{gallery /}

Cathédrale de Senlis
 

La cathédrale Notre-Dame de Senlis est située dans la ville de Senlis dans la région Picardie. Édifiée au milieu du XIIe , fortement restaurée au XVIe siècle.

 


Informations
  •  Adresse : 1 Place Notre- Dame, 60300 Senlis
  •  Google Maps : Carte
  •  Téléphone : 03 44 53 15 38
  •  Heures d'ouvertures & Visites  : ouverte tous les jours de 09:00 – 19:00

 

Historique
  source : source sur place, site officiel, Vues pittoresques de la cathédrale de Senlis  - Par Nicolas-Marie-Joseph Chapuy,Jolimon

 
La cathédrale Notre-Dame de Senlis est édifiée à partir de 1151, en remplacement d'une précédente église, peut-être par l'évêque Pierre (1134 – 1150 environ ) ou Thibaud ( 1150 – 1155 ). Elle est édifiée sur la partie la plus ancienne de la ville de l'époque Romaine, Senlis est alors appelée Sylvanectum.

 La première église fut probablement édifiée par Saint-Rieul, 1er évêque de Senlis ( appelé aussi Régulus ), il serait venu avec Saint-Denis au cours du IIIe siècle convertir les Sylvanectes dont Senlis était la ville principale. Cependant il n'y a pas d'écrit à ce sujet sur les diverses églises qui se sont suivis jusqu'à celle que nous connaissons. Le financement décidé par les évêques de Senlis, avec leurs fonds principalement, est assez exceptionnel pour l'époque. Leurs moyens étant  limités, on a également peu de traces de donations des rois sur la construction de la cathédrale, Charles VII offrit par exemple une seconde lampe...

La construction cependant avance assez rapidement, en 1160, le portail central de la façade occidentale est terminé, en 1167 son chœur est réalisé et en 1175 la nef de la cathédrale est rajoutée. D'une certaine manière sa configuration sans transept est proche de celle de la cathédrale de Bourges qui est cependant bien plus imposante.

1180, la cathédrale est en phase de finalisation, il manque encore les transepts. En 1191, elle est consacrée par l'archevêque de la cathédrale de Reims : Guillaume aux Blanches Mains.

1240, environ, la tour Sud est allongée d'une flèche à deux étages dont un de 26 mètres ( l'autre de 14 m ), un transept est édifié également en brisant plusieurs travées.

XIVe, la salle capitulaire est rajoutée et en 1465 la chapelle du Bailli.

1429, 24 août, Jeanne d'Arc entre dans Senlis avec Charles VII après la bataille de Montépilloy qui eut lieu du 14 au 16 août. Elle y revient probablement en Avril 1430. Il est très probable qu'elle est venue prier dans la cathédrale même si aucun texte ne le confirme. Cependant elle était sûrement logée à l'intérieur de l'ancienne ville et une des premières actions qu'elle faisait c'était de venir prier dans une église, mais comme il y en avait plusieurs il n'est pas certain que ça soit la cathédrale de Senlis.

1504, l'église est incendiée par un orage. Louis XII et François Ier y apportent des donations pour reconstruire la charpente et les voûtes détruites. Débutée en 1506, la restauration se termine en 1515.

1520, construction du transept Sud, le portail est édifié par Martin Chambiges puis Pierre Chambiges, en 1538 et en 1560 le portail Nord. Pierre Chambiges est aussi l'architecte du château vieux de Saint-Germain-en-Laye, aujourd’hui musée des Antiquités Nationales, édifié par François Ier.

1671, construction d'une chapelle du Sacré-cœur sur le mur Gallo-Romain.

1777, le chœur est modifié dans les goûts de l'époque dans un style néo-classique.

Révolution Française, le mobilier disparaît et les têtes des statues du portail occidental sont détruites. Elles ont été remplacées au XIXe, c'est l'architecte Ramée qui réalise ces restaurations.

1975,  l'orgue est complété.

1986, restauration de l'intérieur

1993, restauration de la flèche qui a débuté en 1989.

 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}abbayes-eglises/picardie/senlis-cathedrale{/gallery}