{gallery /}

Cathédrale de Meaux, Saint-Étienne
 

La construction de la cathédrale de Saint-Étienne de la ville de Meaux fut commencée à partir de 1175 mais les travaux s’arrêtèrent en 1540 et ne furent jamais réellement terminés. La cathédrale de Meaux  mesure  85 mètres de long , ce qui est une taille relativement modeste par rapport à celles de Paris et d’Amiens.

 


Informations
  •  Adresse : Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Place Charles-de-Gaulle, 77100 Meaux
  •  Téléphone : 01 64 36 41 00
  •  Heures d'ouvertures & Visites  : ouverte tous les jours.

 

Historique
  source : source sur place, site officiel.

 
1175 – 1180, c’est par le Chœur que débuta la construction de la cathédrale de Meaux.
1198, la veuve du comte de Champagne y est inhumée.
1200, le déambulatoire, trois chapelles rayonnantes, les doubles bas-côtés du chœur ainsi que l’étage des tribunes sont édifiés.
1215 – 1220,  les grosses piles de la croisée du transept sont élevées, ainsi que les niveaux supérieurs du chœur c'est-à-dire le triforium et les fenêtres hautes. De plus le chœur fut couvert de voûtes d'ogives, grâce à un dessin datant environ de 1220, réalisé par Villard de Honnecourt, il montre le chœur primitif avec ses trois chapelles rayonnantes.
1220 – 1235, c’est un nouvelle architecte qui édifie deux nouvelles travées de la Nef, une des chapelles du bas-côté droit de la nef est crée.
Vers 1270, des premiers travaux de restaurations et de nouvelles constructions sont réalisés, des problèmes de fondations en sont à l’origine. Un nouveau choeur est réalisé par Gautier de Vainfroy qui travailla également pour la cathédrale d’Évreux.
1266, de nouvelles constructions sont réalisés et financés par Jeanne de Navarre du Comté de Champagne . Les façades de deux croisillons du transept sont modifiés.
C’est à époque que la façade du bras nord réalisé par Pierre de Varinfroy, en s’inspirant de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, par soucis d’économie des statues du début du XIIIe sont réutilisées.
1317, Philippe V dit « le Long » donne des terrains pour y apporter deux nouvelles chapelles rayonnantes.
1322, Charles IV dit «  le Bel » y fait également une donation.
1331-1335, Jean de Rose, bourgeois de la ville de Meaux, apporte une donation pour une chapelle latérale à droite de la Nef.
1335, Philippe VI accorde l’autorisation d’allongement de la nef de trois travées.
1336, les tympans de deux portains sont réalisés.
1358, une Jacquerie paysanne stoppe les travaux.  Guillaume Callet mène la révolte, ils brûlent plusieurs dizaines de maisons et tuant les habitants dans les alentours de Meaux. La ville ouvre la porte aux émeutiers et le maire Jean Soulas dénonce les nobles. Le comte de Foix, Gaston Phoebus, est cependant arrivé à temps et avec les chevaliers ils massacrent les révoltés.
1390, en pleine guerre de Cent Ans, les travaux reprennent jusqu’en 1410.
1421, la ville est assiégé par les Anglais, ce qui arrête les travaux de la cathédrale. Après 5 mois de siège la ville décide de se rendre le 10 mai 1422, les défenseurs sont massacrés par les godons.
1422 – 1436, Meaux est  occupée par les Anglais.
1464, les privilèges de la cathédrale sont restitués par Louis XI.
Fin XVe, trois dernières travées sont terminées
1505 – 1540, construction et finition de la tour de droite.
1506, le portail de gauche est achevé, ainsi qu’une chapelle à gauche de la Nef.
1530 - 1540, derniers travaux, achèvement du clocher. La cathédrale ne sera jamais finalisée.
1562, en plein guerre de Religion la cathédrale est pillée. La ville devient très active cependant du côté Protestant. Il en demeure que la cathédrale ne fut donc jamais terminée, un peu comme celle de Saint-Eustache.
XIXe siècle, de 1839 à 1894 est effectuée une importante restauration.

 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}abbayes-eglises/idf/77/cathedrale-meaux{/gallery}