Histoire & Visite

Château de Bouchat

Edifié probablement à la fin du XVe siècle, il fut modifié à plusieurs reprises. Un premier château existait manifestement au XIIe siècle et une motte castrale probablement au XIe ou Xe siècle. Aujourd'hui il appartient toujours aux descendants du comte de Saint-Genys qui l'avait acheté en 1864.

 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses,

 

XIIe, construction probable d’une fortification sur une motte féodale. Ils le firent édifier à proximité de la voie romaine reliant Lyon à Bourges. Les seigneurs étaient alors les Puychevalin.

XIVe, première mention du fief de Bouchat. Il est toujours tenu par la famille de Puichevalin.

1353, Guillaume Puichevalin hérite du domaine. Peu de temps après il entre dans la famille de La Condémine.

1375, Hugues de La Condémine, Damoiseau, rend aveu de « Hôtel Fort ».de Bouchat.

1488, La Condémine fait peut-être construire le château actuel sur l’ancien « Hôtel Fort ».

1493, Charles de La Condémine est capitaine châtelain du Montet, il sera le premier seigneur à porter le nom de Bouchat. Il garde cependant, malgré une construction tardive à la fin du XVe siècle, un aspect défensif assez marqué. Il était entouré de douves d’eau, il possédait son corps de logis et quatre tours ( au lieu de deux aujourd’hui ). Le corps de logis était d’un grand confort pour l’époque avec ses cheminées à chaque étage, celles des chambres présentent un manteau mouluré et des piédroits à colonnettes et base prismatique.

Château de Bouchat en arrière plan et château des Aix

Château de Bouchat en arrière plan et château des Aix en premier plan.

Fin XVIe, il entre dans la famille des Fontis. Jean de Fontis rend hommage en 1652.

1664, Charles de Fontis est capitaine et gouverneur des villes et château de Bourbon-Archambault.

1702, Jean-Baptiste Gérondelle se marie avec la veuve d’André de Fontis, Marguerite de Lingendes,  ce dernier se désigne comme seigneur de Bouchat. Mais André de Fontis et Marquerite avaient eu une fille, Marguerite des Fontys, qui hérite en réalité du domaine à la mort de sa mère. Elle se marie avec Gilbert Boutet, écuyer et seigneur de Sazeret.

1708, 23 juin, Antoine Thonier achète le domaine qui était curé de la paroisse du Theil, avec le « grand étang » et le « grand domaine » du Bouchat et le domaine des Issards, moyennant la somme de 12.000 livres. Le même jour d’autres terres des Bouchat sont vendues, comme ceux de Chezelles et des Pénins.

1773, construction d’une chapelle, aujourd’hui détruite.

XVIIIe, le pont-levis est supprimé au profit d’un pont dormant à trois arches.

1864, le comte de Saint-Genys achète le domaine. Il est l’ancêtre des propriétaires actuels de la famille de Laitre.

XIXe, construction d’une aile en remplacement d’une ancienne courtine déjà supprimée bien longtemps avant.

1965, l'édifice est inscrit au titre des monuments historiques.

Jusqu’à la fin du XXe siècle, le château était habité par la Baronne de Laitre.

 

Photographies