militaire des lieux pendant les guerres de Religions  il fut décidé de détruire le château par le duc de Berry après qu'une nouvelle tentative de soulèvement contre le roi. Cependant la tour ne fut pas rasée, mais simplement démantelée à coup de canons au niveau des voûtes, puis par la destruction de l’escalier à vis. Il est probable qu’il s’agissait probablement d’un problème économique qui engendra la fin de la destruction de l’ensemble.

1856, Mr Armand de Crussol, duc d’Uzès fit construire dans la tour un escalier en bois afin de pouvoir profiter de la vue exceptionnelle sur les vignes de Sancerre.

1874, Mlle de Crussol d’Uzès, la fille de Mr D’Uzès, édifia le « nouveau » château dans un style Louis XII. Ce château, qui existe toujours, appartient aujourd’hui ( 2017 ) à la famille Marnier-Lapostolle. Il est à noter que la tour des Fiefs se situe dans un parc privée attenant au château.

 

tour des fiefs chateau de sancerre

1927, 12 février, inscription au titre des Monuments Historique.

 

Sancerre vu d'un drone, Dji 2 + Gopro Hero Black édition, à 1.57mn

 

Photographies

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateau-du-centre/sancerre/{/gallery}