Histoire & Visite

 

Château de la Crête, Audes

 

Il est situé en contrebas du château récent de la Crète, édifié au XIXe siècle, dans le village de l’Audes dans l’Allier. Le château médiéval serait daté du XIVe mais il est fort probable qu'il existait déjà au XIIIe siècle une fortification. Totalement méconnu aujourd’hui, voir oublié, il a cependant appartenu manifestement à la puissante famille de Culant. Il reste encore de belles ruines mais il est historiquement très peu fourni à croire qu’il a passé la guerre de Cent-Ans sans ombrage, ce qui est peu probable au vu du contexte à l'époque.

 

 

Historique & Histoire 
source : source sur place, documentation diverses,

 

 

 

1245, Renoul II de Culant est probablement le seigneur de La Creste, nom du château initialement. Il fait une donation au prieuré de la Chapelle-Aude.

Il fait construire également la chapelle Notre Dame de Sardat dans sa seigneurie de la Creste, paroisse d’Aude. Elle fut construite probablement sur l'emplacement de la chapelle actuelle du château dont il reste le clocher de cette époque.[i]

 

Fin XIVe

Guichard de Culant, né vers 1338, est seigneur de Saint-Amand-Montrond et de la Creste [ii].  Dans un registre il signalait que certaines femmes et hommes lui devaient une taille après Pâques et l’autre après Août. Le procureur du duc de Bourbon estimait pour sa part que ces femmes au service de Guichard de Culant lui appartenait. Mais Guichard de Culant meurt probablement vers 1395, c’est donc Jean de Culant et Louis de Culant qui reprirent le procès à leur compte.

 

XVe

1413, au début du XVe siècle, le château appartient toujours au Culant, puisque en effet le procès fait par le procureur du duc de Bourbon est gagné par les Culant par l’arrêt du 20 octobre 1413.

Après Jean de Culant, c’est Charles de Culant, baron de Culant, qui est seigneur de La Creste.

1436, 22 février, le seigneur de La Creste, Charles de Culant, est convoqué par Pierre du Bois, lieutenant d’Issoudun au château de Saint-Sévère. On peut penser que le château est donc toujours aux mains des français.[iii] Charles de Culant obtient lors d’un procès que Louis de Sully doit lui rendre hommage au sujet de la seigneurie de Saint-Amand-Montrond.[iv]

1490, Georgette de Culan devenue veuve vend les terres de la Creste et Saint Désiré à Jean de Blanchefort : il devient Maréchal des Logis de France (12/12/1473), Chambellan du Roi Charles VIII, Gouverneur d'Auxerre (1478), Maire de Bordeaux. Il épouse le 11 juin 1475 Andrée de Noroy [ou Nozay) baronne de Manteresse, dame de La Creste et Targé ( elle est veuve de Jean de Menou).

Son fils François de Blanchefort épouse Renée de Prie, fille d’Aymar, seigneur de Prie et du château de Montpoupon, Grand-Maître des Arbalétriers de France.

Ils auront Gilbert de Blanchefort qui épouse en 1543 Marie de Créquy.

1554, Ils vendent les terres de La Creste à Jean de Beaucaire.

 

XVIe

1558, Jean de Beaucaire vend la seigneurie à son frère François de Beaucaire de Péguillon appartient à une famille bourbonnaise. Il a été évêque de Metz de 1555 à 1568. Il est connu aussi comme théologien et comme historien Il fut seigneur de Creste , mais aussi de Liénesse, à Neuilly-en-Dun (Cher). Il est né le 15 avril 1514 au château de la Crête à Audes, mais il sera élevé au château de Chantelle. Il y meurt mort le 14 février 1591.  Il est enterré dans l'église d'Audes, où l'on peut encore voir son tombeau.

 

1929, le château est le siège social de la Société de Chasses d’Audes et Vaux, dont le but est la répression du braconnage. [v]

2006, le château en totalité, comprenant l'ancien château avec son système défensif et son pont, le nouveau château avec son portail extérieur, sa chapelle et ses communs (cad. ZA 12) : inscription par arrêté du 28 décembre 2006.

 

[i] Histoire et coutumes du prieuré de La Chapelle-Aude / par Emile Chénon

[ii] Mémoire généalogique pour messire René-Alexandre, marquis de Culant,... contre le sieur de La Chenaye-Des-Bois, auteur du "Dictionnaire héraldique"...

[iii] Mémoires de la société des sciences naturelles et archéologiques de la Creuse 1954

 

Photographies