{gallery /}

 

Eglise Saint-Germain l'Auxerrois
 

 

Choeur de Saint Germain l'AuxerroisChoeur de Saint-Germain l'Auxerrois

L'église de Saint-Germain l’Auxerrois  s’étend sur une période de construction du XIIe au XIXe, elle est située en face du Louvre. Elle fut parfois appelée Saint-Germain-le-Rond. La partie la plus ancienne est la tour romane, qui date du XIIe siècle. Elle était surmontée d'une flèche qui fut abattue vers 1754 et remplacée par la balustrade actuelle.Elle est réputée pour avoir fait sonnée le tocsin lançant le massacre de la Saint-Barthelemy.


Informations
  •  Adresse : 2, Place du Louvre 75001 Paris - Métro : Louvre Rivoli, ligne 1
  •  Téléphone :   01 42 60 13 96
  •  Heures d'ouvertures & Visites & Météo :  

  • 8h à19h en semaine et de 9h à 20h le week-end

 

Historique
   sources : documentations diverses, équipement de Paris

 


En 655, Saint-Landry est inhumée dans la première église. Au VIIIe,  IXe et Xe siècle, l’église prends le nom de  Saint-Germain-le-Rond  probablement parce qu’elle servait de baptistère aux habitants, une époque où les baptistères étaient bâtis généralement en rond d’où son nom.

 

Saint-Germain l'Auxerrois entre 1858 et 1870

Saint-Germain l'Auxerrois entre 1858 et 1870, photographie d'Edouard Baldus, source )


Lors de l’invasion Normande en 885-886  après l’avoir fortifiée, elle est détruite puis reconstruite après leur départ par le Roi Robert au XIe. Pendant plusieurs siècles l’évêque, ou son représentant, a droit de justice prérogative normalement réservée à la Royauté. Ce traité instaure aussi un mutuel serment de fidélité, du Roi à l’Evêque et vice-versa.
Mais en 1136, l’Eglise perd une partie de son pouvoir en signant avec Louis VI Le Gros un traité donnant au roi de France les deux tiers de tous les droits qui étaient prélevés sur les territoires gérés par Saint-Germain l’Auxerrois, territoire qui comprenait notamment l’actuel Halles de Paris.


Philippe-Auguste fait construire sur ce territoire le château du Louvre, par sa situation elle devient alors la paroisse des rois et des enfants royaux y sont baptisés.
Remaniée au milieu du XIIe,  son portail occidental est réalisé entre 1220 et 1230. Le chœur, la première travée de la chapelle de la Vierge sont du XIVe, la Nef et son porche actuel du XVe, le transept et les chapelles du chœur au XVIe. L’église est terminée vers 1580. Aujourd’hui il ne reste du XIIe siècle plus que la tour romane, à l’arrière de l’édifice, qui comportait alors, jusqu’en 1754, une flèche remplacée par une balustrade.

 

Situation de l'église au XVIe, vers 1550, carte publiée en 1553 Saint Germain l'Auxerrois au XVIIe  

 

Situation de l'église au XVIe, vers 1550, carte ( détail ) publiée en 1553 ( Source ) et gravure de Saint Germain l'Auxerrois au XVIIe par Matthaüs MERIAN.

 

En 1572 , dans la nuit du 23 au 27 août, le tocsin aurait donné le signal du début du massacre des protestants, fait plausible au vu de la proximité du Louvre. Une de ces cloches, de 1527, existe toujours dans la tour romane du XIIe.

Au XVIIe, d’importantes modifications sont apportées mais au XVIIe siècle et au siècle suivant des destructions sont faites sur le portail occidental, des artistes tels que Jean Goujon, Pierre Lescot, Claude Bacarit et Louis-Claude Vassé.  À la révolution française l’église est fermée dès 1793, mais en 1802 l’église catholique récupère le lieu de culte. En 1831 l’église est à nouveau fermée après avoir été profane le 14 et 15 février, c’est seulement 6 ans plus tard en 1837, le 13 mai, que l’église est rouverte. Elle a pu servir de mairie temporairement jusqu'en 1840 comme le révèle cette peinture d'Aguste Wynantz :

Saint-Germain l'Auxerrois en 1840 par Auguste Wynantz ( Musée Carnavalet )

Saint-Germain l'Auxerrois en 1840 par Auguste Wynantz ( Musée Carnavalet )

Comme beaucoup de lieu de culte, l’église est restaurée en grande partie en 1839 par l'architecte Lassus qui est connu pour avoir restauré la Sainte-Chapelle. L'architecte Hittorff est  chargé en 1855 de la construction de la mairie du 1er l'arrondissement de Paris. La mairie devait garder, selon le cahier des charges, l'aspect général et la silhouette de l'église sans la reproduire à l'identique pour identifier facilement leur fonction initiale. Ballu est lui chargé de construire le beffroi entre la mairie et l'église en 1858, il prend exemple sur la tour Saint-Jacques qu'il avait fait restauré précédemment.

Sa situation en face du Louvre a fait de l’église un lieu où de nombreux artistes ayant travaillés et logés au Louvre ont été enterrés à Saint-Germain l’Auxerrois.

 

Saint Germain l'Auxerrois XIIIe Saint Germain l'Auxerrois, XVe ange de Bénitier dans l'église Saint Germain l'Auxerrois

Saint Germain l'Auxerrois XIIIeSaint Germain l'Auxerrois  XVe, ange de bénitier dans l'église ( détail )

Charles de Rostaing Tristan de Rostaing, XVIIe Porche de l'église Saint Germain l'Auxerrois

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}abbayes-eglises/idf/75/saint-germain-lauxerrois{/gallery}