{gallery /}

 

Château et Chapelle de Vauguillain

 

 

 chateau chapelle vauguillain saint julien sault drone

Le château de Vauguillain, sur le mont Saint-Julien à Saint-Julien-du-Sault en région Bourgogne-Franche-Comté, fut édifié au XIIe siècle vers 1168. S’il n’existe pas de vestige de fortifications antérieures, on sait cependant ,par la découverte en 1850 d’un sarcophage gallo-romain, que les lieux furent habités depuis la nuit des temps. Elle fut édifiée par l'archevêque Guillaume de Champagne, dit Guillaume aux blanches mains, qui a donné son nom à Vauguillain (vallée de Guillaume). source

Le premier gouverneur de la forteresse, connue, est Simon de Jussemicourt présent en 1363.

1406, pendant la guerre de Cent-Ans les fortifications sont détruites puis reconstruites par les habitants.

1492, après une nouvelle destruction de la forteresse, il y a une construction par l’archevêque Tristan de Salazar des remises et écuries.

Description de Victor Petit : « C’est une chapelle antique, reste d’un château fort qui d’un côté dominait la ville et de l’autre le cours de la rivière. L’emplacement du castel est bien fixé par les ruines qui jonchent le sol : ici les assises des tours, là les murs d’enceinte ; en cet endroit un puits presque comblé et dont la profondeur était un sujet d’étonnement et d’entretien entre les habitants de Saint-Julien. Avant la Révolution Française de 1789, il existait dans les archives du baillage de Sens une sentence qui portait qu’elle était rendue « sous la protection des canons de la forteresse de Saint-Julien-du-Sault. Chaque année, le lundi de Pentecôte, la population de Saint-Julien et des pays voisins venait autrefois danser sur ces hauteurs et près de ces ruines »
L'enceinte du château comprenait la maison seigneuriale qui communiquait avec la chapelle par une porte, un puits creusé au nord de la chapelle. Il servait de résidence aux archevêques de Sens. On peut voir les ruines de l'ancienne enceinte du château dont la grosse tour ronde dite « tour Baron » qui était reliée à une tour carrée.

Chateau Chapelle Vauguillain Saint Julien du Sault

1630, le cardinal de Richelieu d’après une ordonnance royale de 1626, fait détruire une grande partie de l’enceinte. Seule la chapelle de Vauguillain est entretenue par les habitants de Saint-Julien-de-Sault.

1925, l’enceinte du château est inscrite au titre des monuments historiques.

1933, le château appartient à un Mme Desormeaux.

1959, c’est la chapelle du château qui est rajouté au titre des monuments historiques.

1981, une partie des remparts sont partiellement remis en état.

La chapelle Saint-Julien porte une des légendes de la ville : « Julien, centurion romain, était poursuivi parce que chrétien. Arrivé au sommet de la montagne dominée aujourd'hui par la chapelle, il ne vit d'autre salut que de tenter un "sault" des plus prodigieux. Pressant les flancs de son coursier, il franchit la distance qui le séparait de la vallée et c'est sous le sabot de son cheval qu'une source merveilleuse jaillit » a écrit, dans l'un de ses ouvrages, Philippe Makédonsky. source

 

Vidéo par Guy Bourras, maire du village

 

 

 

 


Informations
  • Adresse : accessible à partir de : Avenue de la Gare ou rue de la Fontaine, 89348 Saint-Julien-du-Sault
  • Téléphone : 
  • Heures d'ouvertures & Visites  :  Elle est visible facilement de jour et de nuit, propriété communale. Parfois il est possible de la visiter de l'intérieur ( en général pendant les journées du patrimoine ) se renseigner à la mairie. Il est possible d'acheter un ouvrage sur la chapelle et le château ici : La Gazette 89
  •  

 

Photographies

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateaux-bourgogne/saint-julien-du-sault/{/gallery}