{gallery /}

 

Château de Lagny le Sec

Château de Lagny le Sec

 

Situé dans la partie la plus méridionale de la Picardie, à la limite de la région parisienne, Lagny-le-Sec est aujourd’hui un petit village pavillonnaire à quelques centaines de mètres de la N2. Connu pour son château du XVIIIe ou début XIXe appartenant à l’ancienne famille de Longpérier, il est aujourd’hui abandonné après une sombre histoire de détournements de fonds publics [3]. Lagny-le-Sec au moyen-âge abritait  une importante commanderie templière dont il ne reste plus rien aujourd’hui. Après l’arrestation des Templiers par Philippe le Bel, elle est remplacée par une commanderie Hospitalière qui y régne jusqu’à la révolution française environ.

2016 : Le château va être détruit par le Maire ( Les Républicains ) « Ça va faire un vide, mais la bâtisse n’est plus utilisée depuis des années, justifie Didier Doucet, le maire (LR) de Lagny-le-Sec. Nous avons opté pour la démolition car l’écart de coût avec la réhabilitation s’élève à 1 M€. De plus, les risques sont trop importants, tout s’effondre. » source

Une pétition a été mise en place : Pétition contre la destruction du château

En juillet 2016, le coût de la destruction du château a été évalué à 160 000€ selon le Compte rendus de la mairie.

Juin 2017, quelques jours avant la manifestation prévue, le maire LR décide de faire détruire le château. Il ne reste donc plus rien ou presque du patrimoine historique de Lagny-le-Sec qui va devenir une ville dortoir, sans âme et son histoire va tomber dans l'oublie. 

Article dans le Parisien 

Manifestation  le 18 juin 2017 : voir ICI

 

 


Informations
  • Adresse : rue de meslin, 60330 Lagny-le-Sec
  • Téléphone :  
  • Heures d'ouvertures & Visites & Météo :
  • Visible dans un parc sans horaires d'ouvertures. Le château n'est pas visitable de l'intérieur.

 

Historique
sources : documentations diverses, voir sources en bas de page

 
Lagny-le-Sec s’appelait avant Latiniaco ( 688 ), Latiniacum, latiniacus villa [1], souvent confondue avec Lagny-sur-Marne.


L’église actuelle a été édifiée en deux époques distinctes, son cœur et ses voûtes en 1576 mais son clocher au XIIe et XIIIe mais fortement remanié.[2]
Louis VII  rends  à Senlis en 1175 un arrêt mettant fin au droit de gîte à Guillaume de Mello, les co-seigneurs ou copropriétaires de Lagny-le-Sec.[5]

La famille Longpérier ( Prévost de ) est une ancienne famille d’île-de-France, qui a sceller des « alliances » avec d’autres familles de la région comme les Roquemont, d’Acy de Bonneval, Davy de Cussé, de Posesse etc
Le premier nom connu est Jean de Longpérier, Lieutenant du Sénéchal de Toulouse et d’Albi, chargé par Philippe-le-Bel d’une mission en 1292 au sujet du comté de Bigorre. On retrouve la trace plus tardivement en 1395 , le 4 mars, d’un Pierre de Longpérier établi à Lagny-le-Sec , il est alors maître d’hôtel du roi Charles VI. On peut penser que le château précédent le château actuel était peut-être du XIVe ?

Après la disparition des Templiers par ordre de Philippe-le-Bel, Lagny-le-Sec deviens une commanderie Hospitalière, ce qui fait qu’un François de Longpérier de Corval est nommé chevalier de Malte en 1538.


Lagny-le-Sec est cependant connu aussi pour avoir abrité une nuit Charles VII , le vendredi 12 Août 1429 selon Perceval de Cagny, avant la « bataille » de Montépilloy du 14 août au 16 août .  Il est probable que Jeanne d'Arc y soit également, même si cela reste totalement conjoncturel et sans preuve matériel. Le Duc de Bedford se trouve lui à Mitry et les escarmouches sont nombreuses entrent les deux armées pendant la mi-août, chacun cherchant à provoquer l’autre en espérant une faute stratégique de l’adversaire.

