{gallery /}

 

Château de Pierrefonds
 

 

Le château de Pierrefonds est situé en Picardie,  il a été entièrement restauré par Napoléon III fin XIXe. Le château fut édifié en 1396 par le duc d'Orléans, frère de Charles VI et oncle de Charles VII, père du comte de Dunois. Il fut assassiné en 1407 par le duc de Bourgogne Jean-sans-Peur car devenu gênant puisqu'il avait ,avec le Duc de Berry notamment, la régence du royaume avec Isabeau de Bavières lorsque Charles VI redevenait temporairement fou.

Souvent injustement décrié pour être  "trop neuf"  le château ressemble cependant peu ou prou à celui qui a pu exister au XVe, il est donc un parfait exemple de château médiéval vu de l'extérieur mais plutôt renaissance vu de l'intérieur. Certes on peut toujours reprocher certaines choses, mais Napoléon III et Viollet le Duc ont eu le mérite de sauver le château.
 


Informations
  •  Adresse : Château de Pierrefonds 60350 Pierrefonds ( adresse la plus proche pour le GPS : place l'hôtel de ville ou rue Saint-Louis )
  •  Téléphone : 03.44.42.72.72
  •  Site officiel  : http://pierrefonds.monuments-nationaux.fr/ - Historique très complet : http://espace-libre.pagesperso-orange.fr/pierrefonds.html
  •  Heures d'ouvertures & Visites du château  :
  •  
  • Ouvert 2 mai au 4 septembre, tous les jours, 9h30 à 18h - 5 septembre au 30 avril, tous les jours sauf le lundi, 10h à 13h et 14h à 17h30  - Dernier accès 45 mn avant la fermeture
    Fermé : 1er janvier, 1er mai, 25 décembre
  •  
  • Il y aussi des visites guidées du village de Pierrefonds : Facebook - Tel : 06 72 56 93 24 - Email : lessecretsdepierrefondsgmail.com
     
  •  

 

Petit historique
   sources : La France illustrée, Victor Duruy - documentations diverses, Jean Mesqui Doc 1 et Doc 2  

 
 

Il est situé à 43 km de Compiègne, sur la lisière orientale de la forêt. Ce lieu doit sa célébrité à ses deux châteaux, séjour de seigneurs puissants au Moyen-âge. Le second château est celui que nous connaissons aujourd’hui, entièrement réhabilité et restauré par Viollet-le-Duc au détriment de celui de Coucy.

Le premier château de Pierrefonds pourrait avoir existé dès le XIe, avant la naissance de Nivelon Ier premier seigneur du village. Le petit-fils de Nivelon agrandit le château et entendit son autorité sur une vaste étendue autour du château.
 
Mais cette lignée de seigneur s’éteignit en 1185, Philippe-Auguste acheta la châtellenie, dont les seigneurs portaient déjà à cette époque le titre de Pairs du Royaume.

C’est Louis d’Orléans, frère de Charles VI, qui jeta les fondements du château actuel, comme celui du château de la Ferté-Milon,  c’est donc le second château de Pierrefonds. Selon Enguerrand de Monstrelet dans l’une de ses chroniques, il dira la chose suivante «  un château moult bel, puissamment édifié et fort défensable » en français plus courant «  un « château bien beau, puissamment édifié avec de forte défense ».  Il avait quatre faces irrégulières et sept tours élevées de 35 mètres. Situé sur un « roc » le château est creusé dans ses fondations par des caves et cachots, Pierrefonds à le triste privilège d’être un des rares châteaux à posséder vraiment des « oubliettes » et non pas seulement de « simple » cachots. Les architectes et ouvriers ayant travaillés sur le château sont :

Robert Fouchier, sergent d’armes et charpentier du roi, peut-être celui qui a fait les plans du château. Jean Lenoir, l’architecte probable de Pierrefonds  et Jean Aubelet sergent d’armes et maçon général du Duc. Il ne faut pas faire d’anachronisme, le titre de Maçon Général étaient à l’époque un titre important équivalent à un architecte, maître d’œuvre ou  ingénieur en construction. Raymond du Temple est également souvent cité comme l'architecte de Pierrefonds.

Nicolas Bosquieux est investi du commandement du château avant d’être contraint et forcé d’abandonner cette charge en 1408 après l’assassinat de Louis Ier d’Orléans le 23 novembre 1407. Entre temps la guerre de Cent-Ans fait rage, le comte de Saint-Pol au service du Duc de Bourgogne a fait détruire des tours et les combes par le feu. Nicolas Bosquieux reste au château 10 ans plus tard après les ravages des Bourguignons.

En 1589, le château devient un refuge pour pillard, le célèbre Rieux l’utilise comme point de replis pour ravager les pays alentours.

Pour mettre un terme à cette bande de pillard et à la tentative avorté de régicide par Rieux, Henri IV fait assiéger le château par le Duc d’Epernon, sans résultat. Une nouvelle tentative du maréchal de Biron échoue également dans la même année en 1594.
 
Mais la chevauchée épique de Rieux est coupée net par sa capture dans les environs de Compiègne, il y est pendu. Le « lieutenant » Chamant du chef des brigands livra le château à Henri IV.

Sous Louis XIII  Villeneuve va tenter de faire comme Rieux, Charles de Valois envoi 15 000 hommes pour réprimer et prend le château en quelques jours.  Pour éviter que le château ne serve à nouveau de replis aux pillards, Richelieu décide alors de mettre hors d’état de service le château : destruction des toitures et entailles dans les murs.

Le château est acheté en 1810 par l’empereur Napoléon Ier pour 3000 francs. Mais c’est Napoléon III qui va restaurer le château par Viollet le Duc, cela aurait pu être cependant celui de Coucy.

 

Superbe Cour intérieure

Cour intérieure du château de Pierrefonds
 
 
 
 
Salle des Preux de Pierrefonds
 
Salle des Preux de Pierrefonds
 
 
 
 
 
Caves du Château de Pierrefonds
 
Caves du Château de Pierrefonds
 
 
 
Une émission sur LCP sur le château de Pierrefonds
{youtube}V4kfXxORNX4{/youtube}
 
 
 
 
Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateaux-picardie/chateau-pierrefonds{/gallery}