{gallery /}

Maison Forte de Vesvre
 

 

La Tour de Vesvre actuelle fut édifiée au XIIe siècle et modifiée principalement au XVe et XVIIe siècle. Elle fait face à une ancienne motte castrale, toujours visible et dans un bel état de conservation avec sa basse-cour, qui fut présente au IXe siècle au moins.

Dans le Berry et à la frontière Bourguigonne, la Maison Forte de Vesvre, ou Tour de Vesvre, est un bel élément d'architecture  du XIIe. Entièrement restaurée sur une période de 15 ans, pour un budget de 4 millions d'euro financé pour environ 75% par l'état et le reste par la municipalité, la tour bénéficie donc d'un bon programme de fouille archéologique et de restauration, faisant encore l'objet  de recherches notamment par l'INRAP.

Les bâtiments entourant la tour ainsi que la Maison-Forte appartiennent à la municipalité qui permet d'y faire des expositions, des réunions d'habitants et la grange est une sorte de salle polyvalente à usage multiple.

 

Historique
  source : source sur place, documentation diverses, site officiel



 

Située sur le bord d'un "Grand Chemin" reliant Bourges à Sancerre, c'est probablement dès le Haut Moyen Âge que la position de Vesvre doit son existence, il n'y a pas eu en effet de découvertes attestant la présence à l'époque Gallo-Romaine assez courante dans le Berry.

La Motte avait en son sommet une tour de guet en bois, le logis seigneurial devait cependant être construit dans un confort plus habitable avec torchis et charpente, néanmoins pendant plusieurs siècles ces constructions furent relativement périssables et surtout sujet à la destruction par le feu.

 



La première famille à s'y installer fut la famille de Vesvre, vassaux des Seuly. Ils édifièrent une motte castrale probablement vers le IXe siècle, avec basse-cour et peut-être une habitation seigneuriale à l'autre bout du domaine. L'ensemble possédait une fortification faite de fossés assez profond, des haies, palissades en bois.

 



Au XIIe siècle, le site de Vesvre suit l'évolution militaire avec la construction d'une maison-forte en pierre, mais étonnamment elle est construite quasiment en dehors de la motte en plein marécage et sur le bord du « grand chemin ». D'une  surface au sol de 315 m², et dont le chemin de ronde culmine à 16 m de hauteur. La Tour, bâtie sur une plateforme carrée entourée de douves et défendue par quatre tourelle d'angle, connaîtra de nombreux et profonds remaniements (charpente, niveaux intérieurs). La forme actuelle de la tour est du XIIe mais l'aménagement intérieur est celui du XVIIe siècle, le toit ainsi que la charpente sont du XVe.

XIIIe siècle, la seigneurie de Vesvre est coupée en deux, avec le fief de la Motte et le fied de la Tour comportant également le village de Neuvy.

XVe, en 1440, le fief de la Motte de Vesvre est intégrée à celle de Montigny par Jean de La Grange , puis plus tardivement à celle des Aix au XVIe siècle. Tabdus que celle de la Tour passe entre les mains des Fontenay, des Dumesnil-Simon, puis des Letellier et des Perrinet.

Un logis seigneurial style Renaissance, aujourd’hui ruiné, fut accolé à l’Ouest de la Tour par la famille de Fontenay à la fin du XVe siècle. D’autres bâtiments de la même époque, dont il ne reste que des vestiges difficiles à interpréter, ont recouvert, au Nord de la plateforme de la Tour, des éléments défensifs plus anciens.

Si des fouilles ont mis au jour dans la cour de la ferme des substructions remontant au XIII° siècle, preuves d’une ferme fortifiée, les bâtiments visibles aujourd’hui ne remontent pas au-delà de 1500, date avancée par les spécialistes. Ainsi le colombier est édifié, à cheval sur le mur d’enceinte, et le mur, côté rue, de la grange n’est autre que le mur d’enceinte. Le colombier présente la particularité de disposer de 3 bouches à feu aménagées au milieu des boulins (alvéoles pour les pigeons). Cette ferme comportait aussi à l’Ouest une porte d’entrée flanquée de deux tourelles, dont une subsiste. Un pont-levis permettait de circuler entre la ferme et la plateforme de la Tour (Document du XVIIème siècle).

 


De nombreux documents de diverses époques (XIIe -XVIIe siècles) font état d’une chapelle sur le site de Vesvre. Probablement située au départ dans la basse-cour, et consacrée à St-Julien, il est possible que son culte ait été transféré dans l’église paroissiale, ce qui expliquerait le nom du village de  Neuvy à deux Clochers. Dans la Tour un oratoire dont le décor de la renaissance évoque une salle dévolue à la prière. ( source site officiel )

 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateau-du-centre/tour-vesvre{/gallery}