Entrevue de Montoire
 

 

 

 Le 24 octobre 1940, Hitler rencontre Pétain à Montoire, dans le Loir-et-Cher. La collaboration est en marche depuis son message du 11 octobre 1940, date à laquelle il entérine la collaboration active avec l'occupant.

 

entrevue montoire petain hitler

Adolf Hitler rencontre  le chef d’Etat Français le maréchal Henri Philippe Pétain à Montoire-sur-le-Loir. Au milieu,  l’interprète, le Dr Paul Schmidt. A droite, le ministre des Affaires étrangères du Reich Joachim von Ribbentrop. De cette rencontre, Pétain dira le 30 octobre dans son discours :

" J'ai rencontré jeudi dernier le chancelier du reich,... c'est librement que je me suis rendu à l'invitation du Fuher, une collaboration a été envisagée entre nos deux pays, j'en ai accepté le principe... cette politique est la mienne, c'est moi seul que l'histoire jugera, suivez-moi"

On revit ces derniers en juin 1940 et Montoire fut constamment occupé par des détachements plus ou moins importants. Leur nombre augmenta vers le milieu d’octobre 1940. Des officiers firent placer à l’entrée des caves des Rochettes et de Saint-Oustrille des écriteaux indiquant la capacité des abris en cas de bombardements aériens.

Dans la nuit du 21 au 22 octobre, une file ininterrompue de véhicules militaires roulait de Vendôme à Montoire, des batteries anti-aériennes étant installées sur les coteaux, les lignes téléphoniques se multipliaient, des chevaux de frise et des fils de fer barbelés étaient placés à tous les passages à niveau ; Saint-Rimay, Villavard* Montoire étaient pleins de troupes en uniforme vert-de-gris.

Puis la presque totalité des employés du chemin de fer fut renvoyée et remplacée par des cheminots allemands ; des patrouilles perquisitionnaient dans toutes les maisons en bordure de la voie entre Montoire et Saint-Rimay ; enfin, le 22 octobre, les habitants de ces maisons reçurent l’ordre de fermer leurs volets et l’interdiction de sortir ; l’électricité et le téléphone furent coupés et certaines routes gardées et interdites.

Le 22 octobre 1940 vers 5 heures de l’après-midi, une demi-douzaine d’avions de chasse Messerschmitt tournoya pendant une demi-heure à faible altitude au-dessus de la ville. Dans la gare de Montoire, décorée de drapeaux rouges à croix gammées, ornée de palmiers amenés de Tours en camions et sur le tapis des grands mariages, Hitler recevait Pierre Laval.

Le jeudi matin 24, les plantes vertes revenaient à Montoire, on déroulait le tapis dans la gare, le téléphone et l’électricité étaient supprimés et les riverains bloqués dans leurs maisons. Ce qui ne les empêcha d’ailleurs pas de voir stationner dans la gare deux trains blindés hérissés de canons et qui auraient pu, en cas d’alerte, gagner en quelques minutes le tunnel de Saint-Rimay tout proche. Montoire était rempli de grosses voitures noires transportant des officiers de haut grade.

 

gare de montoire

Gare de Montoire aujourd'hui en 2020, elle est occupée aujourd'hui par un petit musée.

 

A la fin delà journée, sous la pluie, toutes les voitures quittaient la région ; personne n’avait vu passer le maréchal Pétain ; seuls les rares cheminots français employés à la gare avaient vu Hitler : il était sorti un instant pour passer en revue devant l’Hôtel des Voyageurs un détachement qui rendait les honneurs.hérissés de canons et qui auraient pu, en cas d’alerte, gagner en quelques minutes le tunnel de Saint-Rimay tout proche. Montoire était rempli de grosses voitures noires transportant des officiers de haut grade. A la fin delà journée, sous la pluie, toutes les voitures quittaient la région ; personne n’avait vu passer le maréchal Pétain ; seuls les rares cheminots français employés à la gare avaient vu Hitler : il était sorti un instant pour passer en revue devant l’Hôtel des Voyageurs un détachement qui rendait les honneurs.— Pendant les deux jours d’entrevue le maire de Montoire, M. Renard, avait été gardé à vue à son domicile et il avait dû goûter le lait destiné à l’alimentation du Führer.

 

entrevue de montoire

C'est dans cette gare qu'a eu lieu l'entrevue, elle n'a pas totalement l'aspect de l'époque et a perdu quelques éléments.

 

  

 

 

sources : 

 

Photographies & Photos

Recherche dans le site