{gallery /}

Château de Loges ou Château de Morlet
 

 

Le château de Morlet , où château de Loges,  est dans la commune de Morlet en Saône et Loire. Il a été construit à la fin du XIIIe siècle par le seigneur de Loges avec un Château-Fort et un pont-levis. Au XIVe siècle, au retour des Croisades, après avoir échappé de justesse à la mort lors d'une tempête, le seigneur de Loges fait ériger une chapelle. Le château, notamment le corps des logis,  est transformé en demeure de la Renaissance au milieu du XVIe siècle avec notamment une porte qui prend exemple sur le palais Pitti de Florence, mais qui garde une fonction défensive avec en particulier des canonnières.


Informations
  •  Adresse : 2 rue de la Brieure - 71360 Morlet - Accès D973
  •  Téléphone : 06 78 83 36 94
  •  Site  :
  •  Heures d'ouvertures & Visites  :  Propriété privée ne se visite pas, cependant il pourrait être modifié en chambre d'hôtes sous peu. Il est exceptionnellement ouvert lors des journées du patrimoine de 2013 et 2014 :
    Horaires : dim 10h-18h Tarif adulte : 6 € ( 2014 ) Tarif enfant (de 8 à 16 ans) : 4€

 
 Les seigneurs de Loges, Bourgogne (1)

Simon, Seigneur de Loges, en Bourgogne , eut avec Françoise d’Amanges, Dame de Maleine.
Hugues, Seigneur de Loges et de la Boulaye, Bailli d’Autun, qui s’est marié avec Louise de Rabutin,
Louis, seigneur de Loges, aussi Bailli d’Autun, qui s’est marié avec Françoise de Rouault de Gamaches
Christophe avec Philiberte , femme de Jean de Nagu, Seigneur de Varennes, fils de Philiebert seigneur de Nagu, et Jeanne de Chevriers
Christophe, Seigneur des Loges, fut un des 100 gentilshommes de la Chambre du Roi Henri III, eut Alix de Nagu, Dame de Faulin, son épouse,  sœur de Jean de Nagu .
Pierre de Loges, qui se maria avec Anne de Montconis, fille de Guillaume, Seigneur de Champrongeroux, et gouverneur de Tournay (2) et Claudine de Montonneim. Il eut pour Fils Philibert , seigneur de Loges et de la Perrouse, marié avec Anne-Profpere de Gorras, Dame de Coberthoud et d’Ecrivieux, fille de Pierre-Marc .


En 1680 la seigneurie de Loges est acquise par Jean Morelet ( ou Morlet ), doyen de Notre-Dame de Beaune.
1700, le nom de seigneurie de Loges est remplacé par Morlet.

Le corps de logis est modernisé au XVIIIe siècle par Philippe Bouillé.
Entre le XVIIIe siècle et le XXe siècle, le château appartient aux Bouhier ( ou Bouillé ), puis aux Vogüe, puis la famille de Louvencourt et enfin en 2013 par la famille Debost.

Le corps de logis est entre deux tours carrées, dont une est bien plus imposante que l’autre puisqu'elle fait la taille en largeur du logis alors que l'autre est plus une tour d'angle carrée. La plus grande des tours serait la plus ancienne et aurait donc pu servir de donjon, ses meurtrières très fines sont d’une époque probable du XIIIe, mais les fenêtres à meneaux sont du XVe. Le château était entouré de douves sèches.


 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateaux-bourgogne/chateau-morlet-loges{/gallery}