Charles VII a probablement logé dans l’ancien château ou un logis de la famille Longpérier, qui se trouvait presque à l’emplacement du château actuel. Château qui existait encore jusqu’en 1745, mais remplacé par celui que nous connaissons aujourd’hui surement fin XVIIIe, en effet le château actuel n’existe pas en 1745 selon un plan disponible de la même année, l’ancienne forteresse  est d’ailleurs déjà fortement modifiée.

En Juin 1652, pendant la Fronde, les troupes impériales envahissent le Nord-est de la France avec à leur tête du Duc Ulrich de Wurtemberg avec plusieurs régiments de Flandres, Wallons, de l’Artois, Liégois, soit environ une armée de 8000 hommes. Les forces françaises sont dirigées alors pour mettre fin à l’équipée sauvage par le Marquis de Boullaye avec 2000 cavaliers et 8000 fantassins. Une partie de l’armée du Marquis va stationner dans un temps assez court à Lagny-le-Sec dans l’ancienne ferme de la Grange du Diable.

En 1745, un membre de la famille de Longpérier est nommé chevalier de Saint-Louis, il est mousquetaire pendant la bataille de Fontenoy.

Au XIXe, pendant les guerres Napoléoniennes, deux frères perdent la vie : Charles de Longpérier, officier dans la marine dans l’expédition de l’amiral Villaret de Joyeuse en Martinique et Gabriel de Longpérier de Visay pendant la terrible retraite de Russie.

Henri Simon Prévost de Longpérier  d’abord commandant de la garde nationale, il est élu maire de Meaux de 1840 à 1848. Son fils Adrien Henri Prévost de Longpérier était un numismate, archéologue et un conservateur ( musée ) français .

1995, la commune avait racheté les 9 ha de parc, qui comprend une maison, aujourd’hui transformée en périscolaire et cantine, des dépendances, utilisées par les associations et le gardien, ainsi qu’une salle des fêtes de 200 m² et le château.

2016, la mairie décide de faire détruire le château.

12 juin 2017, le Maire, LR, Didier Doucet prend les manifestants de court en ordonnant la destruction du château et en mettant le panneau ,à la dernière minute, du permis de démolir afin de limiter les recours possibles alors qu'il doit le mettre deux mois à l'avance.

 

maire lagny le sec doucet LR

En souvenir du château de Lagny-le-Sec, la photo du maire Didier Doucet qui décida fièrement la destruction du patrimoine.  Afin de s'en souvenir aux prochaines élections municipales.

didier doucet

C'est ce même personnage qui ose parler de respect et du sens de l'histoire lorsque la tombe du Général de Gaulle est vandalisée, c'est ce qu'on appel des larmes de crocodiles à géométrie variable.

 

 

Plan de Lagny le Sec, en 1660 & 2012

 

Plan Lagny le Sec

 

Le château a pendant plusieurs décennies été utilisé en hospice 

On y trouvait une infirmerie dans l'actuelle chapelle  et un salon, carte postale.

Salon200


Face arrière du château, on peut voir les stigmates du jardin à la francaise aujourd'hui disparu.

Façade château

 

Le projet de la Mairie, une horreur de plus , car sous ses airs modernes, les constructions actuelles sont souvent de la camelote sans goût qui prendra l'eau au bout de quelques années ( voir par exemple les Halles, un coût pharaonique avec déjà des fuites d'eau ):

projet lagny le sec

 

 



[1] http://books.google.fr/books?id=bCNKAAAAcAAJ&pg=PA162&dq=lagny+le+sec&hl=fr&sa=X&ei=CYNoT4ztKcGI8gPQycn0CA&ved=0CFsQ6AEwBzgK#v=onepage&q=lagny%20le%20sec&f=false
[2] http://books.google.fr/books?id=bCNKAAAAcAAJ&pg=PA162&dq=lagny+le+sec&hl=fr&sa=X&ei=CYNoT4ztKcGI8gPQycn0CA&ved=0CFsQ6AEwBzgK#v=onepage&q=lagny%20le%20sec&f=false
[3] Selon un article du journal l’Humanité
[4] http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/archim/trudaine/frdafanchat_8443p049r01-p.jpg
[5]  http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/archim/0015/dafanch06_s200035n00001_2.jpg

 

 

 

Photographies

{gallery}chateau/chateaux-picardie/chateau-lagny-le-sec{/gallery}