{gallery /}

 

Manoir des Tourelles - Rumilly lés Vaudes
 

 

Le manoir  des Tourelles , est situé sur la commune de Rumilly-lès-Vaudes, en Champagne-Ardenne dans le département  de l'Aube. Il fut une résidence administrative au service des rois des France dès le XVe. Il a été restauré par Pierre Pion au XVIe, après avoir été ruiné par les Anglais, puis n'a quasiment plus évolué.
 


Informations
  •  Adresse : Mairie de Rumilly-lés-Vaudes,  33 Route Chaource 10260 Rumilly lès Vaudes
  •  Google Maps : Carte
  •  Téléphone :   Mairie : 03 25 40 99 63 - Tel  pour visiter Rumilly : 06 52 84 63 71
  •  Sites : Site de l'érudit du village, auteur de nombreux ouvrages et ancien maire de Rumilly : Jean Daunay http://jean.daunay.free.fr/. Il est possible d'acheter ses ouvrages, se renseigner sur le site.
  •  Heures d'ouvertures & Visites du château  : le château ne se visite plus aujourd'hui, y compris dans les visites guidées  proposées par la famille Daunay, en effet la mairie a souhaité ne plus donner l'accès pour les visites (2014). Il est cependant ouvert à certaines périodes, notamment lors du Festival des Jardins. Il est possible de louer la salle communale au rez de chaussée.

 

Historique
  sources : site de Jean Daunay, livres : Le Manoir des Tourelles à Rumilly lés Vaudes et Une visite du manoir des Tourelles à Rumilly-lés-Vaudes.

 
Description du Manoir des Tourelles

Une galerie en bois est au premier étage de sa façade sud, ornée de culs-de-lampe. Elle est soutenue par quatre colonnes torses, dont une en partie inversée, avec des chapitaux comprenant des armoiries, aujourd'hui fortement dégradées. La porte d’entrée est surmonté d'un ornement aux armes royales entourées du cordon de l’ordre de Saint-Michel.

 Du côté nord,  la tourelle centrale hexagonale est en réalité un escalier à vis, permettant l'accès aux étages supérieurs. Les marches sont assez large et ornées à chaque angle d’un animal ou personnage de légende comme le dieu égyptien Bès. Les deux galeries Nord , séparée par la tour hexagonale, sont soutenues chacune par une colonne torse.

Au rez-de-chaussée, dans l'actuelle salle principale aujourd'hui d'un seul tenant mais à l'époque en deux "chambres" se trouver une poutre au plafond de style français " tant plein que vide", Pierre Piony  a fait sculpter ses armes avec celles de sa femme et des membres de sa famille. Toujours au rez-de-chaussée, il y a deux grandes cheminée décorées et d'ornements.

Au premier étage, la cheminée ouest, offre les armoiries d’Antoine II de Vienne abbé de Molesme.


Une des quatre tourelles abrite un oratoire avec une voûte en étoile. Les combles est en forme de carène de vaisseau renversé, rappelant que les charpentiers ,ou architecte, étaient souvent d'anciens ouvriers ou maîtres d'ouvrages dans la fabricationd de navires.


Façade Sud



1104 , Hugues de Troyes, comte de Champagne, fait don de sa terre de Rumilly à l’abbaye de Molesme avant de partir en croisade avec Hugues de Payns.

1250 , L’abbé de Molesme abandonne au comte de Champagne, la moitié de ses droits sur la terre et les bois de Rumilly en échange de la garde de la seconde moitié du domaine.

1308, le village prend le nom de Rumilly-lez-Vaudes pour l'identifier par rapport aux villages de Rumilly, Remilly…

1493, Jacques Colet obtient à Rome une bulle d’indulgences pour la réparation et la conservation de l'ancienne église, elle est reconstruite au XVIe c'est l'église Saint-Martin.

La demeure rurale fut une  résidence administrative des représentants du roi de France, gestionnaire du domaine, en son nom et en celui de l’Abbé de Molesme, co-seigneurs sur la terre de Rumilly.

Le sénéchal de Champagne Louis II d’Orléans (1484), futur roi de France Louis XII, atteste de son autorité sur le domaine par ses armes mutilées qui ornent la porte nord du manoir et la cheminée Est du rez-de-chaussée.

Il fut restauré au XVIe siècle, vers 1530, à partir d'un plus ancien, probablement du XIVe siècle, fortement ruiné à la Guerre de Cent-Ans, par un riche bourgeois du nom de  Pierre Pion ; Il était boucher, profession au Moyen-Âge qui était synonyme de puissance et richesse  ( voir Tour Saint-Jacques ), c'est donc un riche bourgeois et chevalier de Saint-Sépulcre. Rumilly appartenait alors aux moins de Molesnes qui consentirent à Pierre Pion une petite partie de leur territoire pour y construire une demeure rurale. Il fit de même probablement à Ravières où il subsiste un bâtiment de même type mais fortement amoindri.

François II de Vienne, abbé de Molesme, fait plus tard  décorer les manteaux des quatre cheminées.

À la Révolution Française il est déclaré bien national, il est vendu aux Labille de la Rocatelle.

1903, il est classé au monuments historiques.

Manoir des Tourelles avant sa transformation en mairie et école communale de Garçons.

1912, la mairie l'achète pour y installer la mairie et une école de garçons.

1947, il reste une mairie mais l'école déménage dans des bâtiments plus récents.

C'est aujourd'hui l'Hôtel de Ville de Rumilly-lés-Vaudes,  le rez-de-chaussée est utilisé comme salle communale.

 

Réalisée par Jafyca

{youtube}8kh2Sr2cZ5k{/youtube}



 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateau-champagne-ardenne/aube/manoir-tourelles{/gallery}