{gallery /}

 

Tour de la motte forte, Arnay le Duc
 

Tour Arnay le Duc

Arnay le Duc, jolie bourgade de Bourgogne, est située sur Nationale 6. Aujourd'hui village un peu abandonnée principalement à cause de l'autoroute A6, Arnay le Duc a pu garder, à la différence de Saulieu et son restaurant , une  partie de son patrimoine historique. Une petite halte au village, avec la visite de l'église , de sa tour dit de la Motte forte qui faisait parti d'un ancien château du XIIe ( mais la tour est du XVe ) est plutôt agréable même si le dimanche il n'y pas âme qui vive....( sauf la tour, l'office du tourisme et les anciens Hospices ).

Arnay le Duc possède aussi quelques éléments de son histoire : la belle Eglise Saint-Laurent, l'Hôtel de Ville qui est l'ancienne maison du Bailliage,  les anciens Hospices Saint-Pierre, la maison Bourgogne ( aujourd'hui la Maison du Tourisme ) , et le château des  Princes de Condé qui lui ne se visite pas.

 


Informations
  •  Adresse : Rue de l'église, 21230 Arnay-le-Duc
  •  Téléphone :   03.80.90.07.55
  •  Heures d'ouvertures & Visites  :
  •  
  • Entrée Libre & Gratuite , des expositions temporaires dans la tour sont proposées en été .
  • Tour ouverte du mardi au dimanche 10h à 12h et de 14h30 à 18h30 ( Juillet - Août ), pour les autres périodes se renseigner.
  • Pour se garer il vaut mieux à côté de l'Hôtel de Ville ou l'Office du Tourisme, les rues sont parfois très étroites !
  •  
  • Pour les journées du Patrimoine : Horaires : Sam et dim 10h-12h/14h-18h.

 

Historique
  sources : texte fournis à la tour

 

Vu Arnay le Duc

Vue d'Arnay le Duc, sur la gauche la tour de la Motte Forte, au centre l'église Saint-Laurent et sur la droite le château des Condé.


Le château féodal de la Motte Forte fut construit sur un ancien castrum romain, sans doute au début du Vllème siècle. Arnay avait des seigneurs particuliers. Ainsi en 1092 Girard d'Arnay fait don de sa chapelle castrale pour servir d'église paroissiale.

En 1215 Hugues d'Arnay donne au Duc de Bourgogne Eudes lll sa châtellenie d'Arnay, qui depuis fut appelée ARNAY LE DUC.

Le château fort avait la forme d'un carré de 130 à 140 m de côté avec une tour à chaque angle et portes correspondantes, car les voies romaines Autun-Langres, Autun-Alésia, Chalon-Sens et celle du Morvan se croisaient à l'intérieur du château fort. Place Bonaventure des Périers existe encore le ceintre d'un portail d'entrée de cette Motte Forte. Le pont levis était placé sur le fossé en bas de l'église actuelle. Philippe de Rouvres, dernier duc de la première race, étant mort sans postérité, la Bourgogne rentra momentanément sous la souveraineté du roi Jean, qui envoya pour gouverner et administrer le duché en son nom, Jean de Melun, comte de Tancarville.

Ce fut pendant cet interrègne que cession fut faite, le 25 mars 1361, aux habitants d'Arnay le Duc, des Château et Motte Forte, avec leurs dépendances, à la charge de les réparer, défendre et entretenir par eux et leurs retrayans, et de payer au Prince : 13 livres, 6 sols et 8 deniers de cense perpétuelle.
« et avec, les habitants seront tenus de faire édifier, en une partie de la dite Moute, pour mettre les prisonniers du Roy, prison convenable, à leur propre coût et dépens ».
Les villages retrayans du Château et d'Arnay le Duc étaient : Sivry, St Prix, Chassenay, Juilly, Blangey, Jouey , Angoste et Pochez.

Lorsqu'ils étaient devenus propriétaires, les habitants s'étaient engagés à entretenir le château, il n'en firent rien et à partir du XVIème siècle ils utilisèrent les matériaux pour reconstruire les remparts de la ville ou en aliénèrent des parcelles aux particuliers.
Le château était en ruine en 1536, et le 17 mai 1593, marché conclu par les échevîns pour faire opérer la démolition jusqu'à rez de terre la tour dite du fer à cheval (rue V. Proutat). Le démantèlement en fut systématiquement achevé au XVIIIème siècle, afin de donner des dégagements à l'église St Laurent qui occupait le centre de l'ancienne enceinte. La tour actuelle de la Motte Forte fut commencé vers 1529, la date qui figure au-dessus de la porte d'entrée, 1656, est celle de réparations, sans doute.

Le 27 juin 1570 se déroule la bataille d'Arnay le Duc entre 4000 protestants, dirigés par Garpard II de Coligny, face 12 000 hommes de l'armée royale, commandée par le maréchal Artus Cossé-Brissac. Le futur Henri IV, Henri de Navarre, participe alors à sa première bataille.  Elle se solde par la victoire des protestants.

Ce donjon servit de prison, d'Hôtel de Ville jusqu'en 1764 et de bibliothèque en 1786. Il est à remarquer que la girouette qui est sur cette tour porte la couronne ducale.

D'après C. Lavîrotte et P. Creusvaux.

Description de la Tour de la Motte Forte

Remarque : les mâchicoulis sont très petits, ils n'ont pas du servir beaucoup, je ne suis même pas sur qu'ils aient une utilisation militaire réelle. D'un bon diamètre intérieur de 6.55m, le mur fait 1.90m d'épaisseur , avec 5 étages dont 4 avec cheminés, hauteur 22.30. Il y a une cave qui a pu probablement servir de Cellier ou accessoirement de Prison. La construction certes bien dense et solide, est assez confortable même si les cheminées ne sont pas forcément d'époque. Le toit n'était probablement pas en poivrières comme aujourd'hui, en effet la petite tourelle d'escalier possède une porte qui y mène aujourd'hui ce qui n'a évidemment aucun intéret. Le toit à donc du être modifié pour le confort des personnes et transformés en habitation ( et prison )

 

Photographies
 
{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateaux-bourgogne/arnay-le-duc{/gallery}