{gallery /}

Sainte-Chapelle du Château de Châteaudun
 

Sainte-Chapelle de Châteaudun

La Sainte-Chapelle princière, la quatrième du genre après celles de Bourbon l'Archambault ( 1315 ), de Riom ( 1382 ) et de Bourges ( 1405 ),  fut édifiée par le Comte de Dunois dès 1451 et finalisée en 1464 ou 1465. Elle fut consacrée Sainte-Chapelle  princière, par le pape en 1491. Elle détenait jusqu'à la Révolution Française un vrai , supposé, morceau de la croix.  Une grande partie de la famille de Dunois, Longueville, furent inhumées dans la chapelle mais l'ensemble fut détruits pendant les années de terreur révolutionnaire.

 

Articles connexes. Château de Châteaudun - Comte de Dunois - les Saintes-Chapelles


 


Informations
  •  Adresse : Château de Châteaudun
  •  Google Maps : 
  •  Téléphone : 
  •  Heures d'ouvertures & Visites & Météo :
  • voir château de Châteaudun

 

Historique
  sources : Histoire du Château de Châteaudun - LD Coudray - 1871 - Information au château de Châteaudun - Basilique Clery-Saint-André

 

Le Comte de Dunois entreprend d’important travaux dans le château à partir de 1450, dont probablement la façade magnifique et impressionnante de l’aile de Saint-Médard, aujourd’hui appelée aile Dunois. Il fait construire la Sainte-Chapelle, début des travaux vers 1451, qui jouxte le Donjon, avec un accès direct, et l’aile Saint-Médard  ( aile Dunois aujourd’hui ), elle est dédiée en 1464 . Cette Sainte-Chapelle remplace une précédente édifiée au XIIIe mais en ruine, dédiée à Saint-André, avant la fin de la construction une petite chapelle est construite dédiée à Saint-Roch,  Saint-Sébastien et peut-être Saint-Jean, elle subsista jusqu’à la révolution française et servit de sépultures aux chanoines de la Sainte-Chapelle.
 
Nef de la Sainte-Chapelle

Marie d’Harcourt, la femme de Dunois, décède au Château le 1er septembre 1464, elle est inhumée dans la chapelle le 8 septembre, ce qui sous-entend que la chapelle est en phase d’être terminée ou finalisée.

La Sainte-Chapelle est consacrée par le cardinal d’Estouville, celui-là même qui s’occupa du procès de réhabilitation de la Pucelle d’Orléans, en effet en 1452 le pape Nicolas V lui demande d’ouvrir le dossier relatif au procès de condamnation de Jeanne d'Arc.
Le titre cependant de Sainte-Chapelle ne fut accorder qu’en 1491.

Dunois pour assurer la pérennité de la fondation qu’il crée réunie Juvénal des Ursins, Chancelier de France, Jean Douet ( premier présidents de la cour du Parlement ),  Jean Leboulanger ( troisième président du Parlement ), Jean de Courcelles, François Hallé avocat du roi , Jean Dumesnil, Simon Lescuyer seigneur de Maupas et Miles d’Illiers évêque de Chartres.
Texte de Bellier de Chavignerie «  Jean d’Orléans déclara qu’il serait établi, dans l’intérieur du Château de Châteaudun, une Sainte-Chapelle, dédiée à la Sainte-Vierge, aux Saint Anges et à Saint-Jean Baptiste, dans laquelle serait établi un prieuré conventuel, de l’ordre et de la règne de Saint Victor de Paris, renfermant treize religieux, sous l’obédience, d’un prieur, nommé par l’Abbé de Saint-Victoré.
 
Triple Voûte
 
Une des caractéristique des chapelles "dunoises" sont ses voûtes Tripartite par série de trois voûtes , on peut observer la même dans la chapelle de Dunois dans la basilique de Clery-Saint-André.
 
 
Triple ogive, voute
 
Voûtes dans la basilique de Clery-Saint-André, chapelle de Dunois.

Attendu l’exiguïté de la Sainte-Chapelle, Jean de Dunois stipula que, au cas où m’on ferait des sépulcres à l’intérieur, pour aucune ou raison, ils ne pourraient être élevés au-dessus du sol, mais qu’ils seraient établis à ras de terre, il accordait la faculté de graver des épitaphes et de reproduire en sculpture l’effigie du défunt. » Malheureusement ses dalles et sépulcres ont été détruites à la révolution française. L’abbaye de Saint-Victor est stipulé car le Comte de Dunois fut  éduqué en partie par ces derniers, mais ces derniers refusèrent l’offre.

Le 5 décembre 1468, le comte de Dunois fut inhumé, seulement le cœur, dans à Châteaudun dans la Sainte-Chapelle, son corps est lui dans la basilique de Saint-Clery.



Photographies
 

{gallery}abbayes-eglises/sainte-chapelle-chateaudun{/gallery}