{gallery /}

Abbaye de Lien dit Restauré
 

 

l’Abbaye de Lieu-Restauré, vient du latin : “locus restauratus”, terme utilisé dès le moyen-âge. Elle est située en Picardie et non loin du château de Vez et de son superbe donjon. Depuis Juin  2012 elle n'est plus ouverte à la visite, une confusion régne depuis car le propriétaire des lieux, Pascal Souillac, aimerait la transformer en temple Bouddhiste en 2013 source.


 


Informations
  •  Adresse : Le Lieu Restauré 60123 Bonneuil-en-Valois
  •  Téléphone : Office Tourisme  : 03.44.59.03.97  Association : 03 44 87 01 55 (laisser un message)
  •  Heures d'ouvertures & Visites   : ( fermé jusqu'à nouvel ordre ). Ouvert tous les Week End, de 10h à 12h et de 14h30 à 18h, tarifs 2011 : 3€
  •  
     
  •  

 

Historique
  source : source sur place, site officiel.

 

1131, le comte de Crépy , voir château de Crépy en Valois, Raoul Ier de Vermandois fait venir des moines du nouvel ordre des Prémontrés, fondé à Laon en 1120, pour desservir une chapelle. Cet ordre a pour objectif principal d’assurer les services d’une paroisse, dont celles de Bargny, Morcourt, de ce fait les moines sont peu présents dans l’abbaye.

1138, Raoul Ier offre des terres dans la vallée de l’Automne dans l’objectif d’édifier une Abbaye. Charte confirmer par l’évêque de Senlis et Bernard de Clairveaux. L’abbaye est attachée à celle de Cuissy et confirmée par le pape Eugène III.

L’Abbaye au XIIe est de type cistercienne, avec une église à chevet plat de 50 mètres de long, d’un cellier, des cuisines et un réfectoire avec voûte, d’une salle capitulaire, d’un scriptorium et d’un parloir. Les bâtiments sont revelées de quelques mètres, puis au XIIIe est creusé un canal puis au XIVe siècle agrandissement du choeur dans un style gothique avec chapelle rayonnantes.

Guerre de Cent Ans, les moines se réfugient au château de Vez et son donjon en 1417. L’abbaye est détruite au XVe, peut-être vers 1430, puis reconstruite en 1450 mais réellement terminée qu’au XVIe dans un style gothique flamboyant.
1564 – 1566, instauration d’un  régime de Commende.

Guerre de Religions, les huguenots ravagent l’abbaye en 1567, l’abbaye est alors contrainte de revendre des terres en 1570 pour sa reconstruction.

1685, des reliques de Saint-Colom, Sainte Lucide et de Sainte-Constance sont amenées dans l’abbaye qui connait depuis un regain d’intérêt.

1700, à partir de cette période plus restaurations et constructions sont réalisées et entre 1715 -1726, sont rajoutés une hôtellerie, un logis abbatial et un nouveau cloître.

1766, l’abbaye le Lieu-Restauré, est érigé en paroisse.

Révolution Française, elle est vendue en tant que bien national le 18 et 19 décembre 1791. Elle est rachetée par un marchand de bois de Boursonne, il revend alors les pierres des bâtiments.

1800, le général Leclerc rachète l’ensemble puis elle est revendu en 1828. Elle subit alors des dégradations dont les bâtiments conventuels sont détruits, puis le cloché de l’abbatiale et son chœur sont supprimés.
Puis elle devient successivement une féculerie, un entrepôt puis une ferme.

1965, l’abbaye est classée au titre des monuments historiques le 12 avril.

Aujourd’hui elle est gérée par une association.


 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}abbayes-eglises/picardie/abbaye-lieu-restaure{/gallery}